Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mer 20 Juin - 23:42
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1003
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
Si Talya allait bien alors tout irait bien. Lorsque je lui demandais si elle souhaitait boire ou manger quelque chose, la belle brune me rétorqua qu'elle ne souhaitait pas abuser de mon hospitalité. Mais comment ça ?    « Je traite mes invités du mieux que je peux alors j'insiste ! Mon frigo entier est tout à toi. Je te sers quelque chose ? » lui demandais-je. Je souhaitais que la belle colombe se sente comme chez elle. Qu'elle puisse manger et boire à sa guise. Et puis c'est un peu la base de savoir accueillir ses convives non ? Lorsque Talya plongeait son regard dans le mien, je me sentais spéciale. J'avais un peu l'impression d’être unique, aussi stupide que ça puisse l’être. Je n'avais pas l'habitude d’être si rapidement déstabilisée par quelqu'un mais il faut croire que Talya est l'exception qui confirme la règle. Je ne suis jamais tombée amoureuse mais là je ne sais pas ce qu'il se passe. Je ne sais pas ce qu'il m'arrive. Tout ce que je sais c'est que je suis un train de passer un merveilleux moment avec une personne spéciale, différente de celles que j'avais rencontrées jusqu'à maintenant. Est-ce de l'amour? Je n'en savais rien. Des prémices de sentiments naissants ? Seul le temps me le dirait.

La belle Talya accepta ma proposition de visite privée. C'est parfait. J'allais pouvoir lui montrer les moindres recoins de ma demeure. La jolie brune me complimenta sur l'art du teasing que je maîtrisais d'après elle. Lui caressant le visage, je lui répondis, amusée : «Merci ma belle. Un jour je t'apprendrais si tu le souhaites ». Je me relevais et l’entraînais avec moi par la même occasion. «Et si on commençait de suite? J'ai hâte de te montrer les secrets de mon humble demeure». Je me dirigeais vers la pièce qui était collée à la cuisine. J'ouvris la porte de la pièce : la déco noir et blanche de la pièce était assez minimaliste mais moderne et confortable. Je m'adressais à mon invitée : «Alors ici c'est la chambre des invités. C'est une petite chambre mais elle est très fonctionnelle. Il y a même une  salle de bain attachée à la chambre. Tu pourrais peut être y dormir un de ces quatre » lui dis-je pour la taquiner, ou plutôt pour tasser le terrain. A moins qu'elle ne préférait dormir dans ma chambre ?  La belle colombe avait-elle aussi envie que moi qu'on se revoit même après que la nuit se soit écoulée ? La chambre des invités n'avait rien de notable. Nous pouvions poursuivre la visite. Au rez-de-chaussée ne se trouvait que le salon, la cuisine, le hall d'entrée et la chambre des invités.

Je pris la main de Talya et l'invitais à prendre les escaliers. La particularité de ceux-ci était que j'avais accrochée quelques tableaux au mur. On y voyait différents tableaux représentants les planètes existants sur notre système solaire. J'étais fascinée par le système solaire, les étoiles, les planètes en général. Le ciel étoilé était l'une des choses dont je ne me lassais jamais. Quelque soit la manière dont se terminait ma journée, dans la joie, comme la tristesse, la colère comme l'euphorie, je finissais toujours par regarder le ciel étoilé au moins une fois dans la journée. N'est-ce pas la plus belle chose qui existe ? Ou l'une d'entre elles.

Arrivées au bout de l’escalier, j'invitais la belle brune à ouvrir la porte qui se trouvait juste à notre droite. «Bienvenue dans ma bibliothèque qui fait également office de bureau ». Dans cette pièce, on retrouvait un grand bureau en verre, un fauteuil et des étagères et des étagères de livres, récents comme anciens. De toute sorte. Des romans, des magazines sur l'art contemporain, des bouquins de philosophie et de nombreux livres en rapport avec l'astronomie. Mais le clou du spectacle dans cette pièce se trouvait juste au dessus de nous, il suffit juste de lever les yeux pour le voir. «Ce que je préfère dans cette pièce se trouve juste au dessus de nous. Il te suffit de regarder le plafond ». En levant les yeux, on pouvait y découvrir une fenêtre en forme circulaire donnant vue sur le ciel étoilé. Sur la table d'à coté, se trouvait une table avec un télescope afin d'observer les astres à ma guise. «L’astronomie est quelque chose qui me passionne. Un peu moins que l'art peut être. Mais c'est un domaine qui me passionne tout de même» lui avouais-je. J'avais maintenant envie de lui montrer quelque chose d'aussi sympa, mais dans un autre genre. «J'ai une petite surprise pour toi». J'invitais Talya à me suivre vers le fond de la pièce, on y trouvait une étroite échelle. Il fallait monter l'escalader pour accéder au saint gral. J'invitais la belle brune à passer en première. Tout en haut de l’échelle se trouvait en fait un espace avec un petit jacuzzi avec la vitre des donnant vue sur le ciel étoilé juste au dessus. Je prenais tous mes bains ici le soir avec comme seule compagnie les étoiles. «Madame souhaiterait-elle prendre un bain de minuit en ma compagnie? Il n'est plus minuit mais c'est toujours la nuit».
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Jeu 21 Juin - 23:04
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA

Son frigo entier était à moi ? « Hein? Mais tu te rends compte que c'est beaucoup trop un frigo entier à manger? Même à deux! » Je ris doucement à cause de la bêtise que je venais de dire. Si elle ne l'avait pas encore compris, Jade allait découvrir que mon humour frôlait le niveau de la mer. Je soutenais son regard en silence. Elle effleura mon visage de ses doigts fins et ceci avait le goût du paradis, s'il existe. Je frémissais légèrement sous ce contact mais je n'eu guère le temps d'en profiter car la visite guidée du musée Jadesque commençait. Nous arrivions dans une belle chambre. Je me demandais si c'était la sienne. Elle m'informa que c'était la chambre d'ami et m'informa que je pourrais dormir ici un de ces quatre si je le souhaitais. Sérieusement? Après ce qu'on avait fait ensemble dans cet hôtel, elle croyait que j'allais me contenter de la chambre d'ami? Non... Elle était en train d'essayer de percevoir ce que j'avais derrière la tête. J'appréciais. En fait, ça voulait dire que ce que je pensais lui importait. Elle essayait de voir si je me considérais comme un coup d'un soir, ou si peut-être il y aurait une suite entre elle et moi. Je n'avais pas trop envie de dévoiler mes pensées mais à dire vrai, pour le moment, je n'avais rien à reprocher à Jade et cette soirée pourrie s'était transformée en soirée géniale. D'ailleurs, c'était probablement grâce à la belle Jade. « Haha...» J'entre dans la pièce pour en faire le tour. Jolie déco. Les meubles étaient modernes et choisis avec goût. Je ne prononçais pas un mot avant de rejoindre Jade qui attendait dans l'encadrement de la porte. Je m'approchais félinement de la châtain et replaçais une mèche de cheveux derrière son oreille. « Très jolie chambre... Mais ne crois pas que je suis du genre à dormir sur le canapé ou la chambre d'ami ... Si on était amenées à se revoir, je comptais bien trouver ma place dans le lit de Jade. J'apercevais sa cuisine. Puis on monta l'escalier pour rejoindre la bibliothèque.


« Whoah... impressionnant ..... » La bibliothèque était effectivement impressionnante. Très belle et bien remplie. Je ne saurais donner une fourchette au millier près du nombre de livres qu'il y avait ici. D'après Jade, le meilleur se trouvait au dessus de nos têtes, alors lentement, je relevais les yeux pour découvrir une sorte de coupole vitrée permettant de regarder les étoiles. « Décidément, on passe notre soirée sous les étoiles...» En effet, là où nous nous étions rapprochées plus tôt, à l'hôtel, c'était déjà sous les étoiles. J'appréciais beaucoup de découvrir cette facette de Jade. Une Jade passionnée d'astronomie. Je trouvais cette passion pour l'univers assez adorable et à vrai dire, je pensais comme elle, l'espace était tout bonnement passionnant. « Je comprends... C'est passionnant. Et étourdissant parfois. » Je m'approche doucement du téléscope et je le touche du bout des doigts pour ne pas l'abîmer. « Quand tu y réfléchis, à l'échelle de l'univers, on est rien du tout. Une poussière. Toi et moi, on est deux grains de sable sur une immense plage... » Une surprise? Elle piqua à nouveau ma curiosité. Un court instant et nous nous retrouvions face à une échelle. « Interdiction de mater mes fesses, évidemment... » Je la gratifie d'un clin d'oeil. Evidemment, je ne pourrais pas vérifier de toute façon. J'agrippais les barreaux et je grimpais pour arriver face à un jacuzzi sous les étoiles également. « Sacrée prouesse architecturale ta maison... On dirait bien que ta passion pour les étoiles se retrouve presque partout. » Je souris et la châtain me proposa un bain de minuit. « Ce sera plutôt un bain de mi-nuit qu'un bain de minuit mais... Je m'excuse. En plus de la médecine, j'ai une passion dévorante pour les jeux de mots foireux... » En plus il était tard et mon cerveau se ratatinait doucement. « Plus sérieusement, avec joie. Par contre, je n'ai pas de maillot de bain... » Je laissais la belle allumer le jacuzzi. « En attendant qu'il se remplisse... Tu me montrerais pas une ou deux étoiles avec le téléscope? » Je trouvais l'astronomie diablement sexy et l'idée de Jade juste derrière moi qui me montrait où regarder était assez séduisante également.


@Jade A. Rivera


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mar 26 Juin - 19:03
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1003
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
La petite blague de Talya me fit rire  :  Hein? Mais tu te rends compte que c'est beaucoup trop un frigo entier à manger? Même à deux! Bien-sur que je savais qu'un frigo tout entier à sa disposition serait trop pour son petit ventre mais c'était une façon de montrer mon hospitalité à la belle.   « C'était une petite blagounette voyons. Je sais bien que manger tant ne serait pas bon pour ta ligne » lui dis-je en venant caresser avec délicatesse son petit ventre. Son ventre était relativement plat. Talya était visiblement une femme qui gardait la ligne, cela un bon point de plus. Car j'aime les femmes qui prennent soin d'elles. Non pas parce que j'aime la superficialité mais parce que dans le milieu aisé duquel je venais, on m'avait toujours appris qu'il ne fallait jamais négliger son apparence. C'était une règle très importante que j'appliquais depuis que j'étais jeune. Avant chaque événement, ma mère se chargeait de choisir des tenues harmonieuses et bien assorties lorsque j'étais enfant et pendant un bon bout de temps après.

La belle colombe complimenta mes choix de décoration pour la chambre en lançant une petite remarque remplie de sous-entendus. Mais ne crois pas que je suis du genre à dormir sur le canapé ou la chambre d'ami .. On avait donc les mêmes envies. Talya comme moi avions envie de passer nos nuits dans le même lit les jours où elle passerait à la maison. C'était un délicieux songe. Jouant le jeu, je lui demandais d'un air faussement innocent : « T'es du genre à dormir où alors? » avec un mon regard de biche en prenant soin de cligner des cils.  Dans mon lit ? avant de reprendre mon sérieux : «Mon lit peut-être? » . Et puis on pourrait continuer ce qu'on avait commencé plus tôt dans la soirée, dans la pièce vitrée de l’hôtel où nous était...
pensais-je.

La bibliothèque était l'une des pièces de ma demeure qui était les plus réussies. J'étais contente qu'elle plaise à la belle Talya et de l'impressionner. Décidément on passait notre soirée sous les étoiles , c'était véridique. Les étoiles nous avaient en quelque sorte réunies. Ce qui était en train de se passer ce soir était sans doute magique et le vivre sous les étoiles était d'autant plus féerique. «N'est-ce pas agréable d’être sous étoiles? D'avoir la sensation qu'il pourrait se passer n'importe quoi mais que ce ciel étoilé rendrait les choses moins lourdes? Qu'il pourrait apaiser n'importe quoi? En tout cas c'est le sentiment que j'ai à chaque fois que je vois le ciel étoilé». Plus la visite de la demeure avançait, plus j'en dévoilais un peu plus sur mon compte à mon invitée. La belle brune me parlait de nous à l'échelle de l'univers. Nous n'étions que deux grains de sable. La jolie femme avait raison. Nous n'étions que deux minuscules grains de sable dans cet univers mais j'avais envie d'ajouter : «On est peut-être seulement que deux grains de sable mais au moins on a la chance d’être quelque chose. Toi et moi on est là. On respire alors que d'autres ne sont plus. Que d'autres ne respirent plus. Finalement c'est peut être ça la vie. Exister pour vivre, vivre pour exister. Bien que notre passage sur Terre soit bref, tant que le sang circule dans notre corps, tant que l'air passe nos poumons alors on est quelque chose ». Philosopher sur la vie c'était pas quelque chose que je faisais souvent mais ce soir je me sentais inspirée en présence de Talya.

Au moment de monter l'échelle, Talya m'interdisait de mater ses fesses. Sérieusement ? Je les avait déjà vu ses belles fesses et je n'allais certainement pas m'en priver. «Si je veux d'abord ! C'est pas ton interdiction qui m’empêchera de mater tes courbes Talya » lui dis-je de manière faussement insolente. Et puis si je l'avais fâchée, elle aurait toujours la possibilité de me punir à sa façon, si elle en avait une. Talya me fit rire avec son jeu de mots "mi-nuit" c'était pas mal. «Eh bien on dirait bien que j'aime ton humour» lui avouais-je avec sincérité. Arrivés là-haut, la jolie colombe m'informa qu'elle n'avait pas de maillot de bain. Je souris. «C'est encore mieux» répondis-je à Talya en croisant ses yeux couleur noisette.

J'allumais le jacuzzi. La belle me demanda si je pouvais lui montrer quelques étoiles le temps que le jacuzzi se mette en route. «Mais bien-sur madame !». Je pris mon rôle de guide stellaire au sérieux en me plaçant derrière juste derrière la belle Talya.  Je lui dis : «Vois-tu l'espèce de petit carré sur ta droite? Il est accompagné d'une non droite. On ne le voit pas très très bien mais c'est la petite ourse » lui indiquais-je avec mon bras qui se trouvait tout près de son visage.  «La forme plus grande que tu peux apercevoir en dessous est la grande ourse. Toutes deux furent découvertes par Thalès». En réalité je ne savais pas si ce que je lui indiquais était véridique ou non, cela serait vérifiable au télescope.  «J'ai un petit télescope étanche, on pourra voir ça de plus près et plus précisément dans le jacuzzi » dis-je à l'oreille de la belle avant de lui dire : «Le jacuzzi est prêt. Il n'attend plus que nous » en abandonnant mes habits un à un avant de plonger dans le bassin. J'attendais avec impatience que Talya m'y rejoigne.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mar 26 Juin - 22:38
Réputation du message : 100% (1 vote)
.
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA

Je fronce les sourcils faussement offusquée. « Hey, crois pas, je mange ce que je veux ! » Je ris doucement alors que la châtain caresse doucement mon ventre. Ça me faisait rire, on dirait que Jade agissait comme s'il y avait un bébé dedans. Je pose mes deux mains sur mon ventre, comme le font souvent les femmes enceintes. « Félicitations, tu vas être papa on dirait! » Je ricane légèrement avant de lâcher avec flegme : « L'avantage de ne sortir qu'avec des filles, c'est que si j'ai l'impression d'avoir pris du ventre, ça ne peut être qu'à cause de la pizza. » Je caresse mon ventre amusée à mon tour. « Comment tu veux qu'on l'appelle, notre petite pizza ? » J'aurais pu m'énerver de ce geste, en pensant que ça voudrait dire qu'elle me trouvait pas très mince, mais à vrai dire, ce qu'on pouvait penser de mon corps m'importait peu. J'en étais fière. Certes, mon alimentation était loin d'être exemplaire et se composait régulièrement de bols de céréales bien trop sucrées pour les êtres humains, je faisais beaucoup de sport pour dépenser ces calories inutiles. « J'irais me faire avorter à la boxe demain. Je suis désolée mais je suis pas mûre pour être mère d'une quatre fromages. J'espère que tu comprendras ! » Je partais un peu en couille.

Et ça ne faisait que commencer. Jade se prêtait au jeu des sous-entendus, et c'était littéralement ma LV2. « T'es du genre à dormir où alors? … Mon lit peut-être? » Je plisse les yeux. Touché. Mais j'avais envie de la faire mariner un peu pour le coup. « Je pensais plutôt au carrelage de la salle de bain... » Je lance un regard ténébreux charmeur. « Ou le plan de travail de la cuisine. » Puis je hausse les épaules, tout en maintenant l'intensité dans mes prunelles. « Mais... ton lit, c'est bien aussi. »

Mais dans la bibliothèque, ce n'était pas la même ambiance. On se lançait dans un débat philosophique qui n'était pas des plus joyeux. «Toi et moi on est là. On respire alors que d'autres ne sont plus. Que d'autres ne respirent plus. » Elle avait un peu aspiré le fun de la pièce sur le coup. Mon regard s'assombrit. Elle avait raison. Du moins à mes yeux. Mais de penser aux gens qui n'étaient plus et notamment ma mère, brisa mon sourire. A l'intérieur seulement. J'avais pour habitude de revêtir ce masque de bonne humeur et de l'enlever quand j'étais seule. Alors je faisais bonne figure. Je riais avec Jade qui se permettait de me mater impunément. « Je suis contente de réaliser à 28 ans que mon autorité légendaire était en fait une fumisterie. Je suis blessée dans mon amour propre là. » Non. L'autorité, la domination, ce genre de trucs, très peu pour moi. Je savais très bien que Jade n'en ferait qu'à sa tête, au contraire, c'était justement une invitation masquée à regarder mes jambes alors que je montais, et plus si affinités.

La remarque de Jade me fit monter le rose aux joues. Mieux sans maillot? Pourquoi ça ne m'étonnait pas d'elle? Au fond, elle avait déjà vu tout ce qu'il y avait à voir. L'antiquaire me montra les étoiles et je regardais comme une enfant. J'aimais sentir son parfum, sentir la douceur de sa peau hâlée à proximité de mon visage. A cet instant, suspendu, j'ai eu une subite envie de me retourner et de l'embrasser, mais je m'étais convaincue de ne pas le faire. Je ne voulais pas faire ce pas. Ce premier contact "intime" depuis que nous étions arrivées ici. Je ne pouvais pas lui concéder. Je ne voulais pas tomber. J'avais le sentiment que si c'était moi qui commençait, je perdais le contrôle, et perdre le contrôle était terrifiant. Mais la châtain disparu de derrière moi et ses vêtements avec elle. Par réflexe poli... et stupide... je me suis retournée. « Wooow. Attentat à la pudeur, je suis choquée. » Contrairement à elle, je n'avais pas vu tous les centimètres carrés de sa peau. Je me retourne doucement en entendant la châtain entrer dans le jacuzzi. Je me masse le bas des joues. « Tu veux m'assassiner ou quoi ? J'ai failli me décrocher la mâchoire en te voyant ... » Il fallait bien avouer que le visage de Jade était magnifique et son corps était très bien assorti. « Je te demanderais bien de te retourner pour que je puisse me déshabiller... Mais je me doute que tu ne le feras pas alors... » Je défais lentement la fermeture éclair de ma robe. Je détache mon soutien gorge en cachant ma poitrine avec mon avant-bras et enfin j'enlève ma culotte, cachant aussi ridiculement que possible mon intimité de mon autre main avant d'entrer à mon tour dans le bain chaud à remous et m'asseoir face à la brune.. Une douce vapeur d'eau s'échappe de celui-ci. Je lance légèrement ma tête en arrière, assez pour immerger tous mes cheveux dans l'eau sans mouiller mon visage, puis je m'approche ensuite de la belle châtain. « Et bah... Qui aurait cru que cette soirée qui s'annonçait vraiment mal finirait comme ça... »


@Jade A. Rivera


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mer 27 Juin - 11:40
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1003
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
La jeune médecin s'offusqua, en répliquant qu'elle mangeait ce qu'elle voulait. «Mais oui bien-sur. Il ne faudrait pas se priver des bonnes choses » lui dis-je afin de rattraper un petit peu ma boulette. Lorsque la belle brune me dit Félicitations, tu vas être papa on dirait! je partais vraiment dans un fou rire. «Ou maman plutôt» lui répondis-je amusée par la situation. C'était assez amusant d'imaginer que je pourrais avoir un enfant un jour. C'est ce à quoi ressemble une famille normale non ? Une femme et un homme fonder une famille pour le meilleur et le pire. Mais dans ce cas actuel la configuration des choses était différente puisque nous étions deux femmes , j'étais bisexuelle et Talya n'aimait que les femmes. L'enfant aurait deux mères, il n'aurait scientifiquement que les traits de l'une mais il sera élevé par deux aimantes mères qui feraient tout pour lui. Je savais à quel point l'amour donné par la famille était important dans la vie d'un enfant pour en faire abstraction. Si j'avais des enfants, je ne souhaitais qu'ils ne manquent de rien. La phrase prononcée par Talya dissipa mes pensées : L'avantage de ne sortir qu'avec des filles, c'est que si j'ai l'impression d'avoir pris du ventre, ça ne peut être qu'à cause de la pizza. Comment tu veux qu'on l'appelle, notre petite pizza ? auquel je répondais sur le même ton : «C'est pas faux. Que dirais-tu de Marguerita ? C'est pas très original mais ça lui correspondrait bien à mon avis».

La jolie colombe ferait de la boxe afin de l'éliminer demain. Intéressant, madame sait faire de la boxe. Attention à toi Jade si ne souhaites pas te prendre des coups ! «Hmm tu dois être sexy sur un ring avec des gants de boxe. C'était l'occasion de me dire que je n'avais pas intérêt à te faire chier sinon tu me mettrais KO c'est ça ? » demandais-je à la belle le sourire aux lèvres. Talya n'avait pas l'air d’être le genre de femme violente qui mettait des coups pour rien, bien que mon instinct pouvait faiblir et dans ce cas je devrais faire attention à ne pas contrarier la belle brune au risque de me brûler les ailes en plein vol. La jeune femme était joueuse lorsqu'elle me dit qu'elle pensait plutôt au carrelage de la salle de bain ou le plan de travail de la cuisine. Bien évidement je n'étais pas dupe mais je prenais un malin plaisir à entrer dans son petit jeu du chat et de la souris : «Le carrelage de la salle de bain est gelé, tu risquerais de mourir de froid là-bas. Et le plan de travail de la cuisine n'est pas réellement confortable. Rien ne vaut mieux qu'un endroit plus douillet... ». Et puis lorsque Talya baissa les armes en admettant que mon lit serai bien aussi, mon regard s'illumina de malice.

J'avais peut être touché une corde sensible avec mes théories concernant la vie et la mort avec Talya. Son visage s'était immobilisé quelques secondes et était dénué de toute lumière. Mais peut être que c'était l'alcool qui m'avait fait halluciné? Je ne savais pas trop comment m'y prendre mais je me dis qu'on aurait tout le temps d'approfondir ce genre de sujets plus sérieux plus tard, lorsqu'une certaine confiance s'installerait entre nous. Cela requérait du temps et je savais faire preuve de patience pour les personnes qui en valaient la peine. Talya faisait désormais partie des rares personnes pour qui j'étais prête à faire preuve de patience. «Oh non ne le sois pas ! T'es tellement canon que je ne peux m’empêcher d'admirer ton beau corps». Je pensais chacun des mots que je venais de prononcer. La belle brune était complètement renversante,  par son naturel mais aussi par sa beauté. Elle ne portait pas de masque contrairement à la plupart des personnes qui peuplaient LA.

Lorsque je me déshabillais, Talya se retourna vers moi. Je lui dis : «C'est pas comme si dans quelques secondes tu ne m'aurait pas vu totalement nue de toute façon» toujours amusée et trouvant adorable le comportement de la jolie colombe. Tu veux m'assassiner ou quoi ? J'ai failli me décrocher la mâchoire en te voyant ... J'avais envie de lui répondre : pas autant que toi mais je m'abstiens et lui répondis à la place du jacuzzi : «A toi de quitter tes habits. Rejoins-moi Talya». Cette dernière phrase était clairement un gros sous-entendu que je lui avais lançé. La jolie brune quitta enfin ses vêtements après m'avoir dit Je te demanderais bien de te retourner pour que je puisse me déshabiller... Mais je me doute que tu ne le feras pas alors... . Un sourire s'était dessiné sur mon visage tout en l'a dévorant du regard car elle avait vu juste je ne me serais pas retournée même si elle me l'avait demandé. Le corps de Talya était tout aussi magnifique qu'une oeuvre d'art, une oeuvre d'art ne pouvait s'admirer qu'avec les cinq sens du corps humain en commençant par la vue. La jeune médecin tentait de cacher du mieux qu'elle pouvait ses parties intimes mais c'était peine perdue. Je lui lançais : «Tes mains ne cachent rien du tout tu sais ? Je vois tout» pour l’embêter gentiment. Tant qu'elle ne se venge pas en me mettant un Front-kick, je devrais m'en sortir saine et sauve.

L'attente fut enfin terminée lorsque Talya me rejoignit dans le bassin et qu'elle prit place juste en face de moi. Qui aurait cru que la soirée se terminerait comme ça ? «Personne» lui dis-je avant de me rapprocher de la belle brune, saisissant soudainement ses belles lèvres fondues dans les miennes, une main dans sa ténébreuse crinière et l'autre glissant le long de son dos de déesse.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mer 27 Juin - 16:59
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA

« Marguerita ??? Mais c'est la pire des pizzas ! » Je m'exclame, les yeux grands ouverts comme si la belle Jade avait dit une énormité. Ceci dit, c'était vrai. Qui sur terre commandait des pizzas marguerita ? C'était comme demander une salade composée avec juste de la salade ! Je ris doucement avec la jolie châtain. « Me dis pas que c'est ta pizza préférée, sinon je n'aurais d'autre choix que de partir d'ici! C'est carrément intolérable ! » Je dis, faussement énervée. « Tu sais que quand j'étais petite, ma mère me surnommait la tortue ninja ? On pouvait aller dans n'importe quel resto, si y'avait pas de pizza au menu, elle savait que ça ne servait à rien qu'on reste parce que je ne mettrais rien d'autre dans ma bouche ! » Je souris doucement en pensant à ce souvenir. « J'étais vachement économique comme gosse en y repensant ! » Tu m'étonnes ! Quand on pense à l'argent que mon pseudo-père nous envoyait, on aurait pu manger du homard à tous les repas. Mais la pizza, c'était la vie.


Quand je mentionnais mon entraînement de boxe, la belle antiquaire s'imaginait mon allure sexy avec des gants de boxe. « C'était l'occasion de me dire que je n'avais pas intérêt à te faire chier sinon tu me mettrais KO c'est ça ? » Je secoue la tête. « Pas du tout, j'ai pour principe de ne jamais abîmer un aussi joli visage. » Je joue de mes charmes. Je la regarde avec ces yeux sombres et brûlants. « Tu pourrais venir me voir quelques fois, ça serait cool! Même si je risque d'être un peu distraite par ta présence à côté du ring... » C'est ça ! Une bonne idée pour se prendre un poing en pleine face. Toi, Talya, tu veux impressionner la belle Jade et ton adversaire en profite pour te balancer une bonne tarte. Très mauvaise idée. Je sors mon smartphone de ma poche pour lui montrer quelque chose. « Tiens, regarde... ». Je lui tends mon cellulaire pour qu'elle puisse voir la photo sur mon compte Instagram. « Voilà, ça c'est moi qui fait un peu la meuf ! Tu noteras que mon gant est plus gros que ma tête! » Je laisse échapper un rire cristallin. « Mais au moins, je sais me défendre en cas de problème. » Ca me rassurait à moitié dirons nous. Face à une arme à feu, un couteau ou même si j'étais sous l'emprise de stupéfiants, pas sûr que je puisse me défendre contre qui que ce soit.  

Là haut, dans le jacuzzi, je faisais de mon mieux pour maîtriser ma nudité. Apparemment, c'était foiré ! « Tes mains ne cachent rien du tout tu sais ? Je vois tout» Je fronce les sourcils, mimant d'être vexée. « Hey...Laisse moi faire semblant de te résister ... » Clairement, je savais que mes tactiques étaient vaines. La châtain avait cette emprise, cette aura qui m'attirait malgré moi. Je n'avais vraiment mais alors vraiment aucune envie de m'attacher à quelqu'un et cela arrivait peu importe ma volonté. Elle me plaisait, physiquement, ça ce n'était pas forcément rare.... Mais ce n'était pas une fille creuse. Pas vide. Elle était au contraire aussi intéressante dehors que dedans. Et ça je trouvais ça à la fois merveilleux et terrifiant. Alors quand elle m'embrasse en glissant ses mains dans mon dos, je ne sais plus que faire. Je réponds à son baiser, évidemment. Il est doux, voluptueux, délicieux. Mais lorsque nos lèvres se détachent, elle me laisse en proie avec mes craintes. Est-ce que je n'étais pas en train de tomber sous son charme? Malheureusement si. « C'est moi ou il fait chaud tout à coup ? » Entre la chaleur de l'eau et la belle Jade... Je regarde sa bouche avec envie, me mordant légèrement la lèvre inférieure, les yeux plongés dans ses prunelles claires. Qu'est-ce qu'il m'arrive... ?
@Jade A. Rivera


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Jeu 28 Juin - 10:45
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1003
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
 Marguerita ??? Mais c'est la pire des pizzas ! Me dis pas que c'est ta pizza préférée, sinon je n'aurais d'autre choix que de partir d'ici! C'est carrément intolérable ! Je pouffais complètement de rire.  Puis répondais à la belle : «C'est la pire des pizzas je te l'accorde mais phonétiquement elle sonne bien non ? ». Je n'étais pas non plus une grande partisane des marguerita mais je ne trouvais pas que le nom était désagréable à l’ouïe. Talya me raconta une petite anecdote sur son enfance. Il paraissait que sa maman l'a surnommait "tortue ninja" au motif qu'elle ne souhaitait manger que des pizzas au restaurant. En fait ça ne m'étonnait presque pas. Les personnes les plus intéressantes dans la vie sont bien souvent les plus têtues. «ça devait être tellement amusant !  Petite t'agissais déjà comme une vraie reine. La reine des pizzas ?» lui dis-je pour plaisanter. Bien qu'actuellement Talya ne semblait pas être le genre de personnes à être attirée par l'amour du pouvoir, lorsqu'on était enfant on voyait les choses autrement. Mon enfance à moi avait été bercée par les contes de Disney exclusivement par exemple. Cela avait pu être aussi le cas de Talya ?

La belle brune qu'était mon invitée ne comptait pas me mettre de coups. Ouf voilà qui est rassurant me dis-je.  «Alors que ferais-tu à un si joli visage comme tu dis ?» lui demandais-je en faisant les yeux doux. Talya me proposa de venir l'a voir boxer un de ces quatre. J'avais carrément envie de voir une si belle créature sur le ring en ajoutant qu'elle risquerait d’être distraite par ma présence. «ça me branche carrément ! Dis moi lorsque tu iras à la boxe et je pourrais me libérer pour t'accompagner quelques fois. Je suis sure que c'est moi qui serais éblouie par ta présence tant tu feras des ravages. Si j'avais été ton adversaire, tu m'aurais déjà mis KO rien qu'avec ta beauté» lui dis-je le regard rieur. Talya sortit son smartphone afin de me montrer une photo sur son compte instagram. Elle était encore plus sublime avec ces gants de boxe bien qu'ils soient plus grands que sa tête. «Comment tu fais pour être si sublime même avec des gants de boxe ?  » Talya c'était le genre de femme qui serait sublime même en ayant un sac poubelle sur la tête à mes yeux. La belle brune avait raison, apprendre un sport de self-défense pouvait s'avérer utile dans plusieurs cas de figure, ne savait-on jamais. Je caressais sa jolie joue tout en lui disant : «Je devrais t'offrir une arme à feu au cas où. Je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose. Mais je pense que je ne devrais pas trop m'en faire vu que tu pourrais mettre KO quelqu'un en cas de pépin. D'ailleurs, tu penses qu'un jour tu pourrais m'apprendre à boxer? » lui demandais-je sérieusement. La boxe était un sport qui m'avait toujours attiré et puis avoir une si belle créature comme coach ne pourrait que me motiver à être sérieuse et assidue.

Hey...Laisse moi faire semblant de te résister ... Elle était adorable la jolie Talya lorsqu'elle essayait de me résister. J'essayais aussi tant bien que mal de lui résister mais c'était devenu tellement difficile que je craquais la première en l'embrassant avec fougue, puis me détachais de ses lèvres afin de ne pas paraître trop accro de suite. Je voulais faire un peu languir la jeune femme bien que j'avais carrément envie de passer à la vitesse supérieure mais la patience était le maître mot. C'est moi ou il fait chaud tout à coup ? «C'est surement la température de l'eau. J'ai l'habitude de prendre mes bains et douches avec des températures élevées. Souhaiterais-tu que je baisse la température ?   » lui demandais-je tout en posant mes doigts sur le bouton circulaire prête à diminuer la température de l'eau dans laquelle nous baignons. Juste derrière moi se trouvait un petit placard duquel je sortais mon petit télescope étanche. Puis, replongeant mon regard dans celui de Talya : «Je vais pouvoir te montrer les étoiles de plus près » dis-je à la belle avant de me rapprocher dangereusement d'elle. Passant une main autour de sa taille sous l'eau, je fis tourner Talya face à la fenêtre, me plaçant juste derrière, collée à la belle. Je plaçais le télescope en face de l’œil droit de la belle. «C'est le moment de vérité. A toi de me dire s'il s'agit bien de la grande et de la petite ourse maintenant ». Pendant que la belle regardait dans l'appareil, l'une de mes mains se trouvait toujours autour de sa taille pendant que l'autre déplaçait sa longue chevelure du coté d'une seule et même épaule  afin d'avoir le champ libre sur son dos. Je vins déposer un baiser dans le délicieux cou de ma dulcinée.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Jeu 28 Juin - 23:29
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA

Phonétiquement ça sonnait mal. Tout autant que cette pizza était le diable en sauce tomate. « Non. Franchement, je préfère encore appeler mon bébé pizza « Quatre Saisons » plutôt que d'honorer cette horrible monstre qu'est la margherita ! »   Je ne sais pas pourquoi je me retrouve à raconter ces anecdotes foireuses sur ma personne. On dirait que j'aimais me mettre moi-même dans l'embarras le plus total. Je fronçais les sourcils, amusée, mais sur mes gardes. La belle Jade était-elle en train de me lancer une pique ? « Hein ? Comment ça, t'es en train de dire que je joue les reines ? » Je soupire en faisant mine d'être vexée. « Alors que j'ai même pas piqué une tranche de pain dans ton placard !? » Je hoche la tête, en mode "alors toi, je te retiens ! » Puis mon visage se détend alors que je ris doucement, plaisantant avec la belle châtain. « T'imagines même pas à quel point j'aime la pizza. C'est genre... un de mes repas sur deux. » Ma bouche se tord. « Je sais, c'est pas healthy du tout. Mais quand quelque chose est aussi bon... T'as pas envie de t'arrêter à une petite bouchée... Pas vrai hm...? » Euhm... On parle toujours de la pizza, là, hein ? Oui... Oui. Oui.

L'antiquaire semblait rassurée à l'idée que je ne la frappe pas au visage. Non mais, elle me prenait pour qui ? Mike Tyson ? En plus sexy alors. « Alors que ferais-tu à un si joli visage comme tu dis ? » Je plisse les yeux en jetant à la belle un regard plein d'envie. « Oh... Je suis sûre que j'aurais plein d'idées... mais ça n'a pas trop de rapport avec la boxe. » Ah bah ça... Il était sûr et certain que c'était tout sauf de la boxe qui me traversait l'esprit. Je regardais ses lèvres et je n'avais qu'une envie, l'embrasser... Puis je regardais ses yeux, et j'avais qu'une envie, me noyer dedans. Et puis ensuite je regardais ses oreilles, et je n'avais qu'une envie, lui susurrer des mots doux. NON. Stop. Talya. Reprends-toi. Mais ce n'est pas croyable l'effet que cette femme me fait. Ca ne pouvait pas encore être la drogue hein ? « Si j'avais été ton adversaire, tu m'aurais déjà mis KO rien qu'avec ta beauté» Waouuu. « Ah ouais quand même. T'as réussi à coucher avec combien de filles avec cette phrase ? » Je ris doucement. C'est vrai que cette phrase sonnait comme les phrases de drague des types supposés vous apprendre à chopper des nanas. Malheureusement, je n'arrivais pas à me moquer gentiment de la belle, parce qu'elle dit le truc le plus mignon du monde. «  Je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose. » Mon attention se concentra sur cette portion de phrase et je fondais comme neige au soleil. « Oui, oui, bien sûr que je t'apprendrais... C'est facile tu verras. » Je lui lance un clin d'oeil et je ménage un court silence. « Mais du coup.... T'as pas envie qu'il m'arrive quelque chose... C'est ... comment dire... » Je souris. « Extrêmement mignon! Quant à ta proposition pour l'arme à feu, c'est adorable... mais je suis pas sûre que je saurais me servir de ce genre de trucs. Tu devras m'apprendre. Et puis, attends, je suis tellement douée que je risquerais de me blesser moi-même plutôt que de me défendre. » C'est vrai que ça ne m'attirait pas trop, peut-être à tort, peut-être que je le regrettais un jour...

La belle prit ma remarque au pied de la lettre, prête à changer la température de l'eau, la main sur le bouton. Elle était vraiment aux petits soins à un point quasi-bizarre. Mais je me rendais compte que c'était sa personnalité, elle était littéralement la fille la plus prévenante que je connaissais. « Non, non, ça n'a rien à voir avec l'eau... » Je me rapproche de la belle et je pose ma main sur la sienne, qui s'apprêtait à baisser la température de l'eau, signe que ce n'était pas nécessaire. Elle farfouilla et nous dégotait le petit téléscope waterproof dont elle parlait plus tôt, mais ce n'était pas le geste le plus marquant non. Quand elle m'invita à me retourner pour voir la fenêtre et qu'elle colla son corps nu contre le mien ... je .... wow. Un frisson parcourut ma colonne vertébrale, comme un éclair. Je ressentais ce sentiment de brûlure dans mon estomac. Mais pas un feu douloureux non, un feu doux. Un feu délicieux. Sentir sa poitrine contre mon dos, ses lèvres dans mon cou. J'allais mourir. Là, sur le champ.

« Je euhm ... » J'essayais tant bien que mal de rester concentrée sur les étoiles mais le contact sensuel avec l'antiquaire mettait mon corps dans tous ses états. En alerte. Chaque contact me faisait frémir. Chaud et froid à la fois. Brr. « Je euh... Je crois que c'est la grande ourse... Ou... peut-être pas non... » Comment, comment maintenir son attention sur le ciel étoilé quand vous avez une superbe créature derrière vous, juste derrière vous... Tout contre vous... C'était de la torture, comme un peu plus tôt dans la soirée. Justement dans une configuration tout aussi brûlante. « Ou la petite ourse... Ou.... euhmm .... En fait, j'en sais rien du tout... » Mes joues rosissent. J'ai envie de m'abandonner à elle. Encore une fois. Dieu sait si j'en ai envie. Mon corps dit oui mais ma tête dis : 'fuis!'. Ca, ça ne ressemblait pas à la relation sans lendemain et sans prise de tête que j'imaginais plus tôt dans la soirée. Non. Et ça, c'était vraiment pas prévu.

@Jade A. Rivera


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mer 4 Juil - 19:55
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1003
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
Visiblement la jeune médecin n'était pas d'accord avec moi. Elle préférait appeler sa pizza quatre saisons plutôt que marguerita. Je devais bien lui accorder que les quatre saisons sonnait bien mieux.  «Bon d'accord d'accord. On appellera le petit les quatre saisons majesté» répondis-je à la belle brune sur le ton de la plaisanterie. Hein ? Comment ça, t'es en train de dire que je joue les reines ? «Heu. Non ce n'est pas ce que je voulais dire. Enfin si t'es une reine parce que tu es aussi rayonnante qu'une reine. Et puis c'est la classe d'en être une non? Tu peux faire ce que tu veux quand tu veux et tu peux avoir qui tu veux» lui dis-je essayant tant bien que mal de convaincre Talya sur le fait qu’être ou faire sa reine n'était pas si péjoratif que cela. La belle brune parlait de la pizza comme étant limite son péché mignon. La belle ne pouvait pas s'en passer. J'hochais la tête, l'écoutant religieusement, presque avec fascination : «En parlant de pizza je connais de bons restaurants italiens. On pourrait peut être s'en faire un la prochaine fois? ». C'était incontestablement une invitation à revoir la jeune femme. T'as pas envie de t'arrêter à une petite bouchée... Pas vrai hm...? Je me demandais bien ce à quoi faisait réellement référence la belle. Pensant que c'était peut être un sous-entendu mais je préférais faire style de ne pas avoir compris. On aurait l’occasion d'en savoir plus à ce sujet plus tard.

Mes yeux brillèrent lorsque la jolie colombe me fit comprendre qu'elle avait pleins d'idées mais qui n'avaient aucun rapport avec la boxe. «Du style ? » lui demandais-je le regard rempli de malice. Je prenais un malin plaisir à embarrasser mon invitée avec des questions plus ou moins intimes. Parce que c'était exactement ce que je voulais au fond. Etre proche d'elle. Je souhaitais caresser son beau visage, parsemer son corps de doux baisers mais surtout lui faire ressentir le plaisir extrême. Ah ouais quand même. T'as réussi à coucher avec combien de filles avec cette phrase ? J'éclatais de rire.  Je fis mine de réfléchir avant de répondre à Taya : «Mm c'est la première fois que je sors cette phrase ».  A mes yeux, chaque personne était différente et méritait d’être traitée différemment. Je n'avais pas l'habitude de calculer à l'avance une approche avec une personne non. J'étais plutôt du style à improviser et à foncer dans le tas. La boxeuse accepta de m'apprendre à boxer. «Chouette je pourrais me l'a raconter auprès de mes amis! » en n'oubliant pas de mentionner que j'avais eu une bonne professeur. Talya affirma qu'elle ne saurait pas se servir d'une arme à feu. Je lui apprendrais volontiers comment s'en servir. «Mais oui ma belle je t'apprendrai à t'en servir. Tu verras c'est un jeu d'enfant » ou presque. A vrai dire en situation de vie ou de mort, tu ne réfléchis pas vraiment. Le monde instinct de survie de l’être humain s'active automatiquement et te permet de t'en sortir.

La jeune Talya ne parlait pas de la température de l'eau. De la chaleur qu'il y avait entre nous alors? Il était vrai que la température montait depuis que nous étions entrées dans le bassin. La belle Talya tentait de me répondre du mieux qu'elle le pouvait mais il n'était pas évident de se concentrer pendant que j'étais en train de caresser et déposer des baisers dans son cou. Je ne lui facilitais pas la tache mais ce petit jeu de séduction me stimulait vraiment. «Oh tu n'en sais rien...Ce n'est pas bien grave» lui dis-je avant de poursuivre mes baisers dans le cou de la belle. Une de mes mains descendait afin de venir caresser plus fermement les fesses de la belle tandis que l'autre remontait le long de sa taille avant d'atteindre l'un de ses seins. Je lui susurrais ces quelques mots à l'oreille : «Tu es à moi» avant de mordiller son oreille.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mar 10 Juil - 12:25
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA

« En parlant de pizza je connais de bons restaurants italiens. On pourrait peut-être s'en faire un la prochaine fois? » Mes lèvres s'étirent dans un mince sourire alors que je plisse les yeux, fronçant légèrement les sourcils. « C'est une invitation ? » Du moins ça sonnait comme une invitation. Pas vrai ? Je hausse les épaules en prenant un air détaché. « Parce que si c'est effectivement une invitation... Alors je répondrais peut-être oui... » Allez Talya. Tu l'attendais cet « engagement ». Tu attendais de savoir si la belle Jade était uniquement intéressée par ton fessier légendaire ou si elle avait envie de savoir ce qui se cachait au fond de toi. Et quoi de mieux qu'un petit resto à deux autour d'un plat de pâtes ou une pizza pour apprendre à se connaître un peu plus ?

La châtain aussi semblait vouloir gratter un peu sous la surface. Elle voulait savoir ce que je ferais à son visage. Je me mords la lèvre inférieure au ralenti. « Du style... » Je regarde sa bouche avec envie. Le désir de regoûter au parfum de ses lèvres me brûlait de l'intérieur. « Je crois que les murs ont des oreilles, je n'aurais pas envie de les choquer... » Oui, c'est ça. Dis plutôt que t'es une chiffe molle. Tu as envie de l'embrasser, et alors? T'as envie qu'elle explore chaque recoin de ton corps avec cette même bouche ? Et alors ? On a pas douze ans ! C'est normal, hein ? Mon moi-intérieur et ma conscience se battaient au fond de mon corps. On divague. Je lui demande combien de fois sa technique de drague lui a permis de mettre le grappin sur quelqu'un. «Mm c'est la première fois que je sors cette phrase » Mhhh. Je ris doucement. « Il nous reste plus qu'à voir si la technique de drague numéro 3831 de Jade lui permettra de coucher avec une fille ce soir alors... » Oups. Il n'y avait qu'elle et moi dans cette pièce, alors à moins qu'elle couche avec un miroir... « Oh... Mais... Il n'y a que moi ici... » Je prends tout ça à la rigolade mais c'était probablement un petit appel du pied.

Et les prédictions commençaient à se réaliser. A peine plus tard, nous voilà toutes les deux, dans le plus simple appareil plongées dans un jacuzzi à s'embrasser. Je ne voudrais pas spoiler la suite mais il semblerait que nous étions sur le point de reprendre nos aventures où on les avait laissées dans à l'hôtel. L'antiquaire avait les mains un peu baladeuses et pour le coup, ça n'était pas du tout déplaisant, bien au contraire. Chaque contact m'électrisait. Et plus je connaissais Jade, plus mon désir pour elle crevait le plafond. J'avais l'impression d'avoir les jambes en coton alors quand la belle s'amusa à caresser mes cuisses et ma poitrine, mon sang commençait à bouillir. « Tu es à moi ... » Je n'allais pas mentir, je n'avais aucune envie d'aller contre ça. Bien au contraire. J'avais envie d'être à elle. Qu'elle prenne possession de mon corps comme bon lui semblait. De m'abandonner à elle. De me livrer. Je tourne légèrement mon buste pour apercevoir son délicieux visage, et sans plus réfléchir, mes doigts glissent dans ses cheveux, les agrippant un peu sauvagement tout en prêtant attention à ne pas lui faire mal et ma bouche vient fusionner avec la sienne, ma langue cherchant timidement la sienne. Pendant ce temps, ma main libre vient trouver celle de Jade, posée sur ma jambe. Elle l'attire vers l'intérieur de ma cuisse, lentement. Notre baiser est passionné, intense. En tout cas, c'est ce que je ressens. Et quand nous l'interrompons, pour reprendre notre calme, lascivement, je souligne... « En effet Jade... je suis toute à toi. »
@Jade A. Rivera


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant