Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

Re: One night ft Talya (flashback)

le Sam 9 Juin - 21:36
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1000
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
La belle Talya balbutia. Au début je ne compris pas très bien ce qu'elle souhaitait : continuer ou tout arrêter. Mais lorsque la jolie brune rougit, qu'elle me ôta mon bustier noir et qu'elle  colla son corps contre le mien je compris, la demoiselle avait tout autant envie de moi que j'avais envie d'elle.  Etant toutes deux allongées sur le canapé, je passais mes mains autour de sa taille et l'a rapprochais un peu plus de moi. Mon regard était plongé dans le sien. Attentive à ses moindres faits et gestes, je souhaitais m'adapter le plus à ma partenaire. Je lui dis en toute honnêteté : «Et j'avais exactement la même envie en te voyant de dos sur le balcon. Même de dos, tu as un fort sex appeal », tout en passant ma main dans ses cheveux. La réalité était que Talya m'avait tapé dans l’œil avant même que je l'accoste, il fallait qu'elle le sache. Quant à s'envoyer en l'air avec une ou un inconnu(e), Talya n'avait peut être pas l'habitude mais cela m'arrivait assez souvent . Des rencontres sans lendemain faites lors de soirées avec des personnes qui ne recherchaient rien de sérieux non plus. Habituellement ce n'était pas moi qui accostais, ce soir c'était différent. J'étais sortie de ma zone de confort pour accoster une demoiselle timide qui semblait être du même délire que moi c'est à dire avoir horreur de la superficialité.ça me plaisait.

Tenant son visage entre mes mains je le rapprochais du mien pour l'embrasser délicatement, puis langoureusement.  Tout en douceur, mes doigts descendirent le long du buste de la belle, puis passèrent dans le dos de la demoiselle au niveau de son soutien gorge que je dégrafais avec délicatesse tout en embrassant son délicat cou. J'avais une sublime vue sur la poitrine de Talya. Mes doigts vinrent caresser sa poitrine en faisant des petits tourbillons sur chacun de ses seins. Toujours attentive à chacun de ses soupirs, mon regard ne quittait pas son visage. J'attrapais plus fermement ses seins puis je me redressais, face à elle à califourchon, sur elle. Déposant des baisers sur tout son corps : le cou, sa poitrine, son ventre, avant d'arriver à son bassin. Je voulais faire languir ma partenaire, jusqu'à qu'elle me supplie de goûter au fruit défendu. Ma bouche vint baiser ses cuisses avant de baisser d'un mouvement son bas. Talya était totalement à moi ce soir. Je vis la belle rougir de nouveau, j'y répondis par un sourire. Je prendrais soin de toi. Je recommençais à donner des baisers non loin de la zone sensible de ma partenaire, désormais ma langue était aussi de la partie. Elle se rapprochait doucement mais surement du point le plus culminant d'une femme. Tournant autour pendant un instant avant de le frôler enfin.

"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Sam 9 Juin - 23:59
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA
Alors que ses lèvres venaient capturer les miennes dans un baiser plus que torride, je compris que la belle antiquaire comptait effectivement passer à la vitesse supérieure. Ses mains s'activaient dans mon dos pour me libérer de mon soutien gorge, devenu franchement superflu. Qu'est-ce qui était si mal au final? Il n'y avait pas de mal à se faire plaisir et encore moins entre adultes consentantes, pas vrai? Je me retrouvais finalement presque nue, à sa merci et je dois avouer que la situation ne me déplaisait pas, bien au contraire. A vrai dire, il commençait à faire vraiment chaud dans cette pièce et c'était probablement de la faute de Jade. Alors que la belle aux cheveux châtains recouvrait mon corps de baisers torrides, je ne pouvais pas retenir mon souffle. L'excitation que je pensais déjà à son maximum grimpait de secondes en secondes et chacun des contacts entre son corps et le mien était littéralement brûlant. Mes doigts glissent sur ses côtes, parcourent sa taille pour enfin agripper doucement le haut de son dos. Elle était si sexy... Je commençais à me dire que cette soirée, à laquelle je n'avais pourtant eu aucune envie de venir allait se terminer en beauté et que je ne regrettais absolument pas ma venue. Ses prunelles claires restaient en alerte et surveillaient que ses actions sensuelles avaient l'effet escompté sur mon corps. Ce côté prévenant mais entreprenant était vraiment agréable. Je brûlais d'envie. Envie d'elle. Envie d'aller plus loin.

Ses baisers m'arrachent des soupirs. Elle est douée. Sa manière d'explorer mes courbes avec sa bouche me rend tout bonnement folle. Nos regards se croisent. Longuement. Mes yeux d'ébène percutent l'émeraude des siens. Mon coeur tape sourdement dans ma poitrine tandis que l'antiquaire embrasse mon cou. « C'est... c'est de la torture ça... » Mes mains glissent dans ses cheveux. Mes yeux la supplient, alors amusée elle descend... Et soudain, le dernier vêtement en ma possession descend. Voilà. Je soulève mon bassin pour aider la belle à le retirer et celle-ci me gratifie d'un mot rassurant . « Je prendrais soin de toi... » Ok, j'avais sûrement du rougir comme pas permis. C'est ce qui est super quand vous êtes du genre discret et timide : pas besoin de dire un mot, vos joues parlent pour vous. En tout cas, j'appréciais son attitude et je dois avouer que ça ne faisait qu'empirer mon envie d'elle. Alors je mords ma lèvre inférieure en souriant « Ça, je n'en doute pas... » Et d'un coup tout s'intensifie. Les baisers gagnent mes cuisses et mes soupirs accompagnent l'arrivée en terre promise. Ce premier contact provoque un courant électrique à travers toute ma colonne vertébrale. Sa douceur brutale me fait gémir dans les graves et je m'abandonne aux plaisirs de la chair.

La langue de Jade se révèle experte et mon coeur s'emballe. Je sens mes jambes trembler doucement sous l'agréable assaut. Ma main droite glisse doucement dans ses cheveux pour témoigner de mon plaisir grandissant. Je brûle de l'intérieur. J'ai envie d'elle en moi. Qu'elle me possède, que je sois sienne ce soir. Ce contact torride s'intensifie et je geins, je supplie pour qu'elle n'arrête pas. « Jade... » Qu'elle continue. Qu'elle m'achève. Et soudain...*ding ding*

Non. Non. NON. Pas ça. « Je t'en supplie dis-moi que c'est pas ce que je pense que c'est ... » Oui. Vous vous souvenez? L'ascenseur qui nous avait menées ici. Je m'active à passer en mode silencieux, fermant ma bouche comme une huître pour ne pas laisser le moindre râle s'échapper de ma gorge. Tais-toi. Tais-toi Talya.

Pourvu qu'il n'y ait personne dans ce foutu ascenseur...


@Jade A. Rivera


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Lun 11 Juin - 23:08
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1000
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
Je souris lorsque la belle Talya me dit que c'était de la torture de lui donner dans baisers dans le cou.  Je lui répondis, fière de ce que j'étais en train de faire :  «Et si c'était justement le but recherché ? Habituellement je ne suis pas une adapte de la torture mais dans cette situation, la torture a une saveur toute autre ». J'avais envie de cette femme et elle semblait aussi en avoir envie alors qu'est ce qui pourrait bien nous empêcher d'aller plus loin sérieusement? Rien de mon point de vue ne pourrait nous arrêter. Du moins vu l'élan que j'avais pris, j'aurais du mal à stopper le feu qui s'embrasait en moi.

Le fait que le rouge montait rapidement aux joues de Talya, l'a rendait encore plus charmante, encore plus désirable dans mon langage. La demoiselle ne doutait pas des sages intentions que j'avais à son égard.  Je lui  répondis par des gestes, en intensifiant les caresses. Je voulais que Talya passe une excellente nuit, je voulais qu'on passe une magnifique nuit. Car la volupté est avant tout une histoire de partage non ? Du moins c'est comme ça que je voyais la chose. Il n'y avait intérêt à penser que la volupté était une affaire d’égoïsme. Deux corps, deux âmes,  deux visions qui se rejoignent pour partager un moment de plaisir ensemble.

Une fois que ma langue ait atteint l'endroit sensible, je sentis le bassin de la sublime femme qu'est Talya se tordre de plaisir. Je poursuivis, d'abord lentement à explorer la flore féminine afin de me familiariser avec elle.  J'accélérai la cadence, plus rapidement encore afin de faire ressentir le plus de plaisir à ma partenaire. Le "Jade" qu'elle me dit ne me semblait être qu'un murmure. Je poursuivais dans ma lancée dans ma quête dont l'objectif était de donner le plus de plaisir à Talya. L'indicateur le plus parlant était pour moi les centilitres de liquide produits par son corps.

*ding ding*  En entendant ce bruit, je m’arrêtais immédiatement. C'était quoi ce bruit ? Lorsque Talya  me regardera et me questionna inquiète, je compris... Satané ascenseur ! pensais-je.  Je l'avais complètement oublié celui là. Je lui fis signe de ne rien dire avec un doigt sur la bouche. J'espérais sincèrement qu'il n'y avait personne qui viendrait nous déranger, qu'une personne s'était plantée d'étages et qu'elle ferait demi tour dès qu'elle se serait rendue compte qu'elle ne se trouvait pas au bon endroit. Le canapé sur lequel nous nous trouvions était dos à l’ascenseur. Avec de la discrétion et un peu de chance, on pouvait passer inaperçues. Je retenais ma respiration afin qu'on ne nous remarque pas.  On entendait des pas derrière le canapé, les éclairages de la pièce s'éteignirent, la pièce s'assombrit. La personne tourna les talons et semblait se diriger de nouveau vers l'ascenseur.

Je regardais Talya, j' attendis quelques instants avant de dire quoi que soit afin d’être certaines qu'on soit totalement seules : «C'était le gardien de l’hôtel ça ? » lui demandais-je surprise. Si le gardien était passé pour éteindre les éclairages de la pièce, c'était sans doute parce que la salle était fermée au public passée une certaine heure et que la réception s'était peut être terminée. «Ça doit faire depuis combien de temps qu'on est ici ? », je sortis mon téléphone de ma pochette : 3:20 qu"il affichait. «La vache! Je ne pensais pas qu'il était si tard ». J'avais perdue toute notion du temps auprès de Talya.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mer 13 Juin - 15:44
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA
On se regardait bêtement, comme deux cambrioleurs qui entendent hurler les sirènes de police. Je ne voyais rien de ce qui se passait, j'entendais, tout au plus. Evidemment, on se fit plus silencieuses que l'air. On s'arrêtait presque de respirer et la belle antiquaire me faisait signe de ne faire de bruit sous aucun prétexte. Evidemment, nerveusement, j'avais une putain d'envie de rigoler de la situation complètement loufoque. Je me contenais aussi bien que possible et jetais un coup d'oeil discret au dessus de l'accoudoir sur la silhouette qui s'avançait dans la pièce. Planquées derrière le canapé, nous étions invisibles si le petit bonhomme gras ne s'amusait pas à faire le tour de la pièce. Brutalement, la lumière s'éteint. Le ding ding de l'ascenseur se fait entendre à nouveau, les bruits de pas disparaissent et les portes métalliques se referment... notre soulagement se manifeste. Je vide l'air dans mes poumons en lançant ma tête en arrière, comme si je venais d'échapper à la mort. «C'était le gardien de l’hôtel ça ? » Je ris doucement en relevant la tête, haussant légèrement les épaules. « J'en sais rien. J'imagine... En tout cas, il fait pas très bien son job... » Je gratifie la châtain d'un clin d'oeil. Tout bien réfléchi, les boom boom des musiques s'était dissipé. En fait, la fête devait être finie. A vrai dire, nous étions tellement occupées à autre chose que je n'avais même pas remarqué cela.

La belle antiquaire se redressa finalement et s'interrogea sur l'heure qu'il était. Je n'en avais pas la moindre idée. Je la vis farfouiller dans son sac pour trouver son portable, aussi, je me mettais à genoux pour avancer vers son bout du canapé et regarder l'heure à mon tour sur son appareil. «La vache! Je ne pensais pas qu'il était si tard » Je fronce les sourcils avant de lire ces chiffres, étonnée. « 3H20? Mais c'est pas possible !» Je souris doucement avant de lui ôter son portable des mains pour le poser sur la table basse, à côté de nos verres. Assise l'une face à l'autre, je m'approchais doucement de la jolie femme, écartant ses cheveux pour pouvoir déposer quelques baisers en haut de son cou. « C'est fou ce que le temps passe vite quand on est en bonne compagnie...» Je susurre délicatement ces mots à son oreille avant de passer ma main dans sa crinière pour attirer son visage vers le mien et l'embrasser. Je me rendais compte alors que nos lèvres se mélangeaient que ce contact me remplissait de joie. Sûrement un peu trop. Je me doutais que dans l'esprit de Jade, ce qui se passait ce soir ne se renouvellerait certainement pas. Au fond, ça m'attristait. En plus, si le gardien commençait à tout éteindre, il allait certainement tout fermer aussi, et même si on aurait sûrement plein d'idées pour occuper la nuit, ce n'était peut-être pas le meilleur plan.

Je m'écartais de ce baiser un peu amère en songeant que ça pouvait être le dernier car l'instant suspendu hors du temps nous avait été volé par un ascenseur. Mon bouclier émotionnel se remis en place malgré moi. Je me retranchais plus en arrière sur le canapé, un peu gênée d'être nue mais heureusement, nous n'étions plus éclairées que par la lueur des étoiles transparaissant par la verrière au dessus de nos têtes. « Est-ce que... tu veux qu'on arrête? Je veux dire, on va sûrement se faire enfermer ici si on ne sort pas dans les prochaines minutes alors... » Je rougis légèrement en cherchant du regard mes vêtements, même si Jade voudrait peut-être poursuivre nos ébats. Le retour à la réalité avait été brutal mais le goût d'inachevé était possiblement plus grand.
@Jade A. Rivera


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mer 13 Juin - 18:24
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1000
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
Je pouffais de rire lorsque Talya dit si l'homme qui était venu était gardien de l’hôtel, alors il n'avait pas bien remplit son job :  «Il faut aussi avouer qu'on a été super discrètes » dis-je à la belle. Et, même si la situation était amusante, je ne pense pas qu'on aurait été ravies de nous faire prendre dans une situation si...intime ! Aussi bien pour Talya que pour moi.

La jeune médecin fut tout aussi étonnée que moi en se rendant compte que l'heure avait si vite tournée. Talya m’ôta le téléphone des mains et se rapprochait de moi pour me donner des baisers dans le cou, je me laissais faire avec plaisir. Il était si agréable de passer du temps avec la douce Talya. C'est fou ce que le temps passe vite quand on est en bonne compagnie.... Je ne pouvais qu’être d'accord avec cette déesse. Je passais mes doigts dans ses cheveux, tout en scrutant son visage avant de lui dire : «Si seulement tous les instants de ma vie n'étaient remplis que d'aussi beaux moments alors je devrais songer à passer plus de temps avec toi jolie colombe ». Jolie colombe c'était le surnom que j'avais déniché pour Talya sur le coup. Je trouvais que ce surnom lui collait à merveille. Elle était aussi belle et pure qu'une colombe. Nos lèvres se rencontrèrent de nouveau, pour me plus grand plaisir. Avec Talya, je me sentais bien et sereine jusqu'à que la belle colombe s'écarte.

Talya demanda si je souhaitais qu'on arrête car dans le cas contraire, nous risquions d’être enfermées ici pour de bon. Je n'avais pas envie d’arrêter mais elle avait raison, il fallait qu'on sorte d'ici. « Je rejoins ton point de vue. On devrait sortir d'ici » lui dis-je.  Je me levais du canapé, recherchant mes vêtements, que j'enfilais rapidement puisque le temps filait. Avant de quitter la pièce, je demandais à Talya : « C'est bon pour toi, tu n'as rien oublié ? ». Il aurait été ballot qu'on oublie nos cartes d'identités ou nos téléphones par exemple. Je pris Talya par la taille et l’entraînais vers moi dans l'ascenseur. Attendant qu'il descende au rez de chaussée, j'enfournais mon visage dans le creux de son cou, me laissant transporter par le parfum floral que portait la belle.

L'ascenseur était descendu au rez de chaussée. Nous tentions d’être les plus discrètes possible pour ne paraître suspectes. Nous nous dirigions vers la sortie de l’hôtel.  Arrivées dehors, je sentais l'air frais caresser mon visage. Je n'avais aucune envie de quitter Talya. J'avais envie de passer plus de temps avec cette femme, je souhaitais prolonger la soirée avec elle. Alors que nous marchions, cote à cote vers le parking  de l’hôtel , je brisais le silence qui s'était installé entre nous pour lui demander l'ultime question. Celle qui déterminerait la suite des événements :  « Veux-tu passer dormir à la maison ? ». Je n'aimais pas tourner autour du pot pendant quinze ans. Je préférais être directe et franche. Et si elle refusait de passer à la maison, je savais que je ne l'a laisserais pas partir sans lui demander son numéro de téléphone. Dans mon esprit trottait un mauvais sentiment d'inachevé et je détestait ce sentiment.  Je savais que si je ne faisais pas suffisamment comprendre à Talya mon envie de l'a revoir, je risquais de le regretter très amèrement.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mer 13 Juin - 22:15
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA
La belle antiquaire ne me laissait vraiment pas de marbre. Et à vrai dire, malgré quand elle m'appelait « jolie colombe » je ne pouvais empêcher mes joues de rosir. C'était plus fort que moi. Elle saisit mon invitation à quitter ce lieu. A vrai dire, même si l'envie de reprendre où l'on en était me saisissait, l'idée de rester enfermée dans ces lieux ne me séduisait que moyennement. En fait, je n'aimais pas trop la contrainte d'une manière générale et d'imaginer qu'on serait en galère entourées de portes fermées c'était un gros non. Alors, méthodiquement j'ai retrouvé mes vêtements éparpillés un peu partout. « Ah bordel, mais où-est ce qu'elle est passée ma robe ? » En plus, la lumière éteinte rendait la tâche plus difficile. On n'y voyait pas grand chose. Je me retrouvais à genoux en opération spéléo sous les canapés avant de retrouver l'objet du crime. « AH ! J'ai ! » Je me voyais déjà sortir à poil avec juste mon perfecto sur le dos. Même si on ne risquait pas de croiser un million de personnes à une heure pareille, nul doute que la pneumonie, elle, serait au rendez-vous. « C'est bon pour toi, tu n'as rien oublié ? » J'enfilais mon perfecto et tâtais machinalement mes poches. Portefeuille ok, portable ok, clopes ok. Bon, le plus important était a priori là. « Oui ! Je crois que c'est bon ! »

La jolie châtain m'entraîne dans l'ascenseur et enfouit sa tête dans mon cou. Je caresse doucement ses cheveux en attendant que nous descendions tous ces étages. Enfin, nous arrivons. Pas de gardien à l'horizon, je tire doucement la belle par la main en m'assurant que personne n'arrivait. Nous nous enfuyons par la porte d'entrée le plus simplement du monde pour arriver sur le parking des lieux. On se regarde, un peu bêtement encore. Personne n'ose dire au revoir, personne n'ose partir. J'avoue que pour ma part, je suis venue à bord d'un Uber alors je n'avais pas vraiment d'impératifs mais... Je ne savais pas trop ce qui se terrait dans la tête de Jade. Que voulait-elle ? M'appréciait-elle autant que moi?

« Veux-tu passer dormir à la maison ? » Etonnement. Positif évidemment. Je ne peux contenir mon sourire, même quand je baisse légèrement la tête. Je remerciais le seigneur, s'il existe de m'avoir fait éviter la case voiture ce soir, ce qui me permettrait de monter à bord du bolide Jadéen et de continuer la soirée avec elle le plus naturellement du monde. J'ai souri. « En fait... » « Hey ! Vous deux là !!! » Et merde. C'était quoi ça encore? « Qu'est-ce que vous foutiez encore dans l'hôtel à une heure pareille ?! » Je me retourne doucement pour apercevoir le petit gardien dodu, furibond. Apparemment, il avait mieux fait son job en surveillant les caméras de surveillance quand on avait bougé depuis l'ascenseur. J'ai feint d'être totalement ivre.  « Désolée Monsieur... Je me suis endormie dans les toilettes tellement j'étais bourrée... Mon amie va me ramener. »  « Ouais ouais ouais, que ça se reproduise pas. Vous avez de la chance d'être mignonnes toutes les deux sinon j'aurai appelé les flics et c'est en prison que vous auriez passé la nuit ! » Je me retourne vers Jade avec une mine dégoûtée quand il nous complimente. Enfin il disparait dans l'hôtel avec sa colère ridicule. « Mon dieu c'était gênant... Et en plus il m'a coupé dans mon élan.» Je ris doucement et je prends la main de la belle Jade dans les miennes. « En fait, j'aimerais beaucoup rester avec toi... » Je hausse les épaules timidement.  « Tu as ta voiture? Je peux nous appeler un taxi sinon ... » Un sourire étire mes lèvres.


@Jade A. Rivera


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Jeu 14 Juin - 22:01
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1000
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
J'essayais de me rendre utile lorsque la jolie colombe me dit qu'elle cherchait sa robe. Mais il n'était pas facile d'y voir clair dans cette obscurité. Une fois sa robe retrouvée, nous étions prêtes à quitter les lieux.  « Parfait, sortons d'ici avant d'y rester enfermées dans ce cas » lui dis-je en souriant. Aussi court que l'instant dans l’ascenseur fut, la tendresse partagée était infinie. Le *ding ding* retentit par l'ascenseur nous informant qu'on était arrivées à bon port était tout aussi chiant que lorsque ton réveil sonne le matin pour te dire "tu ne dormiras point plus longtemps hehe", sauf que là c'était plutôt "arrête de planer Jade!"

Talya, la sublime ne semblait pas être contrariée par ma proposition. Je réussis même à lui arracher un beau sourire. Alors qu'elle était en train de me répondre : en fait..., nous fumes interrompues par un individu, c'était le gardien ! Oh shit. Pas lui. Il nous demandait ce qu'on foutait ici à une heure si tardive. J'étais en train de réfléchir à une disquette un peu près crédible, fort heureusement Talya me venait en aide. Elle simula être complètement bourrée. Bien joué Talya pensais-je. A mon tour, je jouais le jeu en passant mon bras autour de la taille de Talya en répondant au gardien : « Oui tout à fait. On est désolées du dérangement. Mais je pouvais pas l'a réveillé brutalement. Qui aurait envie d’être brutal avec une si belle bouille ? Vous ne l'auriez pas non plus fait ! » lui répondis-je en y allant y peu au culot. Mais pour que ce genre de personne nous lâche, il fallait parfois faire preuve d'un peu moins de diplomatie. Il nous lâcha finalement la grappe en nous disant qu'on avait la chance d’être mignonnes sinon il aurait déjà appelé la police. Je souris au gardien faisant mine de le remercier. ça avait des avantages d’être mignonne.

La belle brune repris la parole en arguant que c'était gênant.  « Oui ça tu l'as dit ! Il était gênant. » , elle poursuivit. Je l'a dévorais du regard, en attendant impatiemment sa réponse. Talya avait envie de rester avec moi. Génial ! On allait passer incontestablement passer une magnifique soirée en tête à tête.  «Tu ne le regretteras pas ma belle » lui dis-je avec un clin d’œil. Talya me demanda si j'avais ramené ma mon véhicule motorisé. Bien-sur !  «J'ai ramené ma voiture oui. Si Madame souhaite bien me suivre ». Nous étions arrivées sur le parking de l’hôtel. Je sorti les clés de ma pochette afin de déverrouiller les portes de ma voiture noire aux quatre anneaux mythiques.

«Tu peux t'installer». Je démarrais la bête et l'a sorti d'ici. Une pensée traversa mon esprit. Et si Talya souhaitait récupérer des affaires chez elle? Les yeux rivés sur la route, je lui demandais :   «As-tu besoin qu'on passe chez toi pour prendre des affaires? Je pourrais aussi t'en prêter si tu veux mais je ne sais pas s'ils seront à ton gout ». L'habitable manquait de musique, non pas que je n'aimais pas le silence mais j'aimais mettre de la musique au volant. Alors j'allumais la musique. Et je tombais sur Somedy you found de The Japanese House. J'écoutais un peu de tout, mais quant en était-il de la belle Talya ? « Quel genre de musiques écoutes-tu Talya ?  Tu peux faire passer si tu souhaites. J'ai différents styles de musique sur ma clé USB» lui dis-je. Je n'avais aucune aucune envie de lui imposer une musique qui ne lui plaisait pas.  Je voulais qu'elle se sente aussi à l'aise que si elle était dans sa voiture.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Ven 15 Juin - 17:44
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA
La nuit avançait bien et l'hôtel était devenu un véritable désert, aussi, j'étais assez soulagée que la brune ait eu la présence d'esprit de venir avec son véhicule, ce qui nous éviterait la déconvenue d'attendre un taxi dans le froid. Je suis la belle Jade jusqu'à sa voiture avant de tomber sur une Audi R8 des plus charmantes. Je lâchais un « Whoaaah.» en la découvrant. C'est vrai qu'elle en jetait sa voiture. « C'est plus une voiture là, on est carrément dans le carrosse ! » Je hoche la tête en admirant la voiture et sans vraiment oser monter dedans. Puis Jade m'invita à m'installer alors je m'exécutais. Les sièges étaient très confortables et l'intérieur luxueux. Je découvrais alors que la petite Jade ne s'était pas totalement égarée dans cette soirée pour jeunes adultes riches et décomplexés. Elle était comme eux, et pourtant si différente. Je me demandais si c'était sa famille ou son magasin qui était à l'origine de sa fortune. Après tout, est-ce que ça faisait une différence? Pas vraiment. C'était de la curiosité plus qu'autre chose. Je n'avais pas vraiment besoin d'argent pour ma part alors que je n'allais pas agir différemment sachant qu'elle était assise sur une mine d'or. Alors que je rêvassais en me posant mille questions, la belle m'interrompit dans mes réflexions en me demandant si j'avais besoin qu'on repasse par chez moi. Je hausse les épaules. « A dire vrai, j'ai quelques affaires dans mon sac à main que je prends toujours au cas où sauf que... Il est où mon sac à main? » J'ai eu juste le temps de paniquer une demi-seconde en m'imaginant l'oublier à l'ultime étage de l'hôtel d'où Jade et moi venions de nous faire chasser. Une demi-seconde avant de regarder entre mes deux pieds au sol et de voir le dit sac que je soulevais comme un trophée. « Pas de panique ! Tout va bien il est là ! J'ai rien dit ! » J'ai ri comme une imbécile en espérant ne pas trop l'avoir déconcentrée de la route. Je crois que j'avais encore quelques restes de weed calés entre les neurones.

La jolie châtain alluma la musique et me demanda si la musique me plaisait. Je n'avais pas trop envie de la contrarier mais j'étais bien trop occupée à la regarder être focalisée sur la route. Voir sans être vue. Tel un chasseur que je n'étais pas. En fait je l'entendais parler mais je ne l'écoutais plus vraiment. Lorsque ses lèvres s'activaient, je ne pouvais plus faire autrement que de les admirer béatement. Et à cet instant, je me félicitais d'avoir dit oui à son invitation ne serait-ce que parce que j'aurais l'opportunité de regoûter à cette sublime bouche au moins une petite fois ce soir. Mon oreille distraite fit quand même son boulot en me transmettant la question de la belle antiquaire. J'étais totalement absorbée par le visage de la belle et j'avoue que sur le coup, je n'étais plus sûre de rien, même de savoir ce que j'aimais comme musique. « Je crois que j'aime tout. Enfin, je ne suis pas une grosse fan de heavy metal, mais je considère que tout peut s'écouter. Au fait, tu te sens bien hein? T'as pas trop bu ?» Je lui souris doucement en posant ma question. Je dis ça car je venais de jouer les bourrées et je n'étais pas à ce seuil là, mais je gardais quand même quelques traces d'une faible ébriété pour ma part. Je voulais juste être sûre qu'on ne finirait pas la nuit à l'hôpital ou à la morgue parce que ce serait vraiment nul de mourir sans avoir pu embrasser Jade une dernière fois. Ce trajet en voiture était une véritable torture pour moi. Chaque minute éloignée de son étreinte me semblait gâchée. Aussi, je profitais d'un feu rouge pour glisser lentement mes doigts sur sa cuisse. « Il est très joli ce jean... » Je dis avec les yeux légèrement plissés. Comme si j'en avais quelque chose à faire de son jean. Elle était bien mieux sans à mon goût. « On arrive bientôt ? » Cette fois je regarde le voisinage par la fenêtre, ma main toujours posée sur la jambe de la belle aux yeux clairs. Il me semble qu'on arrive dans un quartier assez hupé de L.A et je l'imaginerais bien habiter dans le coin.
@Jade A. Rivera


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Dim 17 Juin - 21:03
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1000
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
La réaction de la belle Talya lorsqu'elle vit ma voiture me fit rire en l'a comparant à un carrosse.   « C'est mon petit bébé cette voiture » lui répondis-je. J'avais toujours rêvé d'avoir une si jolie voiture. Il était vrai que ma famille était plutôt fortunée et que j'avais un bon réservoir en banque grâce à eux mais tout ne leur était pas du. J'avais aussi ma boutique d'antiquités qui me rapportait et quelques placements d'argent par ci par là qui me permettaient de vivre sur un matelas doré. Cela pourrait paraître assez démesuré pour certains mais cet argent on ne l'avait pas volé. Ni moi, ni ma famille. La belle brune m'informa qu'elle avait toujours des affaires dans son sac au cas où.  Mais elle se demanda où se trouvait son sac à main. Oh non c'est pas vrai !  «Ne me dis pas que... » « Pas de panique ! Tout va bien il est là ! J'ai rien dit ! » OUFFF !  « Oula tu m'a foutu une de ces frousses Talya ! J'ai cru qu'on allait devoir faire demi tour et trouver une stratégie pour éviter le gardien ». C'était parfait, nous n'avions pas besoin de nous rendre chez Talya. On irait directement chez moi.

Concernant les goûts musicaux de la belle brune, elle me répondit qu'elle aimait un peu tout. Puis me demanda si j'allais bien et si je n'avais pas trop bu. Un sourire se dessina sur mon visage. « Je vais très bien et non ne t'en fais pas je n'ai pas trop bu ! Et toi ? Tu vas bien ? Tu as très bien joué la fille mal au point causé par l'alcool toute à l'heure » lui dis-je avec bienveillance. Un feu rouge ralentit notre trajet. Je sentis la douce main de Talya se déposer sur mon jean, qu'elle complimenta. Oh pourtant il n'a rien de spécial ce jean me dis-je. Était-ce une bonne excuse pour se rapprocher physiquement de moi? « Ah heu merci » lui répondis-je sans réellement savoir quoi lui répondre. Tenant le volant d'une seule main, la gauche. Je déposais ma main droite sur celle de Talya déjà posée sur ma cuisse. C'était bien plus agréable comme cela.

Le feu était passé au vert. C'était reparti. « On arrive bientôt ? » « On arrive très bientôt oui.  C'est la prochaine à droite ma belle» lui dis-je. C'était un beau quartier résidentiel se trouvant dans le Northeast que j'habitais. Une villa sympa mais hyper voyante non plus. Nous arrivions devant le portail de ma demeure. Le portail s'ouvrit automatiquement. Je déverrouillais le garage en entrant le code. Je descendais de la voiture et allait ouvrir la porte de Talya telle une gentlegirl. Je verrouillais mon véhicule et pris ma dulcinée par la main. Nous primes l'escalier qui menait au rez de chaussée du garage menant sur le grand salon. Le salon était entièrement vitré et surélevée comparé aux autres demeures du quartier résidentiel.

« Bienvenue dans mon humble demeure Talya ! ». Je me défaisais de mes talons qui commençaient à me faire sérieusement mal aux pieds. J'étais bien plus à l'aise comme cela. Je me rapprochais de la belle pour l'a tirer vers moi sur le canapé. « Tu veux boire ou manger quelque chose ? T'as de la chance, j'ai refais les courses hier » dis-je à la belle en remettant l'une de ses mèches de cheveux derrière l'oreille. Maintenant que nous étions chez moi, nous étions totalement libres de faire tout ce que Talya souhaitait. Nous pouvions tout faire comme ne rien faire du tout. Elle était mon invitée ce soir et je voulais qu'elle se sente aussi privilégiée qu'une reine.

Madame avait t-elle peut être envie de visiter les lieux ? « Tu voudrais que je te fasse une petite visite privée ? La maison regorge de nombreuses surprises ». Nul ne doute que cette phrase était remplie de sous entendus à qui voulait bien le comprendre. Je me levais et m'étirais un peu. La journée avait été longue et elle n'était pas prête de se terminer de suite.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Lun 18 Juin - 18:20
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA
« Oui, je vais bien, merci. » Je n'avais pas bu outre mesure, non. Par contre, j'avais pris soin de m'isoler des autres sur le balcon pour fumer de l'herbe et ce n'était pas anodin. Ce n'était pas juste de la weed récréative. Elle servait pour moi le but précis d'amoindrir les effets de la descente de l'héroïne. Cet effet désagréable de malaise, d'inconfort, que je ressentais vaguement en arrière plan car mon dernier shoot d'héro commençait à s'éloigner dans la ligne du temps, je l'avais en fait pris juste avant de partir pour la soirée. Je ne me sentais pas obligée de raconter tous ces détails peu reluisants de ma vie. Je ne pensais pas que sa belle voiture contiendrait des seringues stériles, de l'héro et une petite cuillère que je pourrais utiliser pour pallier la descente en me faisant un nouveau shoot. Alors, autant se taire. De toute façon, la mythomanie était un peu ma LV2 depuis tout ce temps, dire que tout va bien quand ça ne va pas vraiment, c'était ma spécialité. Même avec les gens que j'appréciais.

On est arrivées chez Jade et la baraque était à la hauteur de la voiture, peut-être encore plus. Je devais bien avouer que j'étais impressionnée par la superficie du lieu et la décoration raffinée. Amusée par l'attitude de l'antiquaire, dans son rôle de preux chevalier, je la suivais dans la maison un peu intimidée de rentrer dans une habitation qui n'était pas la mienne. Sa maison mettait une bonne claque à mon loft que je pensais super dans le Westside. On avait l'impression de dominer le coin, on était plus haut que les autres maisons, c'était amusant. La châtain ôtait ses talons pendant que mes yeux faisaient le tour du salon, posant ma veste et mon sac sur le dossier d'un canapé. La déco était vraiment sympa. Ca se voyait que Jade avait bon goût et qu'elle s'y connaissait en matière d'art. Puis sans sourciller, je suivis la belle sur le canapé, observant toujours tout en détail. « Tu veux boire ou manger quelque chose ? T'as de la chance, j'ai refais les courses hier ! » Je secoue la tête doucement. « C'est gentil, mais je ne veux pas te déranger et abuser de ton hospitalité. » J'ai souri doucement avant de plonger mes prunelles brunes dans celles de Jade. J'essayais de lire en elle, de percevoir ce qu'elle pensait au fond d'elle. J'ai toujours été nulle pour ça. Pour les relations humaines.

« Tu voudrais que je te fasse une petite visite privée ? La maison regorge de nombreuses surprises. » Privée. Surprises. La belle piquait ma curiosité. Bien sûr je serais curieuse de voir ce qui se cachait derrière les murs du salon. Je soulevais un peu les épaules avec un sourire au coin des lèvres.  « Il faut dire que tu maîtrises l'art du teasing. » En effet, elle m'avait bien donné envie d'en voir plus. Je me demandais vraiment ce à quoi elle aspirait. Est-ce qu'elle voulait reprendre là où on en était plus tôt? Est-ce qu'elle voulait simplement passer la nuit ensemble, mais en tout bien tout honneur? Je ne savais pas vraiment comment me positionner alors je laissais faire les événements. J'ai légèrement gratté le haut de mon avant bras avant de donner ma réponse. « Allez. Fais moi découvrir tous tes secrets... » A propos de secrets, sans que je ne m'en rende compte, un peu de sang s'était échappé au creux de mon bras, là où j'avais planté la seringue plus tôt dans la soirée et où je venais de gratter comme une imbécile.
@Jade A. Rivera


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant