Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

One night ft Talya (flashback)

le Ven 16 Mar - 23:50
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1000
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One Night
Jeunesse rime incontestablement avec soirées. Celle à laquelle on m'avait invité ce soir était assez particulière, c'était le genre de soirée peu commode à laquelle on n'a pas trop envie d'y aller. La soirée se déroulait dans un palace loué par une pote, fortunée bien évidement. Le type de soirée qu'elle organisait avec un but en particulier, celui de créer des couples provenant du même milieu social. Un monde faux remplit de personnes fausses ne pouvais-je m’empêcher de penser. En m'invitant à sa soirée, Anna m'avait dans sa ligne de mire, étant célibataire, elle voulait absolument me caser avec un de ces millionnaires sans cervelle. Il n'y avait aucune chance que cela aboutisse mais j'étais curieuse de voir à quoi ressemblaient ses fameuses soirées tant réclamées par ses groupies. Après tout je n'avais rien à perdre et cela restait une soirée. Au mieux je ferais de nouvelles rencontres, au pire je noierais mon ennui dans l'alcool ou les joints.

Pour l'occasion j'avais sorti le grand jeu: cheveux détachés, bustier noir clouté jean noir, des Louboutin noirs classiques les lèvres rouges. J'aimais être sexy en toute occasion.  Je me pointais à la soirée vers vingt deux heures. Il fallait montrer patte blanche à la réception de l’hôtel, indiquer son nom, montrer une pièce d'identité et le tour était joué. L’hôtesse me dirigea vers la grande salle de réception. Il fallait admettre que la décoration était assez grandiose, architecture italienne inspiré de la renaissance ornées de décorations florales à n'en plus finir. Je remarquais que la plupart des invités présents étaient arrivés soit en costume cravate pour les hommes ou robe d'haute couture pour les femmes. Bon bah, la bonne nouvelle c'est que j'allais sans doute sortir du lot avec mon style, la mauvaise était que je sentais déjà que je n'étais pas à ma place, ici. Je saluais toutes les personnes que je connaissais. J’apercevais au loin Anna qui était en train de discuter avec un serveur. Je me rapprochais d'elle:  «Salut. Je n'avais rien d'autre à faire ce soir alors me voici ». Elle était ravie de me voir mais elle déchanta assez vite en voyant ma tenue. «Bah quoi elle te plait pas ma tenue ? Personne ne m'avait dit qu'il s'agissait d'un bal de promo hein » lui dis-je d'un ton sarcastique. Visiblement ma tenue de lui convenait pas du tout, elle inquiète de l'image que je pourrais renvoyer à mes potentiels futurs petits amis. A vrai dire je m'en fichais royalement. Sortir ou sympathiser avec l'un de ces pecnots ne faisait pas parti de mes objectifs.

A peine arrivée, déjà soûlée, il me fallait décompresser. En me dirigeant vers la terrasse de la salle je pris une flûte de champagne sur le plateau que transportait un des serveurs«Merci! ». Dehors il n'y avait personne hormis une jeune femme brune portant une courte tenue vue de dos. En me rapprochant d'elle je compris qu'elle était en train d'allumer un joint. Elle avait un doux et magnifique visage. Je lui demandais sure de moi : «T'aurais pas un joint pour moi aussi? ». Dans le cas où elle répondrait par la négative, j'avais toujours mon paquet de cigarettes dans mon sac.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)

Re: One night ft Talya (flashback)

le Dim 18 Mar - 2:02
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA


► pas trouvé chaussure à mon pied
one night

Qu'est-ce que je fous ici ?
J'avais ce sentiment d'être l'intrus. Cette pièce d'un meuble IKEA dont on ne comprend l'utilité. Cette pièce qui reste alors que le meuble est entièrement monté. Ils étaient tous là, à rire à gorge déployée avec cet air guindé et ces bonnes manières surfaites. Assurément, ils étaient tous venus ce soir avec un objectif à l'esprit : trouver le meilleur parti pour se marier et accroître la fortune colossale sur laquelle ils étaient déjà assis. Rien de spontané, rien de vrai. Que des masques et des faux-semblants. Le bal des hypocrites. Si l'endroit était relativement splendide, les gens qu'il abritait étaient tout l'inverse. Des fils à papa exhibant leurs costumes les plus hors de prix, avec des circonvolutions de façade, tandis qu'ils espéraient juste tirer un coup ce soir. Et les filles, toutes aussi superficielles les unes que les autres, jonchées sur des talons qui valent la paie mensuelle d'un ouvrier, se trémoussent et rigolent telles des dindes pour plaire. Je sentais que je dénotais. Tout le monde semble se complaire dans cette mascarade. Tout le monde, sauf moi.

Comment j'en étais arrivée là?
Disons qu'une amie m'avait fortement incitée à venir. Evidemment, on oubliera de mentionner que, pour cette amie, je n'étais qu'une fille un peu garçon manqué qui n'avait jamais trouvé chaussure à son pied. A dire vrai, je ne risquais pas de trouver chaussure à mon pied dans ce genre de soirée car j'étais lesbienne. Ceci, elle l'ignorait. Elle m'avait pratiquement suppliée de l'accompagner et évidemment, quand elle avait mis le grappin sur la perle rare, elle m'avait plantée là comme une malheureuse. J'aurais pu partir, me direz-vous, oui. J'aurais peut-être du. Je ne savais pas pourquoi mais un truc m'avait poussé à rester là. Au milieu de ces gens.

J'étais allée m'isoler sur le balcon, pour me défaire de la musique lancinante et des prétendants lourdissimes. Certes, ma courte robe noire et mon perfecto n'allaient pas me permettre de survivre longtemps au dehors mais j'avais en ma possession une belle collection de cigarettes et même de joints qui devraient jouer leur rôle et me réchauffer. Pourquoi je n'arrivais pas à être comme eux? Pourquoi tous ces gens s'amusaient et pas moi ? Alors que les lumières commencent à s'éteindre dans les rues de L.A, je fourre la main dans la poche de ma veste en cuir pour en extraire le sésame et allume un joint. Quelle soirée merdique. Je fume un peu, regardant les passants, oubliant la musique, les gens, les conventions sociales. Je regarde les nuages, un peu. Je me demande ce que ça  fait d'être un nuage. De flotter, tranquillement dans le ciel. De prendre des formes, des couleurs, des reliefs. Sans que personne n'en dise mot. Et encore, même les nuages avaient leurs noms, leurs, étiquettes cumulonimbus, cirrus,
stratus... Même eux, ils n'échappaient pas au besoin des gens de coller une étiquette sur tout.

«T'aurais pas un joint pour moi aussi? »

Une voix me tire de ma rêverie. Une jolie voix, douce, sensuelle. Je n'ai pas le temps de me retourner pour voir de quelle gorge elle provient, car la gorge vient s'appuyer contre la balustrade, juste à côté de moi. Au dessus de la gorge, un visage, un très joli visage. Ses habits mettent ses courbes en valeur mais ne collent pas vraiment avec le style de la soirée, vous m'direz : les miens non plus. Serait-ce un soupçon d'intérêt dans une soirée au comble de l'ennui ? On dirait bien. Même si elle n'avait pas franchement l'air attirée par les femmes. Je tends le paquet que j'avais dans la main, sans même avoir pensé à le ranger.

«Toi aussi tu passes une soirée de merde? »

J'esquisse un sourire en essayant de capter son regard, avant de détourner les yeux pour fixer l'horizon.

« Je t'aurais bien laissée tirer sur le mien mais... je crois que je vais en avoir besoin en entier. »

La fumée à l'odeur si particulière rejoint la vapeur d'eau qui s'échappe de ma bouche tant il faisait froid.

« Talya, au fait. »

Je me présente sommairement. J'espère qu'elle comprendrait que c'était une invitation à décliner sa propre identité.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Dim 18 Mar - 21:58
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1000
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
Toi aussi tu passes une soirée de merde ? . Sa question me surprit presque, quoique pas tant que ça. «Totalement oui. C'est aussi la première fois que tu viens à ce genre de soirées je suppose? » lui demandais-je sourire aux lèvres. Je commençais à me dire qu’être venue à cette soirée n'était peut être pas une si mauvaise idée que cela finalement. En plus de sortir du lot, c'était une très belle femme.

Un nouveau sourire se dessinait sur mon visage lorsqu'elle me dit qu'elle m'aurait bien laisser tirer dans son joint si la soirée ne lui aurait pas paru aussi pittoresque. Peut être que finalement, nous n'étions pas si différentes que cela. «Pas de problème, merci ! ».

Talya. C'était son prénom. «Joli prénom. Moi c'est Jade» lui répondis-je en croisant son regard. La jeune femme me tendit un joint. J'hochais la tête en signe de remerciement. «Alors dis moi Talya comment une si belle femme a-t-elle pu atterrir dans ce genre de soirée? ». Peut-être qu'un ou une de ses amies l'avait fortement inciter à venir, tout comme c'était le cas pour moi. Ce serait une drôle de coïncidence tout de même, deux femmes outsiders se rendant à une soirée débile et qui finissent par se rencontrer sur le balcon pour fumer un joint.

J'étais curieuse de savoir ce que faisait cette belle colombe dans la vie. Mais avant d'en savoir plus, je me disais qu'on en aurait peut être pour un moment, alors autant être dans un endroit tranquille, loin des regards. Prise d'un élan de courage je demandais à Talya :  «T'as déjà grimpé sur le toit d'un hôtel? ». C'était comme un jeu d'enfants pour moi. Il fallait simplement faire attention mais avec un peu d'habilité et de courage c'était totalement faisable. J'étais prête à l'aider à grimper dans le cas où elle serait partante. Discuter sur le toit d'un hôtel, en ayant la ville de Los Angeles éclairée vue de nuit était quelque peu original non ?

«Que fais-tu dans la vie?   ». Plus je discutais et j'en apprenais sur elle, plus son profil se dessinait dans mon esprit. Talya semblait être une femme intelligente mais aussi très indépendante, et qui visiblement n'avait pas peur du regard des autres au vu de la tenue qu'elle portait. Elle me plaisait déjà. «De mon coté, je suis antiquaire. Mon boulot consiste à ramener dans ma boutique toute sortes de meubles et d'objets d'art chinés dans les différents pays du monde que je visite pour les revendre », lui dis-je en observant la ville lumineuse. La demoiselle avait peut être envie d'en apprendre plus sur moi et mon univers tout comme j'avais envie d'en apprendre plus sur elle.

Notre discussion avançait, les minutes défilèrent aussi, et les températures descendirent. Il commençait à vraiment faire froid. «Quelle idée de ne pas m’être couvert plus avec un temps pareil grrr  ». La belle brune n'était pas mieux lotie, sa robe était bien trop courte pour lui tenir chaud. Ma main effleura sa cuisse. «Tu dois aussi mourir de froid. On devrait peut être rentrer au chaud? » lui demandais-je.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Jeu 22 Mar - 23:34
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA


► pas trouvé chaussure à mon pied
one night

« C'est aussi la première fois que tu viens à ce genre de soirées je suppose ? » Pour la première fois, je me décide à quitter l'horizon des yeux plus qu'un instant. Après tout, qu'est-ce que je risque? Qu'elle rentre en hurlant «OMG, Y'A CETTE PSYCHO QUI ME MATTE!» ? Je crois que ce n'est pas forcément très poli mais je la dévisage un peu. Je la trouve plutôt très jolie. Ses cheveux bruns qui tombent en cascade sur ses épaules, son regard. Elle a vraiment beaucoup de charme. Je me surprends à jouer le jeu, à discuter alors que j'étais venue sur le balcon pour me mettre à l'écart. Je prends un air faussement surpris en me pointant de mon propre index, un sourcil de dédain levé « MOI ? Moi je viens pour la première fois? » comme si j'étais outrée.  « Ouais bon...» Je me ravise et rit doucement.  « C'est vrai. Ca se voit tant que ça? Je pensais faire illusion. » Je tire un peu de fumée sur mon joint et je laisse mes yeux errer sur ses courbes. Je crois que la soirée n'était pas si nulle que ça en définitive. « En tout cas, c'est la première et probablement la dernière fois. Je compte sur toi pour me sauver d'un ennui profond et éternel. » Je plisse délicatement les yeux pour jauger sa réaction. Je me tais un peu. J'apprends des choses, des choses intéressantes, comme son petit prénom : Jade. Une pierre précieuse si je ne me trompe pas. Je me demandais si elle serait à la hauteur de sa réputation. Une pierre précieuse. « Comment une si belle femme a-t-elle pu atterrir dans ce genre de soirée?» Je fronce les sourcils légèrement. "Belle femme" me dit-elle ? Drôle de compliment pour une hétéro. Si mon radar à LGBT n'était pas aussi nul, j'aurais sûrement pu en tirer une conclusion hâtive. « Tu parles de moi là? Haha!» Pour toute réponse, j'offre un rire cristallin. « Alors euh... merci. Ensuite, j'hésite entre "pas de chance" et "la poisse". C'est une amie qui m'a dit de venir pour trouver tenter de trouver chaussure à mon pied mais... » Je tente de lancer une perche. Comprendra, comprendra pas? J'me dis que si elle comprend, c'est qu'elle est peut-être pas étrangère au milieu... « Disons que c'est comme si je cherchais un escarpin dans un magasin de baskets... » Je hausse les épaules et reporte finalement mon regard vers le ciel et ses nuages. Je laisse planer le doute. Elle pensera peut-être que je m'intéresse pas aux gosses de riches qui pullulent ici, elle aurait raison mais elle aurait un peu tort aussi. Ce que je voulais dire c'est : Jade, j'aime pas les hommes.

Elle parle, beaucoup. Je ne sais pas si c'est son débit normal ou si c'est l'herbe qui lui fait cet effet. Elle me le fait aussi parfois. Elle me pose des questions, je crois qu'elle s'intéresse à ce que je fais. « Ce qui est sûr, c'est que j'escalade pas souvent les hôtels, je laisse ça à Spiderman. » Un sourire vient étirer mes lèvres pour appuyer ma parole. « Je suis chirurgienne, je travaille à l'hôpital général de L.A. » Je n'aime pas trop parler de mon boulot, ça me met un peu mal à l'aise. « C'est un métier passionnant. Pas facile, mais passionnant.» Antiquaire? Ca c'est amusant. Dans ma tête, je voyais toujours les antiquaires comme de vieux aigris de la vie qui se terraient dans leurs boutiques et attendaient des clients comme le messie. J'aurais du mal à les voir comme ça désormais.« Antiquaire? Waouh. Si j'avais su qu'on trouvait des filles comme ça dans les boutiques d'antiquités, je m'y serais peut-être intéressée avant. Tu voyages beaucoup alors? » Il est vrai que pendant que nous discutions, l'air se rafraichissait. Fumer me permettait de garder ma température corporelle au dessus de l'hypothermie mais j'avoue que ma tenue pas vraiment adaptée n'était pas le meilleur choix pour survivre sur ce balcon. «Tu dois aussi mourir de froid. On devrait peut être rentrer au chaud?» Mon joint se termine, ma rencontre refroidit, il est effectivement temps de rentrer. Avant même que je n'ai le temps de réfléchir, un frisson parcourt ma colonne vertébrale. Vient-elle d'intentionnellement effleurer ma cuisse? Aucune idée. Ne rougis pas. Non. S'il te plaît Talya. Rends pas les choses plus ... Bon. Ok, j'ai rougi. Rosi, c'est plus proche de la vérité. Juste un peu. J'ai fait comme si c'était pas fait exprès. En vrai, ce contact m'avait un peu grisé. J'écrase le restant de la cigarette sur la rambarde et le jette dans un cendrier. « Ca me semble être une bonne idée. Tiens, suis-moi, ça va te plaire... » Je connais les lieux. Je suis déjà venue une fois ou deux. J'attends que la belle brune se débarrasse de son herbe et j'entremêle mes doigts avec les siens pour l'entraîner à l'intérieur. On traverse la "super salle" réservée pour cette "super soirée" entre richous, sa musique forte et tapageuse ; j'embarque la jolie femme dans l'ascenseur. Je presse le bouton le plus haut et j'attends que les portes se referment. Je ne saurais expliquer pourquoi mais cette situation semble étrange. Nous deux, cet ascenseur. Ca ressemblait à un mauvais film porno ou à un clip de Calogero. Je sens son parfum flotter dans l'air. Ca sent bon. Je me demande si c'est son odeur naturelle ou si c'est du parfum, je ne le reconnais pas. Je me perds une seconde ou deux à la regarder et le "ting ting" de l'ascenseur me tire de ma rêverie. Nous arrivons dans une grande pièce, entièrement vitrée et bien au-dessus de la majorité de la ville. On l'appelle "la verrière étoilée" parce que c'est un lieu de choix pour admirer les étoiles. Des fauteuils, un petit salon et surtout : du calme. Bonus, on ne risquait pas de mourir de froid ici! « TADAAAA. » Je lâche. « Le compromis parfait entre dehors et dedans, sans compter le principal atout de cette pièce : aucun des crétins qu'on a rencontré ce soir ne sait qu'elle existe. Ne me remercie pas. » Je lui souris et me laisse tomber mollement dans un des canapés en gémissant comme après une longue journée de travail.  « Au fait, je t'ai pas demandé, qu'est-ce que, toi, tu fais ici ce soir ? »
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Sam 24 Mar - 22:08
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1000
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
Talya pris un air faussement outré, cela m'amusait. «Oui toi. Tu sembles être venue d'ailleurs, tout comme moi finalement». Tout me laissait croire que la seule chose qui reliait cette belle femme à cette soirée était sa situation financière et rien d'autre. En effet, si elle avait quitté la salle de réception pour fumer un joint sur le balcon, c'était parce qu'elle devait sans aucun doute se demander ce qu'elle pouvait bien faire ici, sur cette pièce de théâtre, où chacun joue un rôle bien défini. Il était assez aisé de reconnaître quel était le rôle des autres mais quel était le sien? Et quel était le mien? J'avais toujours eu pour habitude de décortiquer les moindres faits et gestes des personnes qui se trouvaient en face de moi, à chercher un sens à tout ce qui se passait autour de moi, en ayant toujours eu du mal à accepter qu'il n'y avait aucune réponse à toutes ces questions que je me posais perpétuellement. Peut-être que c'était ça aussi la vie, les aléas, les hauts, les bas, des rencontres inattendues comme celles-ci. Peut-être que pour vivre pleinement, il faudrait juste improviser et arrêter de chercher des réponses logiques et concrètes à tout ce qui se passe.

La réponse donnée par Talya m'arracha un sourire à nouveau. Ca se voit tant que ça? Je pensais faire illusion. Oui ça se voit tant que cela Talya et non tu ne fais absolument pas illusion. Il faudrait être aveugle pour ne pas remarquer que tu n'as rien à voir avec ces pecnots. T'es différente. T'es pas comme les autres non. Tu sembles bien plus intéressante et remplie que toutes ces coquilles vides dénuées de tout intérêt. Je lui répondis en toute modestie : «J'ai le flair pour ce genre de choses en poursuivant «Je te comprends. Cette soirée est d'un tel ennui ! Et toutes ces personnes sont vides. Il n'y a plus grand chose d'intéressant au fond d'eux. Ils se sont noyés dans l'argent et la célébrité». D'habitude je ne partageais pas mes pensées mais ce soir, j'avais l’âme d'un philosophe. C'était peut-être l'effet du joint qui me rendait bavarde. Je compte sur toi pour me sauver d'un ennui profond et éternel. Tu peux compter sur moi oui.

Elle semblait gênée et surprise par mon compliment. «C'est de toi dont je parle oui, poulette». Poulette. C'était has been mais ça n'en demeurait pas moins affectif. Je n'avais aucun mal à reconnaître la beauté d'une personne, que cette personne soit une femme ou un homme. J'aimais autant l'un que l'autre. Et pour le coup Talya était naturellement charmante et avait une aura plaisante. Presque envoûtante en observant à nouveau ses traits et sa gracieuse silhouette. Disons que c'est comme si je cherchais un escarpin dans un magasin de baskets... Je compris quasi instantanément que Talya n'avait d'attirance que pour les femmes. Aucune réaction ne pouvait être déduite de mon visage, je tentais de rester neutre, bien que mon regard bienveillant se posa sur elle. Je préférais ne rien dire et ne pas entrer dans les détails, de peur de l'a brusquer. Nous aurions peut être l'occasion de parler plus intimement au cours de la soirée si la discussion est fluide.

Ce qui est sûr, c'est que j'escalade pas souvent les hôtels, je laisse ça à Spiderman me dit-elle. Son sourire était vrai et communicatif. «Pas besoin d’être Superman tu sais. Un jour je te montrerai». Un jour. Pourquoi j'ai dis ça ? Alors même que nous nous étions pas quittés, j'envisageais déjà de l'a revoir. C'était mon inconscient qui s'était exprimé, un peu trop fort. Elle était médecin. Wow, un très beau métier. Je ne pouvais que lui tirer ma révérence. Pas facile mais passionnant, tu m'étonnes oui. «C'est un très beau métier. ça te donne encore plus de sex-appeal tu sais ?» lui-je pour l'a chatouiller, et puis pour aussi lui tendre une perche et commencer à lui faire comprendre que les certaines femmes ne me laissaient pas indifférentes. La sublime chirurgienne était également étonnée de savoir que j'étais antiquaire. Mais j'étais ravie d'apprendre que je ne correspondais pas à l'image qu'elle se faisait des antiquaires. «Des filles comme ça c'est à dire?» Je voulais la titiller un peu. «Je voyage pas mal oui, j'ai quasiment déjà fait le tour du monde. C'est une des parties de mon métier que j'adore. Voyager, découvrir de nouveaux paysages et d'autres cultures».

L'air se affranchissait. Talya accepta ma requête et m'invita à l'a suivre tout en prenant le soin de me dire que l'endroit allait me plaire. Elle attisa ma curiosité. Elle entremêla ses doigts avec les miens. J'étais surprise par sa prise d'initiatives mais cela ne me déplaisait pas, au contraire.  «Tu es décidément pleine de ressources Talya ! » lui-dis. On repassait par la salle de réception, pour prendre l'ascenseur. Les portes s'ouvrirent et il n'y avait manifestement personne d'autre que nous qui s’apprêtaient à le prendre. Je l'a laissais faire, elle connaissait les lieux, contrairement à moi. Elle, moi, moi elle dans ce tout petit espace. Une bouffée de chaleur envahit mon corps. Les secondes avaient semblé se transformer en minutes. Fort heureusement, avant que je n'eus le temps de faire quelque chose de déplacé et de précipité, les portes de l'ascenseur s’ouvrirent à nouveau. Alors nous voilà arrivées à bon port?

Nous nous étions retrouvées dans une sorte de veranda géante chauffée. La belle brune s'installa sur un canapé. «Tu gères. Cet endroit est magnifique »m'exclamais-je. Cet endroit était romantique. Le ciel étoilé faisait tout le job à lui seul. Je m'installais sur le fauteuil qui se trouvait à coté juste à coté d'elle. Qu'est ce que je fous ici? . Je n'en sais trop rien. «Disons qu'une amie a insisté pour que je vienne, l'organisatrice de la soirée. Tu dois surement avoir déjà entendu parler d'elle. Bref la curiosité m'a poussé à venir. Je savais d'avance que ce ne serait pas mon genre de soirée mais j'avais envie de sortir de mes habitudes ce soir. Si je n'avais pas été ici, j'aurais été en  boite de nuit à cette heure-ici. Mais finalement après avoir fait ta rencontre, je ne regrette rien. L'ambiance est plus plaisante ici», grâce à toi et seulement toi.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Lun 26 Mar - 1:48
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA


► pas trouvé chaussure à mon pied
one night

Elle me complimente. Je dois dire que j'apprécie. Et ton métier il est sexy et grâce à toi je passe une meilleure soirée. Je ne répondais souvent que par un sourire malicieux, je jaugeais la jolie brune, ses réactions, ses expressions. Je me demandais si elle avait compris mes allusions, plus tôt. Si m'avoir frôlé la jambe était intentionnel. Je la fixais un court instant en souriant. Mon regard se voulait intense, quasi-perçant. Un sourire pointait au coin de mes lèvres. Je l'ai observée en silence avant de finalement rompre le silence. « Hum... Tu veux boire quelque chose? » Mon corps se redresse pour regagner la position debout. Je farfouille dans quelques meubles avant de trouver les réserves d'alcool du lieu. Le mini-bar. Sans attendre sa réponse, je commence à ramener ce qui m'intéresse, vodka, bourbon, deux verres et j'arrive même à trouver des glaçons dans le mini compartiment réfrigéré. J'ai posé tout l'attirail sur la table basse, au centre des fauteuils et je suis venue m'asseoir sur le même canapé que la jolie antiquaire.  « Tu veux bien partager la place? » Je lui souris doucement et je m'approche insidieusement de la brune. Je remarque dans la belle chevelure quelque chose qui brille. Je ne prends pas forcément les précautions d'usages et sans prévenir mes doigts se faufilent dans ses cheveux afin de les ranger derrière son oreille, pour en dégager la boucle scintillante. Je fais mine d'être follement intéressée par le bijou, alors que je dois bien l'avouer, c'est un prétexte pour me rapprocher de la brune. « Ouaah. Elles sont jolies. Elles te vont bien... » Je profite de cette proximité pour mieux l'observer, ses traits, son visage, ses yeux, sa bouche. « Alors, à part voyager?... Qu'est-ce que tu aimes d'autre dans la vie, Jade ? » Je plisse légèrement les yeux, j'espérais obtenir des informations croustillantes. « J'veux dire, à part me promettre des cours d'escalade de building. » J'enlève mon perfecto en cuir et le dépose sur le dossier du fauteuil pour me mettre plus à l'aise et je dépose un peu de glace dans mon verre ainsi qu'un peu de bourbon. Décidément, ça va être la soirée hédoniste.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Dim 1 Avr - 18:25
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1000
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
Je sentais le regard insistant que Talya m'envoyait lorsque je parlais. Je soutenais son regard, et je me rendis encore plus compte à quel point elle était resplendissante. En me demandant si je souhaitais boire quelque chose, elle venait de briser le silence. Notre conversation m'avait donné soif oui.  «Avec plaisir. S'il y a de l'alcool alors je suis prenante !» lui dis-je toute enjouée. La jeune femme releva et mon regard indiscret se perdit sur sa robe moulante qui remontait laissant apercevoir ses belles cuisses qui mettait aussi en valeur sa cambrure. Mon regard s'était peut être posé un peu trop longtemps sur le bas de son corps au point qu'elle le remarque. La jeune femme se dirigeait vers ce qui semblait être un mini bar. Décidément, rien ne lui échappait à cette Talya ! Sa manière d’être m'attrayait de plus en plus.

Quelques instants après, elle revint avec deux verres, qu'elle prit soin de déposer sur la table basse de la pièce. Tu veux bien partager la place? D'humeur taquine je lui répondis : «Non. En revanche tu peux t’asseoir sur moi si tu veux». Avant qu'elle ne me prenne au sérieux,  me trouvant au centre du canapé, je me décalais doucement vers la partie gauche du canapé pour lui laisser de la place. Talya faufilait ses doigts entre mes cheveux, interpellée par quelque chose. Mes boucles d'oreilles. Elle les trouvait jolies. Mon regard ne quittait pas le visage de ma nouvelle connaissance «Ravie qu'elles te plaisent, merci» un peu surprise par ce rapprochement physique mais ce n'était pas pour me déplaire. Son visage ne se trouvait qu'à une infime proximité du mien.

Alors, à part voyager?... Qu'est-ce que tu aimes d'autre dans la vie, Jade ?Il y beaucoup de choses que j'aime. Je n'avais pas envie de faire une liste énumérative de tout ce que j'aimais dans la vie. Au vue de la situation, je jugeais qu'il était nettement plus intéressant de parler de sujets plus indiscrets. Alors que j'étais en train de réfléchir à que répondre d'intéressant à sa question, Talya se mit plus à l'aise en enlevant son perfecto, laissant ses épaules dénudées. Je sentais que la bouffée de chaleur qui m'avait prise toute à l'heure dans l'ascenseur revenir en moi à la vitesse d'un TGV. Lorsqu'elle se redressa sur le canapé après avoir mis de la glace dans son verre, mon doigt glissa le long de son cou jusqu'au décolté de sa robe : «J'aime tant les hommes que les femmes». J’espérais que la jeune femme avait compris de quoi je parlais lorsque je disais cela. Mais je pense que oui, Talya était intelligente. Je viens me rapprocher de Talya et vint délicatement dézipper l'arrière de sa robe. Je n'avais aucune idée de si elle trouverait cela précipité ou non mais tout était réunit pour faire monter le désir entre nous: un paysage de rêve, de l'alcool un canapé et deux femmes entre lesquelles plus aucune distance n'existait.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Jeu 12 Avr - 16:46
Réputation du message : 100% (1 vote)
.
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA
Je ris doucement quand je me glisse à ses côtés. M'asseoir sur elle. N'importe quoi. Je ris intérieurement parce que mon gaydar est complètement dans les choux. Je suis à mille lieux de penser que la femme en ma compagnie n'est pas à 100% hétérosexuelle. J'en étais tellement persuadée que je ne me posais même plus la question à dire vrai. J'essayais de tâter le terrain tant bien que mal mais il fallait que je me fasse une raison. Les deux tiers des filles qui me plaisaient ne seraient jamais intéressées par moi. Quand j'ai touché sa boucle d'oreille, elle avait l'air surprise. Gênée? Je n'en sais rien. Bon sang. J'ai toujours eu un super sens de l'observation mais alors les contacts humains et moi on était pas super familiers. J'avais du mal à analyser le comportement des autres alors ils devaient être sans équivoque si on voulait se comprendre. Là j'étais dans le flou. Je l'observe, je la détaille. Je bois aussi. D'ailleurs je porte mon verre à ma bouche quand j'entends : «J'aime autant les hommes que les femmes. » Je mène un combat contre mon corps. Ne pas cracher cette vodka que tu as dans la bouche, non. Tu vas perdre l'ensemble de ton sex-appeal durement acquis dans le soirée en deux secondes. C'est mort. A la place, mes yeux s'écarquillent de surprise. J'avale ma gorgée et celle-ci a tellement de mal à se frayer un passage dans ma gorge serrée que je suis obligée de déglutir avant de lâcher un : « Quoi ?» Je devais avoir une hallu. Ca m'arrivait parfois. La frontière entre désirs et réalité se brouillait. Non. Elle ne pouvait pas avoir dit ça, si? Je la toise silencieusement comme si j'essayais, tel un inspecteur de police de détecter un mensonge. « Alors t'es ...» Je n'ai pas eu le temps de demander des précisions que je sentais de l'air circuler anormalement dans mon dos.

*ziiip*

« Je... » Est-ce que ce sont ses mains qui défont ma robe? Est-ce que c'est bien elle qui vient caresser le haut de ma poitrine du bout des doigts? J'ai l'impression de rêver. D'être en plein dans mes pensées érotiques et que je vais en sortir. Retourner dans mon corps et qu'on sera encore là, sur ce balcon à discuter. En fait, je crois que je suis totalement défoncée. Complètement stone. « Est-ce que c'est la vraie vie ? ... » Je la laisse faire. Je me laisse faire. Je pose ma main sur sa joue, je la caresse doucement avec le pouce. Elle a l'air vraie cette joue. Cette peau douce. Mon pouce s'écarte légèrement de sa peau pour pouvoir effleurer sa lèvre inférieure. Rebondie. Satinée. « Est-ce que tout ça c'est réel ? ... » Sa bouche aussi a l'air réelle. Son parfum aussi semble l'être. Si tout était faux, est-ce que je pourrais ressentir tout cela ? Ses mains froides dans mon dos, son odeur sensuelle, sa voix douce, la vue de son beau visage. Il ne me manquait plus qu'un sens. Le goût. « Et est-ce que toi t'es réelle ? ... Faut que je sois sûre. » Et je ne réfléchis pas vraiment, mes doigt toujours posés sur le côté de sa tête, j'approche mon visage du sien du sien. Je peux sentir sa respiration sur mes lèvres tant nos deux bouches sont proches. Et ...

Je l'embrasse.

Oh mon dieu. Alors c'est bien réel.

@Jade A. Rivera sorry pour le délai


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

le Dim 15 Avr - 19:06
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 1000
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Grace Elizabeth
Crédits : alittlebitofrain pour l'avatar et sosoland pour la signature
Âge du personnage : 25 ans
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Scorpion
Mon personnage, en 5 mots : Individualiste - Peu aimable - Bonne vivante- Séductrice - Passionnée
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Antiquaire
Études (passées ou en cours) : A fait un master d'arts appliqués
Hobby : Fait de l'équitation
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 21
http://www.its-all-my-fault.com/t278-jade-a-rivera-art-is-thhttp://www.its-all-my-fault.com/t649-jade-a-rivera-attrapez-les-toushttp://www.its-all-my-fault.com/t654-jade-a-rivera-213-190-6747#7992http://www.its-all-my-fault.com/t1246-jade-r#20439
One night
Sans surprises, la jeune médecin semblait étonnée d'apprendre que j'étais bisexuelle alors qu'elle était en train boire une gorgée. Ce n'était pas la première personne à me le sous entendre alors j'imagine que ce n'était pas l'image que je véhiculais au premier abord.  «Quoi?»  Elle avait très bien compris la révélation que je venais de lui faire. Plutôt que d'en parler, je voulais le lui montrer, peut être que ce serait plus clair ensuite et que ses doutes s'évaporeront ? Alors qu'elle me demandait si j'étais bi, mes doigts s'étaient déjà emparés de l'ouverture de sa robe.

Un sourire s'esquissa sur mon visage lorsqu'elle me demandait si tout cela était réel. C'est plus que réel même ma belle. Je lui répondis : «C'est peut-être la réalité ou bien un rêve. Il n'y a qu'une seule manière de le découvrir je crois.  » d'une douce voix. Pendant que sa délicate main vint caresser ma joue, pour toucher la lèvre inférieure de ma bouche, mes doigts continuèrent de dé-zipper la robe de Talya jusqu'au bout. Je sentis un petit frisson de la part de la jeune femme au moment où mes doigts commencèrent à caresser son dos avec douceur et délicatesse. Je ne voulais ni l'a brusquer, ni aller trop vite.

Le visage de la belle se rapprocha du mien. Elle m'embrassa. Nous nous embrassons. A partir de ce moment là, je savais qu'il n'y avait plus d'hésitation concernant la suite des événements de mon coté, mais qu'en était-il de Talya ? Avait-elle réellement envie d'aller plus loin avec une femme qu'elle venait à peine de rencontrer? «Je crois que c'est réel» lui dis-je en l'observant espérant une réponse positive de sa part.

Roh et puis au diable les bonnes mœurs! J'avais envie de Talya. Je me rapprochais de la jeune femme, glissant ma main dans sa nuque pour l'attirer vers moi et l'embrasser avec fougue. Sentant que le désir était partagé, je débarrassais ma partenaire de sa robe. Les courbes Talya me firent monter le rouge aux joues. Elle était encore plus belle comme ça, en sous vêtements, quasiment nue. Continuant de nous embrasser, nous nous allongions sur le canapé. La conscience me revenant je m’arrêtais brusquement de l'embrasser pour lui demander : «T'es sure que tu veux aller plus loin?» Pourquoi j'ai posé cette question ? Je venais peut être de tout gâcher mais je voulais que Talya soit sure d'elle, je n'avais pas envie d’être responsable de l'avoir poussé à faire quelque chose contre son gré. Si ça avait été une autre personne ne je m'en serais pas trop fait mais là c'était différent, parce que Talya n'était pas une femme parmi d'autres, elle était spéciale alors j'avais envie de faire les choses bien.
"I'll see you soon. I promise".(@David Levithan // beerus)


C'est pas grave pour le retard bella


YOU'RE MINE AS I'M YOURS
What's goin' on in that beautiful mind , I'm on your magical mystery ride , And I'm so dizzy, don't know what hit me But I'll be alright

Re: One night ft Talya (flashback)

le Mar 5 Juin - 23:23
Réputation du message : 100% (1 vote)
.
avatar
Reserve Unit



80%



Messages : 99
Date d'inscription : 24/10/2017
Avatar : Shay Mitchell
Âge du personnage : 28
Nationalité(s) : Américaine
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Héroïnomane, Lesbienne, Chirurgienne, Abandonnée, Instable
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chirurgienne
Études (passées ou en cours) : Médecine
Hobby : Boxe, Running
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t102-talya-l-horreur-est-humhttp://www.its-all-my-fault.com/t935-talya-s-adams-213-555-3674?highlight=TALYA
Miséricorde. J'étais vraiment extrêmement défoncée. Le mec qui m'avait vendu cette herbe ne s'était pas foutu de moi en me disant que c'était de la bonne qualité. Qu'est-ce que j'étais en train de faire. Pourquoi contre mes lèvres se pressaient ses lèvres si douces? Pourquoi je pouvais sentir la saveur légèrement fruitée de son baume à lèvres, son gloss, son rouge, peu importe ce que c'était? Pourquoi ses cheveux caressaient avec volupté mes épaules lorsque nous nous embrassions? Pourquoi ma robe venait de quitter mon corps pour gagner le sol? Pourquoi est-ce que nous étions allongées, tout à coup? Pourquoi est-ce que je m'apprêtais à donner mon corps à une fille dont je ne savais rien, ou plutôt j'ignorais tout? Ses mains prenaient possession de mon corps petit à petit, en me faisant découvrir des sensations de bien-être que rarement j'avais ressenti. Elle me brûlait et me glaçait en même temps. Quand finalement nos lèvres se détachent. Et la belle Jade me fixe, silencieusement. Ou bien c'est moi qui la fixe, je ne sais plus. J'observe le grain de sa peau, les variations de couleur dans l'iris de son oeil, chaque petit détail.

«T'es sûre que tu veux aller plus loin?» Je jette un oeil sur moi. J'étais à moitié nue, en sous-vêtements face à une presque inconnue canon, prête à m'envoyer en l'air. Une chance que je choisisse soigneusement mes sous-vêtements avant de partir en soirée, “juste au cas où", vous savez. Et pourtant, ma bouche rechignait à s'ouvrir pour dire : Oui. Je suis sûre, maintenant saute moi dessus. Aucun son. Rien. Rien ne sortait de ma bouche. Je n'arrivais pas à m'arrêter de parler habituellement, surtout grâce/à cause de la marijuana. « Je... Ehm... Jade...» J'ai rougi. Je crois. Puis j'ai souri. Je me suis redressée. Puis j'ai glissé mes mains dans son dos pour finir de dézipper son bustier et lui retirer, avant de réserver le même sort à son jean, en prenant le soin d'ôter ses escarpins auparavant. J'ai balayé le corps de la sublime antiquaire du regard avant de m'étendre sur le flanc à côté d'elle, évidemment bien collée car le canapé n'étais pas ultra large. L'envie de tomber et m'écraser sur le sol n'était pas très présente et il fallait bien avouer que sentir le corps de Jade contre le mien était plutôt très agréable. Mes lèvres se sont étirées doucement avant que je ne les approche de l'oreille de la belle jeune femme.   « Je crois que je me sens mieux comme ça....» Je glisse mes doigts sur ses côtes à la frontière de son soutien-gorge et ...   « Et je dois bien avouer que je n'ai pas vraiment l'habitude de faire ça avec des personnes que je connais si peu mais... Depuis que tu es venue me rejoindre toute à l'heure sur le balcon, c'est exactement ce que j'ai à l'esprit... »

@Jade A. Rivera  i'm baaack


stay high
you're gone and I've gotta stay high all the time to keep you off my mind

Re: One night ft Talya (flashback)

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant