Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

le Lun 12 Mar - 12:30
Invité
avatar
Invité


S. YAËL WIEDERMANN


tell me who's gon' save me from myself,
when this life is all I know?
tell me who's gon' save me from this hell?
without you, I'm all alone


Prénom(s)
Yaël Shabani
Nom
Wiedermann
Groupe
Outcasts
Âge
36 ans
Nationalité
Franco-allemand nat. US
Orientation Sexuelle
Indécis
État civil
C'est compliqué.
Études / métier
Informaticien, cyberpirate
MES RECHERCHES

Anciens collègues ¶ Que ce soit à la LAPD ou à la PJ de Paris, soyons fous !
Colocataires (2) Ça ressemble pas trop à un appart très salubre mais ils arrivent à vivre dedans, ils sont tous dans la merde pour la plupart, alors si t'en es, y a peut-être des chances que tu partages son toit — et c'est pas forcément agréable tous les jours. [@DANVIR BENNAMAR & @ANEESA LAMBA]
Bagnards ¶ Une ou deux personne qu'il aurait connu pendant ses cinq années d'incarcération.
Crips et criminels ¶ Yaël est lié au gang depuis six-sept ans maintenant, il commence à connaître du monde… liens ouverts aussi à d'autres criminels avec qui il aurait pu être en contact.
Dealer ¶ C'est qu'il a besoin de came, LSD et GHB en général, alors si t'en as… fait tourner.
Boxing ¶ Il s'entraîne régulièrement, un peu trop sans doute, si vous fréquentez la même salle de sport que lui pour aller boxer, il y a de fortes chances que vous l'ayez croisé ?
Garagiste/Mécano ¶ Sa Honda CB500 il faut s'en occuper et il te fait confiance pour ça. Peut-être même que vous avez réussi à sympathiser un peu, qui sait.
Clients ¶ Faut bien bouffer, non ? Si ton jeune fils de 15 ans sait rien faire avec ton vieil ordi pourri qui ne s'allume plus, y en a bien un qui pourrait éventuellement faire ton bonheur et… c'est lui.
Connaissances ¶ Dans le domaine judiciaire, de la criminalité, de la santé (il est souvent confronté à des aléas médicaux), ou juste du quartier, un voisin, l'ami d'un ami, un coup d'un soir parce que "oups" j'ai dérapé, soyez imaginatifs, dans le quotidien on en croise des visages !
SUJETS EN COURS

01 ¶ A Thousand Miles
02 ¶ Share a meal
03 ¶ Will you stay down on your knees ? (fb)
04 ¶ The first rule is…

SUJETS TERMINÉS

01 ¶ Lien ici
02 ¶ Lien ici
03 ¶ Lien ici

SUJETS À VENIR

@"Pseudo"
@"Pseudo"
@"Pseudo"


MON HISTOIRE


Je compte sur vous pour amener au minimum une idée, c'est toujours plus agréable que le tourisme de masse, ça inspire beaucoup moins Merci    

Né à Bujumbura au Burundi, adopté par un couple de franco-allemands. + A vécu à Köln en ex-RFA pendant huit ans. Sa mère décède tragiquement à ses cinq ans, il assiste à la scène mais ne s’en souviendra jamais. + Sa tante récupère la garde de l’enfant à ses 8 ans. Entre ses 8 et 17 ans, il vivra à la Rochelle. + Diagnostiqué TPB (Borderline), il est suivi psychologiquement depuis ses seize ans, l’année où il fait sa première tentative de suicide. + Au cours de sa vie, il en fera trois, et à chaque fois, c’était limite : le karma s’est visiblement ligué pour qu’il survive. + De base, il a intégré la police pour gratter de la came sur les perquisitions (3 ans et demi aux stups). Il s’est finalement découvert une vocation dans la traque des pédophiles et autres monstres qui s’en prennent aux enfants (3 ans à la brigade de protection des mineurs). + Est parti aux USA grâce à l’argent hérité de son père et sans l’annoncer préalablement à la famille. + A fait partie de la LAPD de 2009 à 2012, année de son procès et incarcération suite à un homicide volontaire. [pour plus d’infos sur l’histoire, fiche ici]

A des compétences pointues en informatique qu’il utilise aujourd’hui à des fins criminelles (pour les Crips), il faut faire ce qu’il faut pour survivre. + Il a été pendant un moment grand fumeur de cannabis, qu’il n’a jamais vraiment lâché non plus. La légalisation en début d’année n’aide pas vraiment à le freiner. Il consomme aussi du LSD et même du GHB — mais ça, c’est pour dormir. + A commencé la boxe très jeune, n’a jamais arrêté. + Il n’a jamais eu de relations amoureuses vraiment sérieuses avant Iris : avant elle, soit ses propres travers finissaient par mettre fin à la relation, soit il était juste là pour le sexe. + Est l’heureux propriétaire d’une Honda CB500. Il l’a confié à son meilleur ami Leaf pendant qu’il était incarcéré, il l’a récupéré un petit mois après sa sortie. + La musique, il en écoute tout le temps, ça lui permet d’apaiser un peu ses ruminations internes et de s’échapper encore un peu plus de la réalité. + Ne sait absolument pas cuisiner. Par contre il bouffe pour un régiment, surtout après un sandwich. + Est plutôt difficile de caractère. Si vous le voyez sourire et parler à tout va, c’est qu’il a certainement bien chargé avant de venir. + Parle l’allemand, français, anglais. Mais il a toujours gardé un accent germanophone malgré tout. + A un humour qui fait souvent grincer des dents. Yaël n’est pas très subtil en général. + vit en colocation depuis sa sortie de prison, c'est pas facile tous les jours mais on s'y fait… en général il fait en sorte de rester le moins de temps possible à l'appart. 




IMAGES Lexa, Sandy


Re: S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

le Lun 12 Mar - 12:30
Invité
avatar
Invité


MES LIENS ♀︎


Une citation et/ou une phrase introductive.
LIENS DU PERSONNAGE




@"PSEUDO" ¶ petite fleur (feat. Jordana Brewster)
Description du lien ici les babes.


@"PSEUDO" ¶ Nature du lien (feat. Nina Agdal)
Description du lien ici les babes.


@"PSEUDO" ¶ Nature du lien (feat. Kaya Scodelario)
Description du lien ici les babes.






IMAGES NEIGE


Re: S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

le Lun 12 Mar - 12:31
Invité
avatar
Invité


MES LIENS ♂︎


Une citation et/ou une phrase introductive.
LIENS DU PERSONNAGE




@GRAHAM B. SINGLETON ¶ l'ange et le survivant (feat. Austin Scoggin)
Des entrailles de l'Enfer ils sont ressorti, abîmés jusqu'à la moelle de leurs os. Yaël l'a aidé, c'est vrai, il allait le laisser volontiers crever au début, puis il lui a dit. Qu'il n'est pas de ceux qui ont tué parce qu'ils en avaient envie. Alors oui, il a été d'un soutien vital, peu mais suffisamment, puis ils ont purgé leur peine respective et ont disparu dans ce nouveau monde qui leur tendait les bras. Le destin les fait pourtant se retrouver : là-bas, dans cette salle de boxe qu'il s'est remit à fréquenter à sa sortie. Revoir Singleton ravive la noirceur et la saleté, pourtant il ne lui tourne pas le dos, pas complètement. Se refuse à lui ouvrir les portes de la criminalité, qui sonnerait non pas comme un sacrifice mais comme son glas. Alors à défaut, il se laisse pousser les ailes d'un ange mort et l'aide : un repas, une nuit au chaud; mais jamais sans repenser à tout ça. Il n'en est pas proche, non. Mais ils partagent l'horreur d'un souvenir encore trop frais qui ont fracturé leur âme et ça, oui, c'est déjà beaucoup.


@PATRICK O'BRIEN ¶ le boss (feat. Bradley Cooper)
C’est qu’au départ, ça partait d’un bon sentiment : une proposition d’embauche. Une proposition d’embauche qu’il a accepté en février dernier, c’est vrai : loin de son statut d’indépendant, il gagne l’illusion d’une sécurité financière. Mais il n’est pas à sa place Yaël, il ne l’est nulle part mais surtout dans cet environnement-là. Puis il y a son rapport à l’autorité, qui a toujours été difficile, et Patrick ne déroge pas à la règle ; c’est le boss, c’est lui qui le paie, même si c’est sa vipère de femme qui fait la loi sur le site de Brienergy. Et c’est ça le problème, il ne les supporte pas, elle surtout, mais à quoi bon, les deux lui sortent par les trous de nez. Des snobs, qui ont le sou, la renommée, des pseudo-valeurs qu’ils étalent en faire-valoir… bref, tout ce qu’il ne sera jamais, et tout ce qu’il exècre. Le fossé entre lui et Patrick ne sera jamais comblé, il en a bien conscience. Comme il ne peut s’empêcher d’être honnête dans ses émotions : il ne l’apprécie pas, il le lui montre; et ça, bien sûr, ça n’enchante personne, en plus de provoquer l’incompréhension chez son prochain. Mais ce qui lui plaît encore moins, c’est quand Yaël se fritte avec sa femme, et il va vite le savoir.  


@"S. "ACE" CASSIDY" ¶ Nature du lien (feat. Hugh Jackman)
Description du lien ici les babes.


@"PSEUDO" ¶ Nature du lien (feat. Riz Ahmed)
Description du lien ici les babes.






IMAGES NEIGE




ayé, à vous !

Re: S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

le Lun 12 Mar - 13:53
Invité
avatar
Invité
Un petit lien l'ami ? ^^

Re: S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

le Lun 12 Mar - 13:54
Invité
avatar
Invité
Avec plaisir @Patrick O'Brien, t'as une petite idée ? Le temps que j'aille étudier ta fiche déjà

Re: S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

le Lun 12 Mar - 13:57
Invité
avatar
Invité
Avec le métier qu'il a, je vois bien Patrick l'engager dans l'entreprise de sa famille pour gérer toute la partie sécurité informatique etc.

Re: S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

le Lun 12 Mar - 14:19
Invité
avatar
Invité
J'ai un peu exploré ta fiche, ça y est ! je vois un peu mieux à quoi m'attendre et… déjà, j'ai bien peur que Yaël aie du mal à l'apprécier sa carrière professionnelle, son intégrité, tout ça… autant de choses qui font qu'ils ne sont pas du même monde, même en essayant de forcer, ça ne passera pas (et je verrais pas l'intérêt d'aller à l'encontre du personnage lui-même, je pense que tu le comprendras )

Du coup au vu de ce que tu proposes, je pense que c'est possible parce que Yaël ne crachera pas sur un meilleur salaire que celui d'indépendant… mais que malgré ça il exècrera profondément l'environnement dans lequel il va évoluer (à voir combien de temps il va tenir et inversement, je pense qu'une évolution possible, c'est qu'il finisse par quitter son poste — mais on y est pas encore hein) donc ça risque de se lire assez facilement sur son visage, sa façon d'être, etc. Rien de particulièrement agréable on en conviendra.

Est-ce que Patrick est regardant sur les antécédents de ses salariés? parce qu'il est sorti de taule y a un an et y est resté cinq ans et des poussières, ça donne pas très envie d'engager le monsieur, même s'il est compétent dans son domaine (y a qu'à voir les prouesses depuis la PJ en France).
C'est sans compter qu'il baigne encore dans la criminalité mais ça, c'est quelque chose qui n'est même pas soupçonnée, (et c'est un risque, Karma si tu me lis, ne me fait pas de crasses tout de suite à ce niveau-là please), il a été condamné pour homicide involontaire, donc si Pat se base sur ça, il se dira peut-être "pauvre gars, il s'est juste défendu et a fini 5 ans à pourrir dans un trou". Remarque, ça pourrait être une façon de faire sa bonne action en l'engageant, genre j'aide les marginaux à se réinsérer, "parce que tout le monde a des compétences à offrir dans ce beau pays". À moins qu'il soit tellement intègre qu'il soit prêt à l'engager à contre-cœur, juste pour ses compétences, et que l'idée même qu'il ait été en taule le rebute ?

Et j'imagine que le recrutement va se faire dans le présent, ce serait plus logique ? dis-moi ce que tu penses de tout ça.

Re: S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

le Lun 12 Mar - 17:23
Invité
avatar
Invité
S. Yaël Wiedermann a écrit:J'ai un peu exploré ta fiche, ça y est ! je vois un peu mieux à quoi m'attendre et… déjà, j'ai bien peur que Yaël aie du mal à l'apprécier sa carrière professionnelle, son intégrité, tout ça… autant de choses qui font qu'ils ne sont pas du même monde, même en essayant de forcer, ça ne passera pas (et je verrais pas l'intérêt d'aller à l'encontre du personnage lui-même, je pense que tu le comprendras )

Du coup au vu de ce que tu proposes, je pense que c'est possible parce que Yaël ne crachera pas sur un meilleur salaire que celui d'indépendant… mais que malgré ça il exècrera profondément l'environnement dans lequel il va évoluer (à voir combien de temps il va tenir et inversement, je pense qu'une évolution possible, c'est qu'il finisse par quitter son poste — mais on y est pas encore hein) donc ça risque de se lire assez facilement sur son visage, sa façon d'être, etc. Rien de particulièrement agréable on en conviendra.

Est-ce que Patrick est regardant sur les antécédents de ses salariés? parce qu'il est sorti de taule y a un an et y est resté cinq ans et des poussières, ça donne pas très envie d'engager le monsieur, même s'il est compétent dans son domaine (y a qu'à voir les prouesses depuis la PJ en France).
C'est sans compter qu'il baigne encore dans la criminalité mais ça, c'est quelque chose qui n'est même pas soupçonnée, (et c'est un risque, Karma si tu me lis, ne me fait pas de crasses tout de suite à ce niveau-là please), il a été condamné pour homicide involontaire, donc si Pat se base sur ça, il se dira peut-être "pauvre gars, il s'est juste défendu et a fini 5 ans à pourrir dans un trou". Remarque, ça pourrait être une façon de faire sa bonne action en l'engageant, genre j'aide les marginaux à se réinsérer, "parce que tout le monde a des compétences à offrir dans ce beau pays". À moins qu'il soit tellement intègre qu'il soit prêt à l'engager à contre-cœur, juste pour ses compétences, et que l'idée même qu'il ait été en taule le rebute ?

Et j'imagine que le recrutement va se faire dans le présent, ce serait plus logique ? dis-moi ce que tu penses de tout ça.


Du coup, oui je pense qu'il faudrait que le recrutement soit récent ^^ ! ça pourrait même se jouer en rp je pense.

Ensuite, Patrick a une vision assez utopiste du monde donc oui ce serait son genre de vouloir le réinsérer dans le monde en lui proposant un boulot dans son entreprise. Il est très intègre mais il sait aussi que certains prisonniers peuvent faire de meilleures personnes donc son passé ne l'empêchera pas de l'engager.

Après, ça va le faire tiquer de voir son employé le détester à ce point mais tant qu'il fait du bon travail, il va le garder xD. Mais ça peut amener à des clashs tout ça

Re: S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

le Lun 12 Mar - 17:59
Invité
avatar
Invité
Yep ça pourrait se faire en RP en effet, ou alors on fait un melting-pot ! Genre, on garde notre premier RP pour mixer souvenirs de l'embauche (que j'imaginerais à moins de deux-trois semaines)+clash express dans le présent

D'ailleurs question pratique, c'est dans un bureau ? Isolé, avec plein de gens chiants autour ? Si oui ça se trouve où, ça ressemble à quoi à première vue ? Ou y a moyen de bosser à domicile /  dans une antenne quelconque ? C'est pour visualiser un peu la chose

En tout cas ça va être un peu la désillusion pour Pat j'imagine, Yaël va passer pour un ingrat pour le 3/4 des employés qui vont le croiser

Re: S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

le Lun 12 Mar - 19:45
Invité
avatar
Invité
Yael pourrait avoir son bureau bien à lui, dans un coin plus reculé, genre au sous-sol. Là où il y aurait tout le matériel informatique sophistiqué. Mais Patrick pourrait lui accorder la possibilité de gérer tout ça depuis chez lui, une fois qu'il se serait bien fait la main sur le système informatique de l'entreprise.

En soit, c'est surtout la femme de Patrick qui serait choquée ! C'est lui qui signe les chèques et fait passer les entretiens, mais c'est sa femme qui dirige l'entreprise ! Sauf que c'est une vraie vipère What a Face ! Donc Yaël pourrait encore plus montrer son mécontentement là ^^ !

Et pour le rp, ça me va totalement. On fait d'abord, un flashback pour le recrutement qui se déroulerait au mois de février. Puis ensuite, viendrait le clash qui pourrait survenir à cause du comportement de Yaël vis-à-vis de Mrs O'Brien ?

Re: S. YAËL WIEDERMANN ¶ at the time I didn't know how hard the wind could blow

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant