Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

CAN YOU FEEL HIS ANGER, HIS FEAR?

le Ven 13 Juil - 17:17
avatar
I'm a Mother Fucker



70%



Messages : 248
Date d'inscription : 12/07/2018
Avatar : Emily Rudd.
Crédits : cocaïne (ava) • anesidora (code sign)
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Adélaïde Sullivan.
Âge du personnage : dix-huit ans. (17/01)
Nationalité(s) : Américaine.
Signe astrologique : Capricorne
Mon personnage, en 5 mots : Family don't end with blood.
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Barrista chez Starbucks (job étudiant).
Études (passées ou en cours) : Langues.
Hobby : Changer de couleur et de longueur de cheveux. • Le surf. • Les jeux vidéos.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
http://www.its-all-my-fault.com/t2365-gwyneth-barclay-dear-middlhttp://www.its-all-my-fault.com/t2377-gwyneth-barclay-213-404-9201http://www.its-all-my-fault.com/t2386-boe

CAN YOU FEEL HIS ANGER, HIS FEAR?
Tourner la clé dans la serrure de la porte de la villa était probablement le geste le plus doux que Gwyneth avait eu de la soirée. Ne pas faire de bruit, surtout ne pas faire de bruit. C'était son objectif parce qu'elle avait parfaitement conscience qu'elle était plus qu'en retard. Elle se devait de rentrer avant lui, elle se devait d'être dans son lit à dormir ou au moins à chercher Morphée quand il revenait du boulot. Quand son téléphone s'illuminait pour qu'elle puisse l'utiliser comme lampe torche et éviter d'allumer toutes les lumières, il affichait trois heures et trente-six minutes du matin. Autant dire qu'elle avait largement dépassé l'heure autorisée. Sans compter que, même si ça ne se voyait pas de prime abord, quelques verres d'alcool coulaient dans ses veines. Pas de quoi la rendre ivre mais le sourire niais sur son visage venait très certainement de là. Dans la voiture qui l'avait ramené chez elle, elle était déjà un peu stressée pour la simple raison qu'elle avait complètement ignoré les appels de son oncle. Non pas qu'elle cherchait spécialement à le rendre inquiet ou à l'énerver mais elle qui sortait peu en général avait vu en cette soirée une bonne occasion de s'amuser, oubliant son téléphone dans son sac pour quelques heures. Quelques heures au bout desquelles elle n'avait pas osé le rappeler, de peur, peut-être, de le réveiller et de passer un mauvais quart d'heure au téléphone. Au moins, en rentrant à l'improviste, elle avait une maigre chance - mais chance quand même - de devoir l'affronter que le lendemain, après une bonne nuit de sommeil qui aiderait peut-être à le rendre moins... Barclay.

La porte d'entrée passée, elle marchait à pas de loup dans la maison, presque rassurée de ne rien apercevoir pour le moment. Effet de l'alcool ou simple déni, elle ne l'avait aperçu dans le salon que lorsqu'elle était prête à grimper les escaliers pour l'étage. Son cœur avait bondit dans sa poitrine tant la surprise était grande. Pas au point de la faire sursauter mais le petit mouvement de recul ne manquait pas à l'appel. « T'es con, tu m'as fait peur! » Là par contre, c'était bien l'alcool et l'effet de surprise qui parlaient. Un vocabulaire qu'elle ne réservait, en général, qu'à ses potes, bien loin de ses habitudes avec celui qui s'apparentait à un père pour elle. Instinctivement, elle grimpait les deux-trois premières marches de l'escalier, elle souhaitait probablement être pseudo protégée par la rambarde. Ses iris clairs rivés sur son oncle en train de lire semblaient attendre la sentence. Elle aurait pu rester silencieuse, elle aurait pu ne rien dire et attendre que la leçon de morale lui tombe dessus. Mais n'était-elle pas une Barclay, elle-même? Caractère affirmé, caractère bien trempé, elle ne pouvait pas s'empêcher de l'ouvrir sans qu'on ne lui ait demandé. « Je sais ce que tu vas me dire. Que j'ai plus d'une heure et demie de retard, que j'ai pas répondu à tes appels, que c'est mal, que je devrais obéir quand on pose des règles blablabla. Je le sais tout ça, je suis désolée, d'accord? Pour une fois, je m'amusais, j'ai pas vu le temps passer. Est-ce qu'on peut directement passer à la punition que j'aille me coucher? » Elle minimisait les choses, certainement parce qu'elle n'avait pas conscience du danger qui pouvait la guettait à tout moment, là, dehors, loin de son oncle et de sa protection qu'elle jugeait parfois trop étouffante.


† Family don't end with blood. †

Re: CAN YOU FEEL HIS ANGER, HIS FEAR?

le Mar 24 Juil - 2:41
avatar
I'm a Mother Fucker



70%



Messages : 216
Date d'inscription : 23/04/2018
Avatar : Ben Barnes
Crédits : Pizza Planet (avatar) crack in time (sign)
Autres comptes : Celeste Mills
Âge du personnage : 35 ans
Nationalité(s) : Américain
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Cabaret, art, trafic, machiavélique, violent
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Propriétaire du cabaret le Luxure
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
http://www.its-all-my-fault.com/t1609-aeddan-barclay-mains-saleshttp://www.its-all-my-fault.com/t1670-aeddan-barclay-213-785-1025#30558http://www.its-all-my-fault.com/t1829-aeddan-b#34186http://www.its-all-my-fault.com/t2144-aeddan-barclay-loup-y-es-tu#38715
Gwyneth
&
Aeddan

CAN YOU FEEL HIS ANGER, HIS FEAR?
Silence dans la maison quand tu rentres du travail. Elle aurait du être rentrée avant même que tu ne reviennes chez toi. Autorisée à sortir avec pourtant un couvre feu. Ta nièce se la joue rebelle ce soir et tu n’aimes pas vraiment ça et encore plus quand tu sais que certains cherchent à te nuire. Ils pourraient très bien s’en prendre à elle sans même que tu ne le saches. Alors tu préfères l’attendre plutôt que de te coucher, à la fois pour l’engueuler mais surtout pour être rassuré que rien ne lui est arrivé. Bouquin en main, lumière tamisé, te voilà installé dans le salon, réactif aux moindres bruits. L’heure tourne est toujours pas de nièce à l’horizon. Ca te fait lever les yeux au ciel quand tu regardes une énième fois ta montre. C’est bien la fille de son père, toute aussi fêtarde que lui.
Alors que le temps passe, tu te décides vraiment à te plonger dans ton bouquin. Chose bien plus intéressante que de regarder les minutes défilées sur ta montre. Puis enfin le bruit d’un moteur rompt le silence nocturne. C’est elle. Tu l’espères. Tu poses ton livre sur la table basse et attends sagement. Tu cherches déjà ce que tu vas bien pouvoir lui dire voire la punition que tu vas pouvoir lui donner. Surement pas quelque chose de bien méchant, juste de quoi lui faire comprendre qu’elle ne peut pas rentrer aussi tard.
Clé dans la serrure, la porte qui s’ouvre et le petit ange apparait au loin. Sourire qui s’affiche sur ton visage alors que tu joues les fantômes au fond du salon. Tu te doutes qu’elle ne t’a pas remarqué alors qu’elle avance vers les escaliers. La chipie… Elle pense pouvoir se caler dans son lit sans se faire prendre. Puis elle te remarque, tu te mords la lèvre pour éviter de rire. Comment garder son sérieux alors que l’enfant est complètement éméchée. Mais rapidement tu reprends ton sérieux quand Gwyneth se la joue un peu rebelle, cherchant à se sortir de cette situation au plus vite. Elle est fatiguée, toi aussi et vous voulez tous les deux vous mettre au lit. Toutefois, elle attendra un peu. Tu quittes ton fauteuil de roi pour la rejoindre en bas des escaliers, plantant ton regard dans le sien. "Gwyneth…" souffles-tu, d’une voix douce. Tu ne cherches pas à l’engueuler, tout simplement parce que tu n’as jamais aimé ça. "Juste un message pour me dire que tu arriveras plus tard… Ca coute rien, vraiment rien…" Tu lui caresses la joue et soupires."J’ai pas franchement envie de te priver de sortie mais tu me laisses pas vraiment le choix non plus…" Si elle pouvait arrêter de se rebeller, ça serait surement moins compliqué.  
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR avengedinchains


I could do so much more, but this is what I get, my reward.

Re: CAN YOU FEEL HIS ANGER, HIS FEAR?

le Lun 6 Aoû - 0:57
avatar
I'm a Mother Fucker



70%



Messages : 248
Date d'inscription : 12/07/2018
Avatar : Emily Rudd.
Crédits : cocaïne (ava) • anesidora (code sign)
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Adélaïde Sullivan.
Âge du personnage : dix-huit ans. (17/01)
Nationalité(s) : Américaine.
Signe astrologique : Capricorne
Mon personnage, en 5 mots : Family don't end with blood.
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Barrista chez Starbucks (job étudiant).
Études (passées ou en cours) : Langues.
Hobby : Changer de couleur et de longueur de cheveux. • Le surf. • Les jeux vidéos.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
http://www.its-all-my-fault.com/t2365-gwyneth-barclay-dear-middlhttp://www.its-all-my-fault.com/t2377-gwyneth-barclay-213-404-9201http://www.its-all-my-fault.com/t2386-boe

CAN YOU FEEL HIS ANGER, HIS FEAR?
Elle espérait se faufiler entre les mailles du filet, gagner quelques heures - notamment d'un précieux sommeil qui, au contraire, promettait d'être agité par l'énervement du coup - mais c'était loupé pour cette fois. Il était bien là, à l'attendre et elle savait qu'elle n'y échapperait pas. Elle était tellement résolue qu'elle avait un nouvel espoir: écourter la discussion, recevoir sa punition et filer dans son lit. Aeddan ne l'entendait pas de cette oreille. Calmement, il approchait. Instinctivement, les iris de la jeune adulte suivaient sa trajectoire. Elle croyait voir son père. Non pas dans le physique parce que c'était une évidence qui serait là toutes leurs vies mais dans sa façon de réagir. Rares étaient les fois où Edern avait levé la voix pour s'adresser à celle qu'il a toujours considéré comme sa fille. En dehors d'un nette différence de couleur de pupilles, Gwyneth avait tout d'une Barclay, à commencer par ce mauvais caractère bien dissimulé sous ses traits angéliques.

Traits qui avaient quelque peu tendance à se froncer quand il l'appelait par son prénom d'usage. Sa voix était douce mais l'emprunt du prénom ne présageait rien de bon. Habituellement il l'appelait par le surnom de Puce et il savait parfaitement qu'elle n'aimait pas spécialement son prénom et qu'elle ne le supportait qu'en de rares occasions. Héritage de sa mère devenu souvenir douloureux parce qu'elle n'aurait plus jamais l'occasion de l'entendre l'appeler. « S'il te plait. » Moue sur le visage, elle ne cherchait pas spécialement à l'attendrir, juste à exposer la simple vérité. « J'étais en train de m'amuser, j'ai vraiment pas vu l'heure passée. S'il te plait, je ferais attention la prochaine fois. » C'était rare qu'elle ne respecte pas les règles imposées par son oncle. Elle ne le disait pas souvent mais elle l'aimait plus que de raison et cherchait davantage sa fierté que sa colère au quotidien.

« Il parait que tu as été jeune toi aussi, tu devrais comprendre. » Son léger rire fendait l'air de sa vérité et de sa sincérité - et probablement un peu de l'alcool aussi. Argument typique qui la faisait rire tant il était ridicule. C'était bien parce qu'il avait été jeune qu'il savait dorénavant distinguer une connerie d'un quotidien normal. « Si tu me prives de sortie, ça sera pendant combien de temps? » Elle allait à la pêche aux renseignements. Elle sentait instinctivement qu'elle pourrait lui sortir tous les arguments du monde qu'il ne lâcherait pas le morceau. C'était Aeddan après tout.


† Family don't end with blood. †

Re: CAN YOU FEEL HIS ANGER, HIS FEAR?

le Mer 29 Aoû - 0:53
avatar
I'm a Mother Fucker



70%



Messages : 216
Date d'inscription : 23/04/2018
Avatar : Ben Barnes
Crédits : Pizza Planet (avatar) crack in time (sign)
Autres comptes : Celeste Mills
Âge du personnage : 35 ans
Nationalité(s) : Américain
Signe astrologique : Bélier
Mon personnage, en 5 mots : Cabaret, art, trafic, machiavélique, violent
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Propriétaire du cabaret le Luxure
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
http://www.its-all-my-fault.com/t1609-aeddan-barclay-mains-saleshttp://www.its-all-my-fault.com/t1670-aeddan-barclay-213-785-1025#30558http://www.its-all-my-fault.com/t1829-aeddan-b#34186http://www.its-all-my-fault.com/t2144-aeddan-barclay-loup-y-es-tu#38715
Gwyneth
&
Aeddan

CAN YOU FEEL HIS ANGER, HIS FEAR?
Etre à la fois père de substitution et oncle n’est pas tous les jours un rôle facile, surtout quand la demoiselle en question rentre plus tard qu’il ne le faudrait. Tu aurais aimé ne pas l’attendre dans le salon tel le méchant dans les films d’espionnage, a lire ton livre et consulter ta montre toutes les deux minutes. Stressé qui lui arrive quelque chose ? Sans aucun doute. C’est d’ailleurs pour cette raison que tu préfères attendre, assis dans ton fauteuil plutôt que d’aller te coucher alors que la journée a été longue. A l’affut des moindres bruits, tu gardes espoir que ta nièce adorée rentre bientôt. Bien sûr, la demoiselle se prendra un savon pour avoir enfreins la règle que tu lui avais imposé. Elle te prendra surement pour un mec vieux jeu, un mec qui ne sait pas s’amuser et tu la laisseras dire. Tout simplement parce que tu ne peux pas lui dire la vérité, tu ne peux pas lui dire qu’on pourrait s’en prendre à elle juste parce que tu fais partie de ce monde que l’on appelle mafieux.
La porte qui s’ouvre, l’apparition de la petite brune et son prénom siffle entre tes lèvres. Elle n’a jamais aimé ça et tu la vois réagir.  Au moins, elle sait à quoi s’attendre quand tu murmures le nom que lui a choisi sa mère. Tu la sens fatiguée et tu comprends bien qu’elle a envie de se coucher, d’ailleurs, elle cherche à tout prix raccourcir ce face à face. Tu ne seras pas long, tu te lui promets silencieusement mais avant tu aimerais entendre ce qu’elle a dire pour sa défense, ce qu’elle va trouver pour peut-être t’attendrir et ainsi ne pas se retrouver punie. Ton regard se plonge dans le sien alors que sa voix vient résonner dans tes oreilles. Elle ne te supplie pas, elle ne crise pas. Elle t’explique juste les faits. Tu soupires légèrement. Pour une fois qu’elle s’amusait, tu viens lui gâcher la fin de sa soirée juste parce que tu aurais avoir de ses nouvelles et surtout qu’elle rentre plus tôt. Oncle chiant. "Je me doute. Tu devais vraiment bien t’amuser." Puis tu tiques. La prochaine fois, elle a prévu de refaire la fête bientôt ? Heureusement que vous êtes en période de vacances sinon, tu lui aurais défendu de sortir à nouveau en plus de la punition. "Tu as une soirée prochainement ?" demandes-tu soudainement. Juste pour te permettre de trouver la meilleure sentence. Juste pour la faire rager un petit peu et lui montrer que c’est encore toi qui commandes dans cette maison.
"En effet, je l’ai été…" Tu dis ça comme si tu avais plus de soixante balais mais tu n’as pas très envie de rigoler avec elle. Tu te doutes bien qu’elle a dit ça sous l’effet d’une soirée bien arrosée et qu’en temps normal, tu aurais pu rire aussi mais non. Là, tu ne ris pas. Elle a désobéi. Et je comprends. On a envie de profiter quand on est jeune. "Mais ce qu’il y a de différent entre toi et moi, c’est que c’est mon père qui venait me chercher." Et tu n’avais pas une minute de plus. "D’ailleurs qui c’est qui t’a ramené ?" Que tu saches si peut faire confiance à la personne qui lui a servie de chauffeur.
Puis vient la question sur la durée de la punition. Ca te fait sourire et passes ta main dans tes cheveux. "Je ne sais pas encore…" lui dis-tu juste pour la rendre un peu impatiente et jouer avec ses nerfs. Oncle indigne. Puis tu te racles la gorge et finis par dire "Surement deux semaines voire plus. Peut-être trois… Ou alors un mois… Qu’est ce qui serait le mieux, tu penses ?" Tu lui demandes son avis juste pour la faire cogiter un peu, juste pour qu’elle te dise ce que vaut l’étendue de sa bêtise.  
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR avengedinchains


I could do so much more, but this is what I get, my reward.

Re: CAN YOU FEEL HIS ANGER, HIS FEAR?

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant