Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

le Jeu 5 Juil - 20:00
Invité
avatar
Invité


EVAN AARON MATTHEWS


"Tu perds la tête, tu déménages, tu travailles du chapeau, tu as les méninges en accordéon, tu as une araignée au plafond, tu as le timbre fêlé, tu ondules de la toiture, tu es bon pour le cabanon. Ou, tout simplement : tu deviens fou." Stephen King.






PETITES ANECDOTES


Sous titre si nécessaire

Première Étape :
Caleb est né à New York, il était le dernier de la famille. Ethan est son grand-frère, ils étaient proches pendant l'enfance jusqu'à-ce qu'Ethan perd la moitié de son entourage à cause de Caleb. Ils ont une sœur cadette, mais elle a été adoptée Cassie. Malgré qu'elle n'est pas du même sang, Caleb a suivi son frère. Ils avaient décidé de protéger leur petite sœur. Manque de pot, leurs parents décèdent et Cassie s'est retrouvée de nouveau orpheline. Tous les trois ont vécu chez leur grands-parents. Certes, ce n'était pas la même vie, mais ils s'en sont sortis grâce à eux.

Deuxième Étape :
Le jeune homme a donc suivi la même voie qu'Ethan, la médecine. Mais la spécialité qu'il avait choisi était l'orthopédie tandis que son frère avait choisi la neurologie. En effet, c'était quelque chose de différents, mais dès que le cadet avait un soucis, l'aîné prenait la relève. Côté cœur, Caleb n'avait jamais connu une autre femme avant ou après Oksanna. Une jolie russe rencontrait dans un bar New-Yorkais. Cette fille l'avait fait tombé à la renverse, au point qu'il lui avait mit la main sur les fesses et s'était prit une baffe -bien sûre, dans le sens figuré- par Oksanna. Elle lui a apprit à aimer la musique classique et il lui a fait connaître le cinéma américain. Pourtant, ils étaient tous les deux différents. Caleb était dépensier, tandis qu'Oksanna économisait. Ils avaient tout pour être heureux. Jusqu'au jour où il a touché le fond.

Dernière Étape :
La pression, Caleb ne trouve rien pour la gérer. La piscine ? Il avait essayé, mais rien. Les médicaments ? Mieux vaut pas y penser, quand on sait qu'il a sombré dans l'alcool pour oublier ses problèmes. Le travail ? Encore moins, il buvait énormément, Ethan était obligé de réparer ses erreurs à sa place. Le yoga ? Ah, peut-être une bonne idée. Il devrait tester. Aujourd'hui, il participe aux réunions des alcooliques et joueurs anonymes. C'est dure de supporter cette pression. Surtout quand on sait qu'il faut récupérer la femme de sa vie ainsi que son petit trésor. Caleb est fier d'Oksanna. Mais la question est arrivera-t-il à gérer l'énorme pression qui pèse sur les épaules de sa bien-aimée ? Quel secret cache-t-elle au fond ? Caleb réussira-t-il à vaincre ses vieux démons ? Il est hanté par de nombreuses autres questions que celles-ci. Il espère vraiment qu'Ethan puisse l'aider tout comme d'autres personnes sans mettre Oksanna en prison ou pire en danger....Alors qu'elle ne l'est déjà et risque de mettre la vie de leur fille, Tanya, en péril.


Prénom(s)
Caleb Aaron
Nom
Matthews
Groupe
Defenders
Âge & anniversaire
31 ans – 6 août
Nationalité
Américaine
Orientation Sexuelle
Hétérosexuel
État civil
Célibataire
Études/métier
Médecin légiste
BARÈMES















DERRIÈRE L'ÉCRAN


Karma : [ ] It's all my fault [ x ] I'm a mother fucker. Prénom/pseudo : PocaPoca. Âge : 23 ans. Anniversaire : 6 février. Localisation : France. Présence :4/7. Personnage ... [ ] inventé [x ] pré-lien. J'ai connu le forum : Grâce à votre annonce sur Bazzart. Et je le trouve : Magnifique et intriguant !. Ma plus grande peur : Les rats, les souris, les ragondins... Un dernier mot ? J'en connais une qui va me sauter dessus et me manger tout crue !   .




TAG FEU ARDENT


Re: CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

le Jeu 5 Juil - 20:04
Invité
avatar
Invité


FAITS DIVERS


" C'est si court l'amour, et si long l'oubli." Shay, Orphan Black.






Le début de la fin...



Soixante. Soixante jours que je n'ai pas bu une goutte d'alcool et que je ne joue plus au poker. Quatre-vingt que je fais parti des alcooliques et des joueurs anonymes. C'est dure de résister à la bouteille de vodka posait sur la cheminée. Je sens toujours le goût de la vodka sur mon palais. Je me retiens. Je dois le faire pour ma fille, mon frère, ma sœur et pour Elle. Je ne peux pas faire autrement pour régler tous mes problèmes...

Ça faisait cinq ans et neuf mois que je jouais au poker. 

J'avais vingt-six ans et je voulais devenir chirurgien orthopédique. Je vivais avec une superbe russe ! Oksanna. Ce n'était pas une blonde, mais une brune légèrement typée. Elle était magnifique et amoureuse de moi. Elle travaillait en tant que conseillère-vendeuse chez Sephora à New York. C'était l'une des meilleures conseillères qui puissent exister dans ce monde de merde ! Grâce à elle, on vivait dans un appartement tous les deux...Enfin tous les deux, je revenais tous les week-ends, étant donné que je vivais la semaine à l'université de Harvard...
Jusqu'au soir où je suis rentré de ma semaine de cours à la maison. 

Assise au bord de la fenêtre, elle fixait les fleurs sur la terrasse. Ce n'était pas normal chez elle. Inquiet, je me suis approché d'elle pour connaître les raisons de son mal-être. Plus j'avançais, plus je voyais son teint blafard et les yeux larmoyants.
« - Ça ne va pas, Oks ? »
« - Non... » répondit-elle en levant un test de grossesse en l'air. 
Les sourcils froncés, je pris le test de grossesse pour regarder le résultat. Positif. Et merde... Je n'étais pas prêt à ça. J'allais ouvrir la bouche, je voulais lui proposer l'avortement. C'était trop tôt. Nous n'avions pas une situation stable tous les deux. Certes elle travaillait, mais moi, non.
D'ailleurs, c'est elle qui a trouvé l'idée. Elle ne voulait pas que je travaille pour que je puisse me concentrer sur mes études uniquement et que je puisse souffler. Seulement, j'ai fermé la bouche et réfléchis à deux fois. Je voyais ses larmes coulées sur son joli minois. Jamais, jamais, elle n'avait pleurer devant moi.
« - Je suis désolée... Je croyais que ma nouvelle pilule allait fonctionner.. » m'avoua-t-elle sous son accent russe.
La jolie brune n'osait plus me regarder. D'une main tremblante, elle sécha ses larmes. À cet instant, je comprenais qu'il fallait l'aider, la soutenir dans cette épreuve. Après tout, elle travaillait, gardait le sourire même quand elle passait des journées de merde. C'était vraiment Wonder-Woman.
Je la pris dans mes bras et embrassai son front.
« - Tu le veux ? » lui demandai-je avec tendresse. 
Je la berçai comme une enfant. Je crois qu'elle avait bien plus peur que moi. 
« - Je n'ai que toi...Je ne veux pas te perdre...Je suis désolée, je n'ai pas assurer. » s'excusa-t-elle une nouvelle fois. 
« - Arrêtes de t'excuser, ce n'est pas de ta faute. C'est...C'est la vie qui est comme ça, c'est le destin. On restera toujours ensemble, Oksanna. Je vais tout faire pour t'aider. » 
Oksanna leva la tête et me jetai un regard craintif. Je la sentais effrayée. Oksanna était comme moi, orpheline de parents. Un père qui s'est suicidé, alors qu'elle n'avait pas huit ans, plus la mère qui suivit lors d'un cancer, mais la fille n'avait que seize ans. Elle a dû quitté sa vie en Russie pour vivre chez sa tante en Amérique.
« - Promis ? » me demanda-t-elle avec son joli accent russe.
Je ne pouvais pas m'empêcher de sourire. J'embrassai ses lèvres avant de me posais mon front contre le sien. 
« - On est deux dans cette situation. Alors je te le promets et je t'aime. »


Le lendemain soir, j'étais sorti. Oksanna devait travailler la nuit pour un inventaire. On ne se voyait pas, mais je lui envoyais quelques messages. Un de mes potes, m'avait invité pour une soirée poker. Moi, qui n'avais jamais joué auparavant, j'ai gagné. Vous l'aviez bien deviné, j'étais devenu accro. Je m'étais dit : Au lieu de bosser, je jouerai au poker pour subvenir aux besoins de ma famille. Plus je gagnais, plus j'essayais de persuader Oksanna de quitter son travail. Elle devait se reposer pour le bébé. Mais pas moyen, elle ne voulait pas changer sa vie.

Quelques mois plus tard, Oksanna avait découvert mon secret. Je jouais au poker en ligne et elle n'avait pas du tout apprécié. Madame était à huit mois et demi de grosse. À la base, j'expliquai que c'était pour le fun, afin qu'elle ne s'inquiète pas. Bien sûre, elle ne m'avait pas cru. Nous nous étions disputés à ce sujet plusieurs fois. Je ne comprenais pas, je gagnais énormément et elle me pétait des câbles dessus. Jusqu'à-ce qu'elle me lâche le morceau : Son père jouait aux jeux d'argents et elle ne voulait pas aimer un homme pour ça. Ce n'était pas le but de son futur avec moi.

Pendant trois semaines, j'ai tout stoppé. Hélas, j'ai replongé juste après.

La raison ? Ma fille était née, trois kilos, cinq à la naissance. Tanya, petite brune, typée aux yeux verts. C'était un ange. Je l'avais énormément gâté depuis qu'elle était arrivée dans notre vie. Oksanna avait démissionné. Nous avions déménagé à Cambridge afin que je sois présent pour ma copine et ma fille. Oksanna a commencé à travailler à mi-temps dans une boutique cosmétique lambda. Une autre peur m'avait envahi : échouer mes études. Surprise, j'avais géré aux examens. Mais je n'avais plus de vie. Tanya, Oksanna, les études, les nuits de garde à l'hôpital et les parties de poker pendant les heures de repos, ça n'en finissaient pas !
Comment Oksanna a géré mes absences à répétitions ? Elle avait sûrement une recette miracle !
Seulement, on avait un problème. Je perdais énormément au poker. Cinquante dollars, cents, cinq cents... Tout comme la pression, ça ne faisait que monter. J'avais hypothéqué la maison et menti à ma fiancé que je venais de demander en mariage. Hors de question d'avoir une scène de ménage à propos de mon gagne-pain ! Je partais dans une déprime totale, où je la noyais dans l'alcool. Je ne m'en sortais plus. Je buvais tout ce que je pouvais choper.
Au point de finir par opérer des patients sous un état déplorable. Ethan, mon frère et mon sauveur était là pour gérer mes conneries. Il m'avait tellement aider qu'il a perdu la fidélité de sa femme, ainsi que la loyauté de son meilleur ami. Hélas, il s'était retrouvé dans la merde par ma faute. Bien sûre, il m'avait confié le fond de sa pensée et menaçait de ce qu'il allait se passer avec Oksanna, si je continuais mes conneries.

Je m'en veux. Terriblement. Je ne suis qu'une merde !

Ethan avait raison.
Il y a six mois, j'avais perdu dix milles dollars! Nous étions dans le rouge. Oksanna ne pouvait plus joindre les deux bouts avec son travail à mi-temps. J'avais réussi mes examens avec succès, mais ça ne m'arrêtait pas. Ma fiancée avait tout découvert à cause de mon banquier. Elle avait fouillé dans la maison. En dessous de l'évier de cuisine, se trouvaient des petites fioles d'alcools en plus des produits ménagers. Nouvelle scène de ménage au retour du boulot. On ne faisait que ça. Elle m'avait ordonné de dormir sur le canapé. Juste le temps de régler les problèmes et d'assumer mes erreurs. Je l'avais déçue... J'allais la perdre.
Le soir-même, j'étais déterminé à gagner de nouveau mes dix milles dollars en jouant. Je devais gagner pour ne pas les perdre, ma fille et ma femme. C'était Oksanna, c'était Elle la femme de ma vie. Celle qui m'avait fait tombé à la renverse dans un bar ! Elle qui travaillait en étant enceinte, alors que c'était interdit. C'était la fille la plus organisatrice et la plus courageuse que je pouvais connaître ! J'avais de nouveau dans la soirée parce que je perdais une nouvelle fois.
J'étais rentré saoul et j'avais fait du bruit. Évidemment, Oksanna m'attendait sur le canapé dans sa jolie robe en mousseline. Je voulais une chose. Je la désirai et elle m'avait refusé.
Impossible d'y croire, j'étais hors de moi. J'avais insisté avec mes paroles et mes gestes. Mais je lui ai fait mal au poignet par accident. Je pense que sur le coup, elle a eu peur et m'a flanqué une gifle.
C'était la première fois qu'elle me frappait. C'était inacceptable. Une femme ne doit pas frapper son homme. Je l'avais mise dehors comme une moins que rien, avec ma fille. Il faisait nuit et le froid de l'hiver était glacial. Oksanna pleurait et m'insultait dans son charabia soviétique.

Le lendemain, je m'étais réveillé et rendu compte qu'elles n'étaient plus. J'avais essayé de voir Tanya à l'école maternelle. Je voulais passer du temps avec ma fille. Les institutrices m'avaient refusé de récupérer ma fille. Oksanna avaient déjà tout préparé. Elle croyait que j'allais mettre notre fille en danger. Ce n'était pas le cas.
Oksanna m'avait contacté une fois pour pouvoir récupérer leurs affaires. C'était là ou jamais. J'avais tenté de la dissuader de revenir à la maison. Je lui avais promis que j'allais me faire soigner de mes addictions. Mais elle ne voulait plus. Elle m'avait avoué qu'elle s'en voulait de m'avoir frappé ce soir-là, mais qu'elle était très en colère après moi. Ce n'était pas son but dans la vie. Vivre dans des mensonges, être moins important pour son homme ou que ce soit la fille moins importante dans la vie de son père. Alors, elle m'avait rassuré en m'expliquant qu'elle avait trouvé un endroit pour dormir avec Tanya. Mais elle souhaitait partir avec notre fille. Loin de moi. Je lui avais dit pour ma défense que j'avais mon mot à dire, étant donné que j'étais le père de Tanya. Elle m'a rétorqué « Oui, c'est vrai. Tu es son père, tu es l'homme que j'aime...Quand tu es sobre. Mais le connard en face de moi n'est qu'un monstre sans sentiments et sans moral lorsqu'il est saoul comme un trou. Tu nous as mit dans une merde monumentale. Maintenant, laisse-moi gérer notre fille et le reste des dettes que tu nous as laissé. » Après ça, elle m'avait quitté.

Quelques semaines plus tard, elle avait vendu sa boutique. Elle devait régler toutes les dettes, alors que c'était à moi, de le faire. Elle avait sûrement vendu la bague de fiançailles pour pouvoir nourrir Tanya. J'avais appris qu'elle n'était plus à Cambridge. J'ai réalisé qu'elle m'avait quitté.

J'avais tout perdu.

En mars, j'avais réussi à contacter Ethan. Au début, je n'osais pas. Mais je lui avais demandé de le suivre à Los Angeles. Cette fois, je lui avais avoué qu'il avait raison. J'avais expliqué les raisons de ce changement de vie. Je voulais les récupérer toutes les deux. Je voulais remonter du trou que je m'étais creusé. Il fallait que je mène un combat contre l'alcool et les jeux d'argents ! Je devais retrouver ma virilité pour pouvoir les revoir. Ma sœur aussi me faisait la tronche. Je ne pouvais pas en rester là ! Ethan avait trouvé une solution, ça a prit un peu de temps, mais il avait la solution. Je devais quitter mon poste de chirurgien orthopédique et vivre avec les morts dans la ville des anges. Ironique pour un alcoolique n'est-ce pas ? Ce n'était pas le métier rêvé, mais ça donnait une leçon de vie. Ethan m'avait fait comprendre qu'en travaillant avec les morts, j'avais toute la vie devant moi pour avancer sans créer de problèmes autour de moi.

J'avais de la chance. Mon frère était encore là, alors que je l'avais mit dans la merde !


Ce soir, j'ai revu Oksanna dans un hôtel luxueux. J'avais un rendez-vous avec une personne. Oui bon, j'étais célibataire, mais il fallait que je rencontre du monde... Elle était magnifique ! Vêtue d'une robe rouge sang, fendue sur le côté. Elle était même sexy ! Mais pourquoi était-elle là ? Et dans cette tenue ? Peut-être pour faire comme moi ? Je m'étais approché d'elle afin de l'observer. Elle sirotait un verre de vodka. J'avais l'air bête avec mon verre de jus de pamplemousse. Je n'étais pas du tout viril ! Mais il fallait chasser mes vieux démons !
La russe semblait attendre quelqu'un. Un homme l'interpella en russe. Je jetai un regard discret par-dessus mon épaule. Inconnu au bataillon. Il ne me disait rien du tout. Les sourcils froncés, je continuai à jouer les voyeurs. C'était mal, mais c'était Oksanna... Pas n'importe qui.
L'inconnu la salua et embrassa sa joue avant de poser une main sur le bas de son dos. Enfoiré ! Fils de p... Mais pourquoi se laissait-elle faire comme ça ? Bordel ! Et moi, à notre rencontre, elle m'avait foutue une claque devant tout le monde au bar ! Avait-elle tourné la page sur notre histoire ? Aussi vite ?
La colère bouillonnait en moi. Je m'imaginais, prendre la tête de ce mec et l'éclater contre le comptoir du bar. Je désirais emmener Oksanna et fuir le plus loin possible. Lui dire à quel point que je l'aimais et je regrettais mon geste, ainsi que mes mensonges.
Frustré, je soupirai.

Une demie-heure plus tard, l'inconnu avait chuchoté à l'oreille de mon ex. Celle-ci lui rendait son sourire et répondait toujours en russe. C'était beau de l'entendre parler dans sa langue natale. Mais ce n'était pas finit. Ils se levèrent et partirent vers l'ascenseur. Je les suivis du regard avant de commencer à tenir une distance de sécurité. Je surveillais les arrières d'Oksanna, je ne pouvais pas la laisser dans cette situation. Après avoir jeter un œil sur le numéro d'étage, je pris les escaliers afin de les suivre le plus discret possible. À la fois, inquiet et intrigué par la nouvelle Oksanna. Je pouvais me demander où se trouvait notre fille. Mais pourquoi Los Angeles ? Savait-elle que je vivais dans le coin ?
Une fois au troisième étage, je restais au bord des escaliers afin qu'ils ne me repèrent pas. Encore du russe sortant de leur bouche respective. Je les entendais se diriger vers une autre direction que la mienne. Soulagé, je sortis de ma cachette pour les prendre en photo. Pile poil, je pris l'inconnu sur mon téléphone. Qui était ce mec ? D'où venait-il ?
Il avait l'air largement plus vieux qu'elle. C'était certain. Soudain, quelque chose que je ne devais pas voir me mit hors de moi. L'homme embrassa ma femme ! Enfin mon ex. Et elle a sourit ! Mais c'est quoi de ce bordel ?! Ils rentrèrent dans la chambre tandis que moi, sous le choc et la colère, je faillis tomber à la renverse. Décidément, Oksanna m'étonnera toujours !
Je m'approchai à pas de souris devant la porte. Autant vous dire qu'avec mon mètre quatre-vingt-quinze, j'avais l'air d'un grand con. Je tentais d'écouter à travers la porte et comprendre ce qui se passait à l'intérieur. Bla-bla-bla, ça continuait avec du russe, puis plus rien. Bizarre.
Les talons aiguilles d'Oksanna claquèrent sur le sol en direction de la porte. Merde ! Ni une, ni deux, je me dirigeai vers ma cachette derrière l'ascenseur. La porte s'ouvrit et Oksanna sortit. Elle se dirigeait vers l'ascenseur. Portable à la main, son visage était fermé. Qu'est-ce qu'elle avait fait ? Mon ex colla son téléphone à l'oreille. Elle resta quelque minute devant l'ascenseur et poussa un soupire.
« Grigori ? C'est finit. Envoies le nettoyeur. J'ai liquidé Misha Jablokov... Non, il ne sait rien. C'était juste un ennemi de mon père... Pas de problème. »
Liquider ? Mais... Non ?! Elle a buté le mec ? Carrément ? Mais c'est quoi de ce bordel ?!
L'ascenseur s'ouvrit et Oksanna disparut à l'intérieur. J'attrapai mon portable, envoyai un MMS à Ethan avec photo du mec et Oks' à l'appui :
« Tu le savais ?! Tu savais qu'elle traînait à L.A. ? ! C'est qui ce mec ?! Tu sais ce qu'elle a foutu avec ?! »
Putain ! Et c'était la première à me reprocher mes mensonges à propos de mes addictions ? Mais c'est la première à buter des gars pour d'autres gars ? C'est qui ce Grigori ? Un autre de ses amants ? Bordel ! Je vivais pendant dix ans avec une veuve noire ?! J'imaginais toute de suite, le bazar. Si elle était capable de tuer ce mec, elle était autant capable de me tuer à Cambridge, mais elle ne l'avait pas fait... Pourquoi ? ! Putain, faut vraiment que je sois guéri et je règle mes problèmes !
Ça ne m'empêchera pas de récupérer la garde de ma fille. Mais Oksanna avait besoin d'aide, ça c'est sûre ! J'envoyais un autre SMS vu qu'Ethan ne me répondait pas :
« C'est urgent, faut que je te vois ! Je prend la route direction chez toi pour que je te parle ! »
Là, vraiment on passait dans la quatrième dimension. Je suis certain de me retrouver avec ce Misha Jablokov sous le bras à la morgue ! Quelle vie de merde !
Ni une ni deux, je pris les escaliers pour quitter cet hôtel et rejoindre mon frère !




Tumblr FEU ARDENT


Re: CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

le Jeu 5 Juil - 20:22
avatar
It's All My Fault



20%



Messages : 414
Date d'inscription : 21/05/2018
Avatar : junkiie
Crédits : junkiie
Âge du personnage : 27
Nationalité(s) : américaine
Mon personnage, en 5 mots : fichue, maman, congé, maternité, problèmes
Quartier de résidence : Sous un pont quelque part
Carrière, métier ou job : consultante pour la police (contrefaçon)
Études (passées ou en cours) : Histoire de l'art
Hobby : fout la merde ?
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : En couple
Avec : Stanley
Age : 31
http://www.its-all-my-fault.com/t1944-arya-johnson-life-is-full-http://www.its-all-my-fault.com/t1950-arya-carpenter-lemons#35898http://www.its-all-my-fault.com/t1951-arya-johnson-213-658-3789#35900
Bienvenue ou re ? *est perdue*
En tout cas SUPER CHOIX de vava xDD



 
i d'ont know who i am anymore
- help me

Re: CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

le Jeu 5 Juil - 21:41
Invité
avatar
Invité
@Arya Johnson C'est un RE J'ai changé de personnage, je préfère jouer le monsieur que madame russe !
Merci beaucoup

Re: CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

le Jeu 5 Juil - 22:01
avatar
It's All My Fault



20%



Messages : 414
Date d'inscription : 21/05/2018
Avatar : junkiie
Crédits : junkiie
Âge du personnage : 27
Nationalité(s) : américaine
Mon personnage, en 5 mots : fichue, maman, congé, maternité, problèmes
Quartier de résidence : Sous un pont quelque part
Carrière, métier ou job : consultante pour la police (contrefaçon)
Études (passées ou en cours) : Histoire de l'art
Hobby : fout la merde ?
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : En couple
Avec : Stanley
Age : 31
http://www.its-all-my-fault.com/t1944-arya-johnson-life-is-full-http://www.its-all-my-fault.com/t1950-arya-carpenter-lemons#35898http://www.its-all-my-fault.com/t1951-arya-johnson-213-658-3789#35900
Ah ok ^^



 
i d'ont know who i am anymore
- help me

Re: CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

le Jeu 5 Juil - 23:45
avatar
Kingdom Come



90%



Messages : 19
Date d'inscription : 06/03/2018
Avatar : Jensen Ackles
Crédits : TAG
Autres comptes : Arizona Harper-Duval (Sophia Bush)
Âge du personnage : 34 ans
Nationalité(s) : Americaine
Mon personnage, en 5 mots : Joueur, curieux, fidèle, jaloux, dragueur
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Neurochirurgien, chef du service de neurochirurgie.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Marié(e)
Avec : avec la femme que je fuis car elle m'a trompé.
MON FREEEEEEEEEEEEEEEEEERE :string:

Je suis tellement contente que tu sois là, on va se faire un lien de malade jte le dis tout de suite !!
En plus, je suis fan du titre (fan de Grey's Anatomy bonsoir) j'ai hâte de tout lire

Re: CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

le Ven 6 Juil - 0:39
avatar
I'm a Mother Fucker



30%



Messages : 186
Date d'inscription : 11/05/2018
Avatar : Sebastian Stan
Âge du personnage : 33 ans.
Nationalité(s) : Roumain/américain
Signe astrologique : Lion
Mon personnage, en 5 mots : Policier, tenace, têtu, drôle, sportif.
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Sergent de police à la criminel.
Études (passées ou en cours) : Ecole de police (p)
Hobby : Cinéphile, accroc de la salle de sport.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par dépit)
Age : 33
http://www.its-all-my-fault.com/t1797-stanley-a-novak-there-is-nhttp://www.its-all-my-fault.com/t2384-stanley-a-novak-lil-romanian-lost-in-lahttp://www.its-all-my-fault.com/t2123-stanley-a-novak-213-746-3738http://www.its-all-my-fault.com/t2125-stanleynovak
bienvenue, bon courage pour ta fiche beautéé


If I had a flower for every time I thought of you...I could walk through my garden forever. ▵

Re: CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

le Ven 6 Juil - 3:14
avatar
I'm a Mother Fucker



90%



Messages : 675
Date d'inscription : 12/11/2017
Avatar : Dave Franco
Crédits : smmg bae
Âge du personnage : 27 ans
Nationalité(s) : Américaine.
Signe astrologique : Lion
Mon personnage, en 5 mots : connard, fêtard, dragueur, infidèle, bagarreur.
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : hacker pour le FBI et dealer pour la mafia italienne.
Études (passées ou en cours) : Diplômé en robotique.
Hobby : les grosses beuveries bien hardcore et les femmes.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Avec : Arizona, Helena et toutes les autres femmes du monde.
http://www.its-all-my-fault.com/t97-felix-e-blackfield-dangeroushttp://www.its-all-my-fault.com/t331-felix-e-blackfield-mauvaise-grainehttp://www.its-all-my-fault.com/t330-felix-e-blackfield-213-543-271
Re bienvenue avec ce nouveau personnage !
Amuse toi bien



i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me

Re: CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

le Ven 6 Juil - 7:50
Invité
avatar
Invité
Bienvenue I love you I love you

Re: CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

le Ven 6 Juil - 10:22
avatar
It's All My Fault



20%



Messages : 1158
Date d'inscription : 12/03/2018
Avatar : Dawid Auguscik
Crédits : 'Joke (avatar), XynPapple (signa)
Âge du personnage : 28 ans
Nationalité(s) : Américain
Signe astrologique : Balance
Mon personnage, en 5 mots : Impulsif - addict - vulgaire - cinglé - malsain
Quartier de résidence : South (& San Fernando)
Carrière, métier ou job : Narcotrafiquant
Études (passées ou en cours) : Botanique en autodidacte pour entretenir Marie-Jeanne...
Hobby : Les femmes, la moto, la poudre et les opinels
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
http://www.its-all-my-fault.com/t471-delai-accorde-23-03-myles-thttp://www.its-all-my-fault.com/t818-myles-townsend-damage-inchttp://www.its-all-my-fault.com/t820-myles-townsend-213-659-1586http://www.its-all-my-fault.com/t1307-twentyone
Rebienvenue ! :huhu:



Nemo me
impune lacessit

Re: CALEB AARON MATTHEWS ¶ How to save a life

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant