SALLES COMMUNES & NOMINATIONS !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

excuse me but... who are you ? [willean]

le Mer 16 Mai - 16:59
avatar
I'm a Mother Fucker



60%



Messages : 18
Date d'inscription : 06/05/2018
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Tenn ♥
Âge du personnage : 34 ans
Nationalité(s) : Américaine
Mon personnage, en 5 mots : Passionnée - Têtue - A l'écoute - Juste - Sensible
Quartier de résidence : Central
Carrière, métier ou job : Psychologue, consultante pour la LAPD
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
J’ignore pourquoi j’ai pris cette mauvaise habitude de venir ici tous les dimanche, ou presque. C’est un rituel qui ne m’aide franchement pas à passer les étapes du deuil, mais je ne suis pas non plus certaine d’avoir envie de les passer, ces étapes. De par mon métier, je ne compte plus les personnes que j’ai pu aider à se soulager du poids de la perte d’un être cher, mais ne dit-on pas que les cordonniers sont les plus mal chaussés ? Faire une auto thérapie n’est pas chose aisée, et pour le moment, je n’ai aucune envie d’aller voir un de mes confrères pour trouver le moyen de me libérer du poids qui me ronge. Alors en attendant, je fais du mieux que je peux, et ce rituel me donne l’impression de ne jamais oublier cet homme que j’ai aimé, et cette petite fille, union de notre amour. Perdus tous les deux dans un tragique accident.

Mes pas se font lourds jusqu’à la pierre tombale sur laquelle sont inscrits les deux noms de mes deux amours. Mon coeur se serre, comme à chaque fois, mon souffle se fait légèrement plus court et ma mâchoire se referme. Mon regard lui est toujours aussi perdu quand j’arrive ici, le train de mes pensées divaguent d’un monde à l’autre. Je ne leur parle pas, pas à voix haute, parce que je sais que ça ne sert à rien, mes pensées suffisent. Mais aujourd’hui en arrivant devant la tombe de mon compagnon et de ma fille, je me rends compte que des petits malins se sont amusés à tout foutre en l’air. Pourquoi existe-t-il des gens assez malfaisants qui prennent plaisir à détruire ce qui ne leur appartient pas. Des dessins ont été faits à la bombe de peinture sur la pierre, et toutes les fleurs, les plaques, tout a été saccagé. Pourquoi ? Un regard sur le côté et je remarque que quelques autres tombes plus loin ont été aussi les victimes de ces petits malins. Je suis partagée entre rage et tristesse, et cette fois je ne peux retenir les larmes qui roulent le long de mes joues. Petits cons. Alors je m’agenouille pour commencer à ramasser, nettoyer, ranger, et je suis tellement concentrée que je n’entends même pas la personne qui s’approche derrière moi.
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant