SALLES COMMUNES & NOMINATIONS !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

new house - (poppy)

le Dim 13 Mai - 19:27
avatar
Kingdom Come



20%



Messages : 2127
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Timotée Chalamet
Crédits : kane
Autres comptes : Gia Mulligan
Âge du personnage : 20 ans.
Nationalité(s) : américaine.
Signe astrologique : Capricorne
Mon personnage, en 5 mots : casanier, solitaire, antisocial, frites, netflix.
Quartier de résidence : Dans la banlieue de Los Angeles
Carrière, métier ou job : étudiant.
Études (passées ou en cours) : biologie.
Hobby : être tout seul et éviter les gens relous.
Orientation sexuelle : Sexuellement inactif(ve)
Situation sentimentale : Célibataire (par dépit)
Avec : lui-même pour toujours.
http://www.its-all-my-fault.com/t246-moss-maxfield-in-my-defhttp://www.its-all-my-fault.com/t401-moss-maxfield-a-plus-dans-le-bushttp://www.its-all-my-fault.com/t403-moss-maxfield-213-456-1247#3771http://www.its-all-my-fault.com/t1239-moshmosh
« moss tu es certain de pas vouloir laisser quelques caleçons ici ? quand tu reviendras dormir tu n'auras plus rien et tu devras dormir tout nu et tu sais à quel point c'est pas bon pour la santé tu pourrais tomber malade.... » le jeune garçon gêné se balance d'une jambe à une autre. les joues rouges il ne sait plus où se mettre et sa mère loin de se rendre compte de son malaise continu. « tu devrais prendre ton slip superman, il t'a toujours porté chance.» moss avait tellement honte qu'il aurait préféré être partout sauf ici à parler de cela avec sa môman. heureusement pour lui il était tout seul avec sa mère dans cette chambre qui fut un moment la sienne. personne était là pour assister à ce grand moment de honte.  cette femme qui l'avait mis au monde semblait voir son départ comme une trahison à croire qu'il déménageait à l'autre bout du globe alors qu'il ne serait qu'à 25 min de chez ses parents en transport en commun.  « maman. » qu'il soupira en levant les yeux au ciel. elle dramatisait beaucoup trop, à son plus grand désespoir.  « il va falloir que j'y aille, j'ai dit à poppy que j'arriverai avant midi et il est 11:55 » qu'il plaida à nouveau en regardant l"heure sur l'écran de son portable. parce que si ça ne tenait qu'à elle, sa mère l'aurait déjà enchainé dans un coin de la pièce. le pire dans tout ça c'est qu'il pouvait voir les larmes perlées au bord de ses yeux. il culpabilisait encore plus, néanmoins il avait véritablement besoin de ce nouveau départ.  «  promis on s’appellera tous les jours...bon peut-être pas touuuuus les jours mais souvent » qu'il concéda en se mordillant la lèvre inférieure. lui qui n'était point tactile se força tout de même à la prendre dans les bras.  « tout va bien se passer. » qu'il se senti dans l'obligation de dire pour la rassurer. il déposa timidement un bisou sur sa joue, conscient que de toute façon ce n'était pas un au revoir. puis il savait que son père prendrait soin de cette femme si spectaculaire. lui jetant un dernier regard il attrapa son sac à dos avec le reste de ses affaires, et attrapa le premier bus qui passait dans sa rue. il se sentait soulagé, comme si on lui avait retiré un terrible fardeau de ses épaules, mais à la fois anxieux face à cette nouveauté. il n'avait jamais vécu avec quelqu'un d'autre hormis ses parents. il ne savait pas vraiment à quoi s'attendre, et au fond c'est ce qui le stressait le plus. heureusement pour lui, il connaissait maintenant bien le chemin à force de faire des aller-retour pour son grand déménagement. il repéra facilement le vieil immeuble qui allait maintenant lui servir de toit. la façade était peu avantageuse, mais il savait que l'intérieur était dans l'ensemble confortable. son budget était bien trop serré pour qu'il puisse se permettre autre chose, il ne faisait donc pas la fine bouche. grimpant rapidement les marches, il salua timidement ses "nouveaux voisins" et se dirigea jusqu'au quatrième étage. malheureusement pour lui, l'ascenseur était en panne, mais un peu d'exercice ne faisait jamais de mal. les mains moites, un peu transpirant il toqua à la porte de l'appartement. il avait le double des clés mais ne se sentait pas encore suffisamment à l'aise pour les utiliser.

@Poppy Beauregard-Lovett




maintenant que t'es dans le grand bain, devine comment on nage. t'auras toujours une espèce de rage, envie de prendre le large. ©️cosmic love.

Re: new house - (poppy)

le Dim 13 Mai - 20:41
avatar
I'm a Mother Fucker



40%



Messages : 78
Date d'inscription : 11/05/2018
Avatar : zippora seven.
Crédits : anaëlle (signature) ; saturn (avatar)
Âge du personnage : vingt-trois soleils heureux (24 juillet 1994).
Nationalité(s) : britannique.
Signe astrologique : Cancer
Mon personnage, en 5 mots : étoiles – frénésie – candeur – métaphysique – bohème.
Quartier de résidence : South (& San Fernando)
Carrière, métier ou job : vendeuse dans la boutique d'antiquaire de jade.
Études (passées ou en cours) : diplômée du lycée.
Hobby : passions versatiles – amour invariable du firmament, du transcendant et des grandes étendes bleues.
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par dépit)
Age : 18
http://www.its-all-my-fault.com/t1790-poppy-beauregard-lovett-prhttp://www.its-all-my-fault.com/t1806-poppy-beauregard-lovett-courir-apres-lune#33570http://www.its-all-my-fault.com/t1807-poppy-beauregard-lovett-213-333-7364http://www.its-all-my-fault.com/t1808-lovepoppyhttp://www.its-all-my-fault.com/t1809-poppy-beauregard-lovett-voyage-sur-les-dunes

poppy & moss

new house


pas encore tout à fait organisées, les affaires de moss sont un peu partout sur le chemin. ce semblant de désordre plait à poppy. ça lui rappelle qu’elle a de la compagnie. elle n’aime pas particulièrement vivre seule. même absent, le simple fait de savoir que quelqu’un rentrera toujours le soir est une pensée qui la réconforte. aujourd’hui, moss apporte ses dernières affaires. poppy ne connait pas encore grand-chose de son nouveau colocataire. tout ce qu’elle sait, c’est qu’il ne parle pas beaucoup. ça ne la dérange pas plus que ça, elle parlera pour deux. elle se demande ce qu’il aime, comment il décorera sa chambre et les espaces qu’ils partagent. loin de l’idée de se la jouer tyran, poppy tient tout de même à garder ses pratiques feng shui qu’elle a importé d’asie. un environnement sain est un élément clef de la grande quête qui nous anime. mais pas de précipitation, pas de jugement hâtif. c’est avant tout dans une idée de partage qu’elle s’est installée dans ce nouvel appartement. lorsqu’elle entend frapper à la porte, poppy vient de sortir de la douche. elle fait la moue. mauvaise gestion de son temps. ses cheveux blonds encore ruisselants, gouttes d’eau éclatantes à la lumière du soleil qui inonde à travers la grande baie vitrée et serviette enroulée autour de son corps, poppy ouvre la porte. « salut! » elle sourit. son visage rayonne, comme toujours. elle s’écarte de l’entrée pour laisser passer moss. sa main se perd distraitement dans sa crinière humide, un peu d’eau coule encore dans son dos. « tu as perdu tes clefs? » question sincère, sans aucun sarcasme mésavenant. après tout, il est ici chez lui dorénavant. d’un air grandiloquent, poppy désigne le salon. c’est simple, mais on s’y sent vite chez soi. et puis, les grandes arrivées de lumière égaient vraiment la pièce. « bienvenue chez toi! … enfin, tu es déjà venu, bien sûr, mais là, c’est différent. tu es officiellement dans ta nouvelle maison. c’est excitant tu ne trouves pas? quand j’ai quitté la maison de mes parents, je ne tenais plus en place. » elle rit en repensant au bal des débutantes auquel elle n’a jamais assisté. elle revoit la robe de ciel nocturne qu’elle portait encore dans l’avion pour l’italie. le genre de souvenirs précieux qu’on ne peut se faire qu’une fois tomber du nid. « besoin d’aide pour ranger tes affaires ? » la conversation continue, poppy ne fait même plus attention au fait qu’elle n’est vêtue que d’une serviette. la pudeur ne lui a jamais été une qualité particulière.
AVENGEDINCHAINS


i know tomorrow is going to come because i've seen it sunrise is going to come all you have to do is wake up the future has been at war, but it's coming home so soon the future looks like a child in a cape the future is the map and the treasure the future looks just like gravity everyone is slowly drifting toward everyone else. we are all going to be part of each other one day the future is a blue sky and a full tank of gas i saw the future, i did @neil hilborn (the future)

Re: new house - (poppy)

le Mer 16 Mai - 19:08
avatar
Kingdom Come



20%



Messages : 2127
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Timotée Chalamet
Crédits : kane
Autres comptes : Gia Mulligan
Âge du personnage : 20 ans.
Nationalité(s) : américaine.
Signe astrologique : Capricorne
Mon personnage, en 5 mots : casanier, solitaire, antisocial, frites, netflix.
Quartier de résidence : Dans la banlieue de Los Angeles
Carrière, métier ou job : étudiant.
Études (passées ou en cours) : biologie.
Hobby : être tout seul et éviter les gens relous.
Orientation sexuelle : Sexuellement inactif(ve)
Situation sentimentale : Célibataire (par dépit)
Avec : lui-même pour toujours.
http://www.its-all-my-fault.com/t246-moss-maxfield-in-my-defhttp://www.its-all-my-fault.com/t401-moss-maxfield-a-plus-dans-le-bushttp://www.its-all-my-fault.com/t403-moss-maxfield-213-456-1247#3771http://www.its-all-my-fault.com/t1239-moshmosh
moss s’était attendu à beaucoup de choses en foulant les lieux de son nouvel appartement, mais pas à poppy ouvrant la porte vêtue simplement d’une serviette. sa bouche grande ouverte, les yeux béats tout son corps semblait s’être figé devant pareil accoutrement. il faut dire que c’était certainement l’angle le plus dévêtu par lequel le garçon avait jamais pu admirer une femme. enfin si on ne comptait pas le corps ridé de sa mère naturiste pendant l’été (si vous voulez tout savoir c’est une vue horrible qui peut potentiellement rendre aveugle et vous traumatiser à vie). au contraire, poppy semblait briller par son aisance et le malice qui illuminait les prunelles de ses yeux. le jeune maxfield se demanda rapidement si sa nouvelle colocataire ouvrait souvent la porte aussi peu vêtue à des étrangers. moss était sans voix tentant de dévier le regard partout sauf sur elle. les joues en feu, il balbutia quelques mots incompréhensible. il semblait avoir dû mal à retrouver l’usage de la parole. « heu… » qu’il soupira alors qu’à l’intérieur de sa tête une bataille faisait rage. après tout moss n’était qu’un homme. ‘droit dans les yeux’ ‘droit dans les yeux’ qu’il se répétait. poppy allait à tous les coups le prendre pour un de ces pervers qui préféraient regarder la poitrine d’une femme quand il lui parlait que les yeux, et lui donner une baffe. il écoutait à peine ce qu’elle disait, capturant quelques mots au passage, et en hochant essentiellement la tête. c’est que d’ailleurs la demoiselle parlait beaucoup, emplie d’une énergie qui était inconnue chez moss. sa bonne humeur et excitation en étaient tout autant contagieuse, et moss ne put s’empêcher de laisser échapper un petit sourire timide. il était difficile de ne pas s’attendrir devant tel spectacle. « mer….merci » ce petit mot ridicule semblait lui avoir arraché tout l’air de ses poumons. il attendit que la demoiselle se décale pour rentrer dans l’appartement, tout en gardant une distance de sécurité entre elle et lui, et voir autre chose devant lui que le corps encore mouillé par la douche de la jeune femme. c’est qu’il avait besoin de s’éclaircir la tête et de calmer ses ardeurs naissantes. « heu t’vas avoir…avoir…avoir froid et t’ber malade» qu’il trouva tout de même bon de lui faire remarquer en bégayant ses mots. tout transpirant, toujours à deux doigts de tomber dans les pommes, il posa ses affaires dans un coin de la pièce. il y avait beaucoup de désordre essentiellement le sien. elle devait surement se demander avec quel weirdo elle avait bien pu emménager. « heu j’sais pas. » qu’il se dandina ne sachant pas si c’était une très bonne idée de la laisser entrevoir ses affaires. il n’avait pas oublié son caleçon superman tout en haut de la pile de vêtement. « mais j’ai faim alors pitêtre jepeuxpréparer untruc àmanger » qu’il proposa en parlant tellement vite qu’il en mâchait presque ses mots. n’était-ce pas évident de voir à quel point le gamin était mal à l’aise ?



maintenant que t'es dans le grand bain, devine comment on nage. t'auras toujours une espèce de rage, envie de prendre le large. ©️cosmic love.

Re: new house - (poppy)

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant