Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

Dinoattack # Zackary & Milena

le Sam 5 Mai - 10:33
avatar
I'm a Mother Fucker



90%



Messages : 103
Date d'inscription : 22/04/2018
Avatar : Irina Shayk
Crédits : class whore
Âge du personnage : 28 ans
Nationalité(s) : Russe
Signe astrologique : Verseau
Mon personnage, en 5 mots : Artiste; dangereuse; femme-enfant; philanthrope; libre
Quartier de résidence : Central
Carrière, métier ou job : Peintre reconnue & mafieuse; partenaire en affaires de Sven Kaplov
Hobby : Faire justice à sa manière
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par choix)
Age : 27
http://www.its-all-my-fault.com/t1603-ksenia-solotarev-si-on-te-

 


 
Dinoattack

 


Le bruit de l’eau qui s’écoulait retentit aux oreilles de Ksenia qui, douloureusement, s’éveillait en entrouvant les yeux. Pensant sortir de ses songes où des grondements bestiaux cinglaient de toute part et les pas n’étaient guère ceux d’un humain mais d’un patapouf fait homme peut-être, les lieux ne sentaient guère la vanille ou autre fragrance dont elle aurait usé mais l’humidité et…la jungle ? Ouvrant entière ses paupières, la donzelle crut d’abord à une blague. Ses vêtements étaient froissés et quelque peu trempés, ses cheveux tombaient telles des baguettes sur ses épaules où une veste trônait, déchirée par endroits. L’horreur se lut dans ses iris quand elle s’approcha de ce fin cours d’eau longeant l’endroit d’où elle venait de se lever rapidement, ses traits étaient tirés et il lui manquait la plupart de ses armes, voire toutes. Ses réflexes prirent le dessus, elle avait dû être enlevé par des ennemis de la mafia russe et se retrouvait désormais en terrain hostile. Ne faisant aucun geste brusque au cas où les inquisiteurs seraient toujours sur place, elle consulta son cellulaire qui n’affichait aucun réseau, évidemment…La poisse internationale ! Cherchant un moyen de se repérer, une montagne, un village à l’horizon, il n’y avait que quelques arbres disparates, ce cours d’eau sinueux et ces bruits incessants. Reculant, elle trébucha sur un morceau de bois et se rendit compte que deux autres personnes se trouvaient à ses côtés, probablement d’autres naufragés comme elle. Poussant un profond soupir, elle lança à voix haute : « c’est bon, la plaisanterie est finie ! Emmenez-moi voir votre chef qu’on puisse s’arranger, j’ai mieux à proposer que ce cache-cache bidon et…. » la voix de la russe mourut, faisant écho aux hurlements qui surgirent dans leur direction, accompagnés de nombreuses écailles entourant la tête de cet admirable et effroyable…. « dinosaure !!!! »  Les savants fous de ces mafieux avaient dû trop regarder Jurassic Park afin de reproduire ce canular pathétique sauf que lorsque le même dinosaure avala tout cru un homme qui n’eut pas le temps de crier, à quelques centaines de mètres d’eux, déjà dans sa gueule à son approche, Ksenia posa le regard sur ses deux acolytes en ne sachant si elle devait rire ou pleurer.
 
C O D E ©️ W H A T S E R N A M E .

 


Dansent les flammes de l'innocence sous la main vengeresse de la lionne
©crack in time

Re: Dinoattack # Zackary & Milena

le Mer 16 Mai - 0:58
Invité
avatar
Invité

Dinoattack
Milena & Ksenia & Zackary



L'air est lourd. Étouffant. Humide même. C'est assez dur de reprendre conscience avec la réalité. Ce parfum, qui me parvient, me paraît comme irréel. Inconnu, je dirais. Je ne me souviens plus de rien, de ce qui a pu se passer. Tous souvenirs semblent comme effacés peut-être même corrompu. Encore est-il que je me souviens être au travail à gérer mes affaires comme à mon habitude puis... Je ne sais pas, c'est le noir total. C'est comme si je devenais une étrangère, que ma vie s'invente au fur et à mesure du vent qui s'élève autour de moi et qui, fait naître des frissons sur ma peau. Pourquoi ai-je à la fois chaud et froid ? Serais-je malade ? Prise d'une haute température, raison pour laquelle j'avais l'impression de divaguer et d'avoir la sensation d'une peau moite. Dans un autre contexte, je dirais que respirer est excellent pour ouvrir les pores de la peau avant de commencer un soin et un gommage intégral. Mais dans le cas présent, quelque chose ne va pas et me déplaît surtout. Une sorte de pressentiment, devrais-je dire et je n'en manque pas. Sans doute, parce que j'ai hérité cela de mon père et qu'avec le temps, j'ai peaufiné cette petite capacité qui m'a servi jusqu'à présent. Tant dans la scolarité que dans le domaine des affaires.

Que c'est désagréable, quand on a l'impression de tourner en rond au fond d'un abysse sans lumière. De trouver un moyen de sortir de ce trou à rat, sans possibilité de ne voir qu'un fil de lumière. Même si, mentalement, je lève la tête, je ne vois rien d'autre que du noir. Je déteste ça. Avoir ce sentiment d'impuissance et me dire que je dois soit le surpasser ou faire avec. Y capituler n'est pas une option, je préfère réfléchir des jours durant à une réponse, mais pas à une soumission. Cela n'est pas comme ça que j'ai grandi ni comment je me suis forgée.

« dinosaure !!!! »

Ce cri venant du cœur. Et c'est bien le cas de le dire, me réveille aussitôt. J'ai l'impression de tomber de mon lit, alors que c'est de l'eau que je vois en premier. Élément de vie, censé être réconfortant, mais quand je redresse lentement la tête, c'est loin d'être le cas. J'écarquille mes yeux, me pince le bras encore et encore. Mais c'est un petit pique de douleur qui m'élance à chaque fois que je fais ce geste.

Mon regard se pose irrémédiablement sur la jeune femme. Apparemment, la même pensée nous traverse. Rêve ou réalité ? Robot ou être bel et bien réel. Ce ne fut pas le destin ni elle ou l'homme à mes côtés qui répondirent à ma question. Mais la créature qui d'un coup de dent avala un homme qui s'est malheureusement retrouvé sur son chemin. Étant donné la taille de l'animal et la puissance, je dirais que c'est un T-Rex. Je ne suis pas vraiment familiarisé avec la préhistoire, mais je sais que c'est le seul à pouvoir avaler entièrement un individu.

C'est bien notre veine.

Sans attendre, je me relève. Mes jambes devraient être en coton, mais ce n'est pas le cas. Oh que non ! L'adrénaline commence à naître en moi. Moi qui ai vécu dans un quartier dangereux peut-être que les multiples courses d'endurances qu'on a dû faire pour échapper aux bagarres et coups de feux vont porter leur fruit. Une règle chez moi, tu vois quelqu'un courir prit de panique, tu ne réfléchis pas, t'en fais de même.

J'observe autour de moi et je me dis que les issues sont toutes possibles, mais que les dangers sont tout aussi nombreux. Il n'y a pas que cette chose qui est dangereuse, mais le reste de la faune et la flore aussi. « Je propose qu'on se casse, mais fissa. »

Mais où ! Les broussailles me semblent judicieuses, surtout que c'est étroit pour une telle créature. Mais qui sait ce qui nous attendra une fois en pleine jungle.

(c) DΛNDELION
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant