Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

Re: mischief managed (kora)

le Sam 11 Aoû - 17:53
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 360
Date d'inscription : 09/03/2018
Avatar : zhenya katava
Crédits : EYLIKA (avatar)
Autres comptes : zeke & ansel
Âge du personnage : vingt quatre ans
Nationalité(s) : russe & américaine
Signe astrologique : Verseau
Mon personnage, en 5 mots : blabla
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : pianiste de renom.
Études (passées ou en cours) : langues et civilisations étrangères.
Hobby : boxe, sport de combat, violon, champ de tir, danse.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Avec : "the boy next door"
http://www.its-all-my-fault.com/t209-dora-oleszek-whatever-ihttp://www.its-all-my-fault.com/t657-theodora-oleszek-here-we-gohttp://www.its-all-my-fault.com/t658-theodora-oleszek-213-824-6651http://www.its-all-my-fault.com/t1081-doratheexplorer
kora
mischief managed


une aiguille venait de percer la bulle dans laquelle elle s'était lové. avec lui. cette oasis dans le désert qui était tombé alors qu'elle suffoquait dans la chaleur. il s'était gardé l'un l'autre à flot. maintenant la bulle dans un équilibre certain. bulle qui venait d'éclater. laissant passer une déferlante de sentiments contradictoire. l'air refroidit son corps en séchant les gouttes sur sa peau. un frisson s'empare de sa chair alors que norton l'enferme dans ses bras.
y a intérêt. un sourire furtif éclaire ses joues, alors qu'elle s'accroche à son regard dans la glace. ils étaient beaux. l'insouciance guettait leur cœur dans cet appartement, mais elle avait bien vite déguerpit à la sortie de la douche. sa viox résonne comme un murmure dans la vapeur. « tu veux partir ? » dora ne trouve rien à répondre d'autre, ne voulant pas l'obliger à partir, ni à rester. elle n'attendait pas de réponse réelle. alors glissa d'entre ses bras pour embrasser sa joue avec douceur. « le café sera prêt dans cinq minutes. » dora se faufile dans la chambre. enfilant culotte, jean et chemisier sur le chemin de la cuisine. quiconque prend l'habitude de se réveiller en retard, prend aussi l'habitude de s'habiller en vitesse. les mouvements restent fluides, alors qu'elle s'active elle perçoit du mouvement derrière elle. dora profite ne pas l'avoir encore sous les yeux. de se permettre de fuir son regard. alors qu'elle devrait se douter que chacun fuyait le jugement de l'autre. lui sur sa situation, elle pour sa réaction. mais le sujet qu'il avait entamé, elle voulait le continuer. « où tu l'as connu ? » la mère de ton enfant. ce n'est pas de la jalousie qui transperçait dans ses cordes vocales. seulement un léger désarrois qu'elle même ne comprenait pas. le café remplit les tasses, qui termine sur la table accompagné du sucre. raconte moi tout.
AVENGEDINCHAINS

@kai norton



Re: mischief managed (kora)

le Mer 15 Aoû - 17:35
avatar
Kingdom Come



60%



Messages : 1925
Date d'inscription : 09/10/2017
Avatar : Adam Senn
Crédits : tennessee
Autres comptes : Eden H. Snow & James L. Blackwell
Âge du personnage : 27 (08.01)
Nationalité(s) : Américain
Signe astrologique : Capricorne
Mon personnage, en 5 mots : Farceur - Sportif - Romantique - Attachant - Bagarreur
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Assistant management general manager Lakers
Études (passées ou en cours) : Diplômé Management + Sport Basket
Hobby : Sportif - Son fils - Ses amis - Sa vodka
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Avec : une pianiste
Age : 24
http://www.its-all-my-fault.com/t58-kaillou-test-sa-vida-lochttp://www.its-all-my-fault.com/t96-kai-norton-l-attrapeur-de-pokemonshttp://www.its-all-my-fault.com/t117-kai-norton-213-482-6262#268http://www.its-all-my-fault.com/t118-kai-norton-kenor#269http://www.its-all-my-fault.com/t1288-kai-norton-vas-y-je-t-en-prie-explores-ma-vie#21254
S’il voulait partir … Une négation par son visage. Non, il ne le voulait pas, non il ne désirait pas se retirer, s’en aller, partir loin d’ici, loin d’elle. Parce qu’elle était sa bulle de désamorçage quand il allait exploser. Son nuage blanc dans la tempête. Alors il ne répondit rien et salua son annonce. Le café. Alors elle ne le vire pas, ne lui ouvre pas la porte en le poussant à l’extérieur de ces murs. Un remerciement inaudible, muet, par un simple regard lorsqu’elle s’extirpe de ses bras. Se retrouvant seule un instant face au miroir, s’observant, se demandant ce qu’il fait … Ou ce qu’il ne fait pas. Un long soupir avant de quitter la pièce pour retrouver son caleçon et son jean traînant quelque part dans la chambre. Alors qu’il s’habille il se demande à nouveau s’il fait bien de rester, de lui imposer ça. Pourquoi lui en avait-il à parler ? A elle ? Qui n’a jamais demandé une telle chose, qu’un événement qu’est la naissance d’un enfant intervienne dans sa vie. Parce que c’est ce qu’il faisait, il lui impose son choix, sa connerie. Enfin, il décide de la rejoindre et de s’installer dans la cuisine, gardant son regard sur elle, qui ne se retourne pas. Pas même lorsqu’elle lui posa une question, la question. « A l’université. » Qu’il lâche, comme une confidence. Mais il sait que ce n’est pas la réponse qu’elle attend. Elle en veut plus. Quiconque à sa place voudrait en savoir davantage, alors il respire profondément pour reprendre la parole. « Je ne la connais pas plus que ça en réalité, c’était à une soirée, un truc avec de l’alcool, j’ai dérapé et puis … » Il s’interrompt, s’empare d’une tasse avec un léger « Merci ». Un œil qui broie du noir, autant que l’est le contenu de la tasse. « Et puis me voilà père. » Un accident, comme on le dit si bien. Il n’a jamais compris cette expression et aujourd’hui, le voilà victime de ce phénomène. Une gorgée de café qui finit dans sa gorge. « Je suis désolé de t’imposer ça. » Finit-il par lâcher. Parce que c’est ce qu’il pense, parce que ce sont les mots qui le rongent depuis quelques minutes.

@Théodora Oleszek


feelings
Le cœur est le siège du sentiment, de la conscience et de l'amour.  ▬  Adolphe Monod ; La femme, Donne-moi ton cœur (1948)

Re: mischief managed (kora)

le Jeu 16 Aoû - 10:49
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 360
Date d'inscription : 09/03/2018
Avatar : zhenya katava
Crédits : EYLIKA (avatar)
Autres comptes : zeke & ansel
Âge du personnage : vingt quatre ans
Nationalité(s) : russe & américaine
Signe astrologique : Verseau
Mon personnage, en 5 mots : blabla
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : pianiste de renom.
Études (passées ou en cours) : langues et civilisations étrangères.
Hobby : boxe, sport de combat, violon, champ de tir, danse.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Avec : "the boy next door"
http://www.its-all-my-fault.com/t209-dora-oleszek-whatever-ihttp://www.its-all-my-fault.com/t657-theodora-oleszek-here-we-gohttp://www.its-all-my-fault.com/t658-theodora-oleszek-213-824-6651http://www.its-all-my-fault.com/t1081-doratheexplorer
kora
mischief managed


les aiguilles de l'horloge murale sont les seule à percer le silence de leur tic tac incessant alors que la russe préparait le café. elle n'avait même pas pris la peine de le regarder dans les yeux, concentrée sur sa tâche alors qu'elle cherchait à en savoir plus. pour satisfaire une curiosité malsaine dirait-elle.
la vérité dont elle n'a pas conscience, c'est qu'il va lui manquer. en tant qu'amis. en tant qu'amant. en tant que sauveur de nuit trop sombre. phare dans sa nuit. ou sirène du matin. une caresse faisait disparaître ses craintes les plus profondes. et sans qu'aucun sans rende compte, il vivait des moments beaucoup plus intimes et purs que la plupart des couples. café noir entre les mains. café qu'elle noie dans le sucre sans faire attention, absorbée par son histoire.
alors finalement c'était un accident. un accident heureux apparemment. même si l'expression de kai soulignait tout l'inverse. dora imagine mal un gosse se balader dans son appartement. autant qu'elle imagine mal norton chanter une berceuse. elle secoue la tête, ne voulant accepter aucune excuse de sa part. parce qu'il n'avait pas à lui en donner. à part peut-être parce qu'en tant qu'amant, c'était la personne qu'elle gardait le plus à ses côtés. « on était amis avant d'être amant. c'est ça qui compte. tu m'imposes rien du tout. » la gorgée de café lui brûle la gorge, mais elle n'en a que faire. c'était tout aussi agréable que la vodka. la russe se penche sur l’îlot central. invoquant une certaine confidence dans ses prochaines paroles. proximité, volontaire. demandant silencieusement au brun de lui dévoiler la vérité. « kai. est-ce que ... est-ce que t'es heureux ? » dora pouffa intérieurement, elle même incapable de tourner correctement la question. dans ses bras à elle ? dans la vie ? avec ce gosse qui arrive ? avec la mère avec qui il retournera probablement ?

AVENGEDINCHAINS

@kai norton



Re: mischief managed (kora)

le Dim 19 Aoû - 18:50
avatar
Kingdom Come



60%



Messages : 1925
Date d'inscription : 09/10/2017
Avatar : Adam Senn
Crédits : tennessee
Autres comptes : Eden H. Snow & James L. Blackwell
Âge du personnage : 27 (08.01)
Nationalité(s) : Américain
Signe astrologique : Capricorne
Mon personnage, en 5 mots : Farceur - Sportif - Romantique - Attachant - Bagarreur
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Assistant management general manager Lakers
Études (passées ou en cours) : Diplômé Management + Sport Basket
Hobby : Sportif - Son fils - Ses amis - Sa vodka
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Avec : une pianiste
Age : 24
http://www.its-all-my-fault.com/t58-kaillou-test-sa-vida-lochttp://www.its-all-my-fault.com/t96-kai-norton-l-attrapeur-de-pokemonshttp://www.its-all-my-fault.com/t117-kai-norton-213-482-6262#268http://www.its-all-my-fault.com/t118-kai-norton-kenor#269http://www.its-all-my-fault.com/t1288-kai-norton-vas-y-je-t-en-prie-explores-ma-vie#21254
Le regard de Norton se relève, passant de sa tasse, à la recherche du regard de la brune. Amis. Amants. Savaient-ils encore ce qu’ils étaient l’un pour l’autre ? A cet instant, pouvaient-ils mettre un seul mot sur ces rendez-vous nocturnes ? Sur ces draps froissés ? L’envie de nier les quelques mots de la russe le pique, mais il ne fait rien, elle à beau dire ce qu’elle veut, c’est lui qui va interrompre ces instants de complicité, ces instants de partage … C’est lui. Pas elle. Et ça, ça, il l’impose. Mais il ne dit rien. Reposant simplement ses yeux sur le liquide noirâtre face à lui, apportant une nouvelle gorgée à ses lèvres et sentant la chaleur se répandre. Et puis elle se penche, il ne relève pas son attention. Préférant éviter la confrontation. Peur des prochains mots. Peut-être. Mais la question le surprend et son visage se relève aussitôt pour faire face au sien. Qui s’est rapproché. « Je … » Qu’il s’empresse d’indiquer sans que rien ne suive. Il aimerait dire oui. Il aimerait apporter une réponse instantanée. Mais ce n’est pas si simple. Ses yeux vont et vient d’un œil à l’autre, face à lui, à une vitesse rapide. Voulait-elle qu’il lui réponde qu’il était heureux … Pourtant, tout ce qu’il arrive à répondre, ne ressemble en rien à une affirmation certaine. « Qu’est-ce que c’est être heureux déjà ? » Qu’il demande, le sourcil droit qui se fronce. Un doute sur la définition, il finit par jeter. « Je ne suis pas malheureux, juste… » Il cherche le mot adéquat. « Dépassé par les événements » Cette fois c’est lui qui se penche sur l’ilot central pour rapprocher leurs deux visages et s’emparer des lèvres de celle avec qui il a partagé une nuit il y a quelques heures, dans le simple but de lui arracher un baiser. Qui se veux tendre. Doux. « Et je ne veux pas que tu sois prise dans ce bordel que devient ma vie. » Sa main vient se poser sur sa joue, son pouce caressant doucement le bord des lèvres de celle qui se fait appeler son amante.

@Théodora Oleszek


feelings
Le cœur est le siège du sentiment, de la conscience et de l'amour.  ▬  Adolphe Monod ; La femme, Donne-moi ton cœur (1948)

Re: mischief managed (kora)

le Jeu 30 Aoû - 22:19
avatar
I'm a Mother Fucker



80%



Messages : 360
Date d'inscription : 09/03/2018
Avatar : zhenya katava
Crédits : EYLIKA (avatar)
Autres comptes : zeke & ansel
Âge du personnage : vingt quatre ans
Nationalité(s) : russe & américaine
Signe astrologique : Verseau
Mon personnage, en 5 mots : blabla
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : pianiste de renom.
Études (passées ou en cours) : langues et civilisations étrangères.
Hobby : boxe, sport de combat, violon, champ de tir, danse.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Avec : "the boy next door"
http://www.its-all-my-fault.com/t209-dora-oleszek-whatever-ihttp://www.its-all-my-fault.com/t657-theodora-oleszek-here-we-gohttp://www.its-all-my-fault.com/t658-theodora-oleszek-213-824-6651http://www.its-all-my-fault.com/t1081-doratheexplorer
kora
mischief managed


les nuances dans les iris se croisent, s'attirent et se repoussent. dans une danse que dora est loin de mener. depuis qu'elle était sortit de la douche, c'était kai qui menait la danse, elle n'avait fait que suivre ces instructions. gardant son avis pour elle. il y a quelques semaines, la russe l'aurait surement foutu à la porte à poil et potentiellement sans ses vêtements après l'annonce qui lui avait faite sous la douche. et pourtant, la voilà entrain de s'intéresser au bonheur d'une autre personne. être heureux ? y avait-il une vraie réponse à cette question ? la réponse semblait varier d'un individu à l'autre. et dora n'eut pas le temps de réfléchir à la sienne, que des lèvres lui arrachèrent un baiser avec tendre. comme pour raviver un souvenir.
une partie d'elle commença à fondre au rythme de son pouce effleurant sa peau. l'autre partie fit tourner une dizaine de fois ses paroles entre ses neurones avant de se reculer brusquement. « alors c'est juste ça ? » l'accent russe ressort un peu trop dans le fond de ses cordes vocales, alors que sa voix vrille légèrement dans les aigus. l'agacement est plus que perceptible. sa tasse claque un peu trop fort sur le plan de travail. « t'aurais pu penser que je pouvais t'épauler dans ce bordel. mais non, bien sûr, laissons dora de côté, il faut la préserver. » sa gestuelle s’accélère progressivement, alors qu'elle déballe ses paroles. la révolte prend possession de sa chair. sans autre raison apparente qu'un ego vexée. mais c'était plus que ça. c'était lui dire qu'elle n'était pas capable de. ou remettre son esprit et sentiments au placard. sentiments dont personne n'étaient encore au courant, et surement pas la principale intéressée. « arrêtez de tous vouloir me protéger. d'abord mon père, puis toi ??! » il avait eu l'audace de lui imposer un garde du corps. avec qui elle s'était amusée certes, mais elle savait prendre soin d'elle. elle n'avait pas eu le choix, avec l’absence répétée de ses parents. elle avait réussit à se forger seule. peut-être pas assez dans les relations humaines. mais si il lui avait demandé si elle ferait des efforts. sa réponse l'aurait surprise.
une main agacée vient secouer sa chevelure. la russe laisse ses pas la guider, traversant les quelques mètres qui la séparait de la porte. pour finir par ouvrir celle-ci en grand. «  je suis capable de supporter et d'assumer beaucoup de chose. mais apparemment la seule chose que vous voyez en moi, c'est une gamine. du coup, la gamine te demande de passer la porte. »

AVENGEDINCHAINS

@kai norton



Re: mischief managed (kora)

le Lun 3 Sep - 12:48
avatar
Kingdom Come



60%



Messages : 1925
Date d'inscription : 09/10/2017
Avatar : Adam Senn
Crédits : tennessee
Autres comptes : Eden H. Snow & James L. Blackwell
Âge du personnage : 27 (08.01)
Nationalité(s) : Américain
Signe astrologique : Capricorne
Mon personnage, en 5 mots : Farceur - Sportif - Romantique - Attachant - Bagarreur
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Assistant management general manager Lakers
Études (passées ou en cours) : Diplômé Management + Sport Basket
Hobby : Sportif - Son fils - Ses amis - Sa vodka
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Avec : une pianiste
Age : 24
http://www.its-all-my-fault.com/t58-kaillou-test-sa-vida-lochttp://www.its-all-my-fault.com/t96-kai-norton-l-attrapeur-de-pokemonshttp://www.its-all-my-fault.com/t117-kai-norton-213-482-6262#268http://www.its-all-my-fault.com/t118-kai-norton-kenor#269http://www.its-all-my-fault.com/t1288-kai-norton-vas-y-je-t-en-prie-explores-ma-vie#21254

Brutal. Un baiser qui s'interrompt. Brutal. Les visages qui s'éloignent. Brutal. Les âmes qui se retirent, se déchirent. Le désastre. Sous les yeux de Kai, son amie, son amante, sa pianiste d'instants privés, se métamorphosait sans qu'il ne puisse plus rien contrôler. Abasourdi. Incapable de l'arrêter. Il se déconfit. Restant silencieux, laissant le mal l'emporter, la raison l'assaillir avec violence. Comme s'il méritait le châtiment, son regard ne se détacha pas un instant de la Russe alors que sa colère se déversait et que chacun des mots pouvaient le mettre a terre. Il le méritait. Et à la vue de ce désastre, il ne savait simplement plus quoi penser. S'était-il trompé sur son compte ? Pouvait-elle être plus que cette femme aux apparences nocturnes ? Ils n'en avaient jamais parlé. Ou au contraire, avait-il vu au juste au point qu'elle ne pourrait jamais plus le regarder en face ? Un mélange de questions qui le taraudent depuis plusieurs jours. Questions auxquelles il n'a jamais trouvé de réponses. Car tout était possible. Absolument tout. Ils se connaissaient tellement sans rien savoir de l'autre. Un paradoxe parfait.

Brutal. Comme ses derniers mots qui tombent. Brutal. Comme la porte qui s'ouvre à la volée. Brutal. Comme l'homme l'avait prédit. " Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. " Qu'il glisse tout en serrant la mâchoire avec puissance. Il soupire. Un coup d'œil vers la chambre, là où ses affaires gisaient. Un autre vers la brune. Il comprit qu'il n'avait pas le temps, pas le choix, pas le droit. Un pas, puis un autre pour se diriger vers l'ouverture. Vers la fermeture. Vers cet autre horizon. Vers cette autre vie. Seul. Sans elle. Loin de ses bras. Torse nu, pieds nus. Plus de marche arrière. Oh il avait déjà vécus des instants semblables, des matins à partir dépareillé, il avait prévu un protocole d'urgence dans ce type de situation. Mais jamais comme à cet instant. Mais jamais avec ce pincement au cœur. Il s'arrête à hauteur de la porte. La regarde. Une envie de l'embrasser. Un regard de désespoir. Ses iris qui se plongent dans les siens. Une douleur. Une rupture. Une sensation d'abandon, d'échec. Mais rien d'autre qui puisse le raccrocher, lui laisser cette chance de rester. Il ne pleure pas, mais une envie de se terrer dans un trou se fit sentir. " Je suis désolé " De ce qu'il impose. De son choix. De cette vie qu'il évince avec elle. Il avait prit la décision. Il avait eu du mal a le faire. Trop tard pour revenir en arrière. Son visage se tourne, il sait qu'il ne peut plus rien faire. Qu'il ne peut plus rien changer. Alors il part. Et pense une dernière fois à cette dernière nuit. Laissant cet avenir commun qu'ils auraient pu partager derrière lui, derrière eux, caché dans la pénombre de cet appartement.

@Théodora Oleszek


feelings
Le cœur est le siège du sentiment, de la conscience et de l'amour.  ▬  Adolphe Monod ; La femme, Donne-moi ton cœur (1948)

Re: mischief managed (kora)

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant