Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

/flashback/ call 911 now (micah)

le Lun 23 Avr - 19:25
Invité
avatar
Invité
call 911 now
micah & nina

 

(eastside, 2014)

Ça n'a rien de raisonnable mais Nina, elle a cette dangereuse manie à être preneuse de n'importe quel plan craignos, tant que ça peut l'éloigner de chez elle pour la soirée. Laisser sa merde derrière elle, le temps d'un trip. Mais comme toujours, le rush n'est que de courte durée et il finit par redescendre. Cette fois-là, plus rapidement que d'habitude. Elle en a eu marre, Nina, et la moiteur ambiante des corps qui se serrent lui ont filé la gerbe. La tête en vrac, elle s'est frayé comme elle l'a pu un chemin vers la sortie de la boîte, faussant compagnie sans aucun scrupule à la poignée de vagues connaissances qui l'avait traînée ici. Au détour d'une ruelle déserte dans laquelle elle s'est inconsciemment engouffrée, elle s'est arrêtée, happée par la vision d'un tignasse arc-en-ciel qui lui a fait trembler la rétine tant elle détonait au milieu de ce décor tout gris et sans âme, plongé dans la pénombre. Celle d'un gars, qui ne devait pas être beaucoup plus vieux qu'elle, la tête dans le caniveau. Inconscient, du moins, c'est ce qu'elle espérait alors que rien n'empêchait le fait qu'elle soit tout bonnement tombée sur un cadavre. Impossible d'en être sûre. Terrifiée, et un peu fébrile, elle a composé le numéro des urgences. Ni une, ni deux, elle s'est trouvée embarquée dans l'ambulance, direction l’hôpital.

Elle jette un œil à son téléphone. Quatre heures du matin. Et elle attend toujours, sans trop savoir pourquoi. Question de principe, probablement. Il a bien dû s'écouler une heure, peut-être un peu plus, depuis qu'elle a le cul vissé sur cette chaise, à guetter de temps en temps un spasme, n'importe quoi, un signe qu'il n'est pas en train de passer l'arme à gauche et qu'il pourrait très bien succomber à ses blessures d'une minute à l'autre. En réalité, le temps qu'elle sorte s'aérer l'esprit pendue à une cigarette, et que deux infirmières passent à son chevet, lui changent ses perfusions et s'en aillent sans un mot. Elle pourrait bien demander des explications, mais se contente de chercher dans leur regard et leur comportement, un semblant d'affolement. En vain, et ça suffit à la rassurer. Les yeux rougis par la fatigue, elle se laisse même bercer par le bip régulier de l'électrocardiogramme. Une troisième l'extirpe de sa somnolence et finit tout en s'affairant par lui demander si elle le connaissait, ce à quoi elle répond par la négative en secouant la tête. Elle ajoute que visiblement, aucun de ses proches ne semblaient avoir été alarmés par sa situation alors qu'il avait perdu connaissance depuis un bout de temps. Une aubaine qu'elle l'ait trouvé. Et ils n'ont aucun moyen de les joindre. Comme quoi, elle avait d'autant mieux fait de rester. Il ne devrait pas tarder à se retrouver ses esprits, elle lance avant de quitter prestement la pièce. Elle ne demande qu'à la croire, Nina, alors qu'elle scrute une nouvelle fois le visage de l'inconnu couvert de tatouages.
Made by Neon Demon


@micah b. ortiz (déso, c'est un peu court, j'espère que ça te convient quand même )

Re: /flashback/ call 911 now (micah)

le Mar 24 Avr - 16:32
avatar
I'm a Mother Fucker



10%



Messages : 631
Date d'inscription : 17/04/2018
Avatar : Daniel 'Fxcking 6ix9ine' Hernandez ♥.
Crédits : Avatar made by Chappas.
Autres comptes : Aucun.
Âge du personnage : 10 années merdiques + 12 années de conneries = 22 ans.
Nationalité(s) : 100% Américain.
Signe astrologique : Taureau
Mon personnage, en 5 mots : Barge, irrespectueux, débrouillard, voleur, casse-cou.
Quartier de résidence : Sous un pont quelque part
Carrière, métier ou job : Zoneur de trottoir et voleur.
Études (passées ou en cours) : Fouteur de merde.
Hobby : Emmerder le monde.
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par dépit)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t1460-micah-b-ortiz-il-parait-quhttp://www.its-all-my-fault.com/t1573-micah-b-ortiz-un-jour-je-serais-le-meilleur-dresseurhttp://www.its-all-my-fault.com/t1475-micah-b-ortiz-213-310-1990http://www.its-all-my-fault.com/t1481-unicornboy
Call 911, now.
Une licorne en mauvais posture.

NINA&MICAH
__________________________________________________________________________
Encore une grosse idée de merde! Sauf que celle-ci, elle sentait encore plus la merde que les autres, on dirait. On t'a prévenu pourtant, que ça sentait le pâté, ton plan foireux. Sale gosse. Quelle idée d'aller te frotter à un chef de gang qui fait presque trois têtes de plus que toi. Idiot bête, Micah. Voilà tout ce que t'as gagné, t'as souffert, crié, pleuré, supplié pendant plusieurs heures. Et là, t'es quasiment dans le caniveau à deux doigts de crever, comme une grosse merde malodorante qu'on aurait balancé un peu plus loin, avec le pied. Une petite licorne qui saigne dans une ruelle sombre. T'as eu du bol, dans ton malheur. T'as eu un sacré bol de fou, que cette fille soit passée par là. T'as surtout du bol qu'elle ai repéré ta tignasse arc-en-ciel et qu'elle ai prévenu les secours, ça t'as sauver la vie. En plus, elle est restée là, à tes côtés, à te surveiller. A faire gaffe que tu termines pas de clamser dans l'ambulance et dans ton lit d’hôpital.
Et là, t'es allongé, tout blanc, blanc comme un cadavre, dans un lit tout blanc, entouré de mur tout blanc et de gens tout en blanc. T'es pas encore mort, toi. Les petits cons, ils ont la peau dure on dirait. Ça fait plus de deux heures que t'es comme ça, mais là, tes paupières bougent enfin un peu. C'est pas trop tôt! Tes yeux s'ouvrent doucement, mais le temps de capter ce qu'il t'arrive, ce qu'il s'est passé et où tu es, tu clignes des yeux. Tout est tellement blanc et lumineux la-dedans, t'as cru un instant que t'étais devenu aveugle. Tu vois une fille assise, à côté de toi. T'essayes de lever la tête, mais ça t'arrache un gémissement de douleur. Bouge pas. T'aimerais t'asseoir, lui parler, mais t'es tellement engourdit que tu peux pas, pour le moment. Tu te contentes de la regarder en clignant des yeux, comme un poisson bigleux, qu'on aurait foutu en dehors de l'eau. Et puis t'essayes de lui parler, de lui dire un truc, mais c'est un petit "mmh", qui sort de ta bouche. T'as la bouche pâteuse, encore pire qu'un lendemain de cuite. Pis t'as la tête qui tourne, aussi. Tu refermes les yeux un instant, puis tu les rouvres, tu rassembles toutes tes forces et tu t’assois péniblement, en grimaçant. On dirait un handicapé qui se lève, là. T'as des bleus partout. En plus, tes cheveux multicolores sont complètement emmêlés, ça te fait des nœuds dans la crinière, on dirait une sorcière qu'est tombé dans un pot de peinture. Ou alors un mélange de lion et de licorne. Tu ressembles à une lioncorne, là, Micah. Tu te racles un peu la gorge et tu murmures doucement en regardant la jolie fille qu'est juste là, à coté de toi, "Mmh... Salut bébé...". Y'a pas moyen, tu ressuscites presque, t'as mal partout, tu ressembles plus à rien, t'étais à deux doigts de crever, mais tu trouves quand même le moyen de dragouiller à moitié. Tu fais un petit sourire, qui ressemble plus à une grimace chelou qu'autre chose.
Spoiler:
Mais non, c'est parfait


"J'pisse du champagne,
viens boire à la bouteille."

«Je marche avec ma clique. Je pense avec ma bite. Si je me réincarne en pigeon, je chie sur la tête d’un flic.» ▬ Si on a les yeux bleus c’est à cause des gyrophares...

Signa by bat'phanie + Punch by Seth Guex

Re: /flashback/ call 911 now (micah)

le Mer 2 Mai - 15:37
Invité
avatar
Invité
call 911 now
micah&nina

Projetée des années en arrière, Nina c'est bien c'qu'elle redoute à chaque instant. Et se trouver à l’hôpital, pour le coup ça n'y manque pas. Le poison de ses souvenirs la ramène au chevet de son frère. A quel point tout ce blanc immaculé lui filait la gerbe. Y en a eu des soirs, où le patriarche avait décidé de passer ses nerfs sur ses rejetons. Trop pour les compter. Où noyé dans l'alcool, il se lassait des insultes et évacuait sa rage par les coups. Graham en faisait les frais, et une fois coffré il doit certainement se retrouver à subir le même sort. Le simple fait d'y penser lui soulève le cœur tant son dégoût est grand. Mais l'évidence a beau être là, elle ne l'apprendra jamais de ses propres mots, à lui. C'est pas le genre de choses, qu'il a le cœur à lui raconter à travers leurs correspondances. Et elle est bien placée pour le comprendre. D'ailleurs elle se gardera bien la gosse, de lui rapporter cette péripétie dans la prochaine lettre qu'ils s'échangeront. Ça n'fera qu'un détail à ellipser, parmi d'autres qui eux, n'ont rien de minimes. Leur mère, pour n'en citer qu'un, et son penchant grandissant pour les médocs et le laisser-aller. Mais c'est qu'elle n'ose l'imaginer rongé par l'inquiétude, et se sentir impuissant. Il s'en rendrait malade, et comme si être en taule ne suffisait pas, s'alourdirait d'une préoccupation supplémentaire. Alors elle camoufle la misère, l'étouffe derrière des banalités.

Mmh... Salut bébé... Inespérée, une voix s'élève et la délivre de ses songes. Histoire d'être sûre que son esprit embrumé ne lui joue pas des tours, elle reporte son regard sur l'inconnu. L'infirmière avait vu juste, il s'en est fallu de quelques minutes après son départ pour qu'il ouvre enfin les yeux. Et immédiatement, un poids énorme la quitte. Il parle, même si complètement ailleurs, elle n'en a entendu que des bribes. Il a beau être dans une sale posture que personne ne lui envierait. Il est en vie, et ça suffit à lui arracher un sourire. “Tu devrais te rallonger, t'as suffisamment l'air en mauvais état pour t'en rajouter.” Un simple conseil, avec tout le tact dont elle peine à faire preuve. Elle sonde le jeune homme un instant, comme elle a l'habitude de le faire. “Tu te souviens de quelque chose?” Elle marque une pause, sachant pertinemment qu'elle s'engage sur un terrain glissant. “... de ce qui t'es arrivé?” Elle comprend Nina, qu'à coup sûr, il n'est pas question du verre de trop, ou d'une redescente un peu trop corsée. Elle voit clairement à travers les bleus qui parsèment sa peau, la trace de la violence la plus crue qui soit et qu'elle ne connait que trop bien.
Made by Neon Demon


@micah b. ortiz

Re: /flashback/ call 911 now (micah)

le Dim 13 Mai - 20:30
avatar
I'm a Mother Fucker



10%



Messages : 631
Date d'inscription : 17/04/2018
Avatar : Daniel 'Fxcking 6ix9ine' Hernandez ♥.
Crédits : Avatar made by Chappas.
Autres comptes : Aucun.
Âge du personnage : 10 années merdiques + 12 années de conneries = 22 ans.
Nationalité(s) : 100% Américain.
Signe astrologique : Taureau
Mon personnage, en 5 mots : Barge, irrespectueux, débrouillard, voleur, casse-cou.
Quartier de résidence : Sous un pont quelque part
Carrière, métier ou job : Zoneur de trottoir et voleur.
Études (passées ou en cours) : Fouteur de merde.
Hobby : Emmerder le monde.
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire (par dépit)
Age : 22
http://www.its-all-my-fault.com/t1460-micah-b-ortiz-il-parait-quhttp://www.its-all-my-fault.com/t1573-micah-b-ortiz-un-jour-je-serais-le-meilleur-dresseurhttp://www.its-all-my-fault.com/t1475-micah-b-ortiz-213-310-1990http://www.its-all-my-fault.com/t1481-unicornboy
Call 911, now.
Une licorne en mauvais posture.

NINA&MICAH
__________________________________________________________________________
Quelques heures, c'est le temps que tu es resté inconscient. Maintenant tu es bel et bien réveillé. Et tu comptes bien te remettre sur pied le plus rapidement possible. Malheureusement, c'est pas en quelques minutes, que tu vas y arriver, ça c'est sur. Pourtant tu essayes quand même de t'asseoir dans ton lit, mais la seule chose que tu arrives à faire, c'est te faire mal, encore un peu plus. Un petit, "outch", s'échappe de ta bouche. Tu essayes de trouver une position confortable et la moins douloureuse possible. La jeune fille, elle te dit de te tenir tranquille. Tu te rallonge doucement, sous le conseil de cette dernière. Tu lui fais un petit sourire, léger. Elle est bienveillante. Tu grimaces un peu quand elle te demande si tu te souviens de ce qui t'es arrivé. Tu hoches doucement la tête et tu murmures en la regardant dans les yeux, "oui.... Malheureusement...". T'aurais préféré oublié, un truc aussi horrible, n'importe qui aurait voulu oublier ça... Tu en frissonnes d'horreur en y repensant, tu remontes légèrement la couvertures au dessus de toi, jusqu’à tes épaules, t'as presque les larmes qui te montent aux yeux. Tu veux jouer le bonhomme, le mec solide, mais t'es rien de tout ça en ce moment même. On dirait plus un petit animal apeuré et blessé. Tu regardes la jeune fille, "je m'appelle Micah", que tu lui dis. Tu rajoutes, "merci pour tout", parce que t'es bien conscient, que si elle avait pas été là, tu serais resté à crever dans le caniveau, à l'heure qu'il est. A cette fille là, tu lui dois la vie. Les yeux tout pensif, tu murmures doucement,  "j'ai été vraiment trop con", ça tu peux le dire, que t'as été con, parce que c'est carrément vrai. Con, inconscient et borné. On y repensant, c'était carrément dangereux et totalement débile, ce que tu as fais. Une infirmière arrive, elle te demande comment tu te sens. Elle vérifie les perfusions et les machines. Tu fronces les sourcils, le bip bip de la machine est légèrement agaçant. Une fois la dame en blouse repartie, tu regardes ta sauveuse,  "excuse moi pour les ennuis que je t'ai peut-être donné", que tu lui dis, l'air peiné. C'est pas tout le monde qui aurait aidé et accompagné le premier inconnu à moitié mourant qu'il croiserait. Mais elle, elle l'a fait, elle à un joli cœur pur, apparemment.


"J'pisse du champagne,
viens boire à la bouteille."

«Je marche avec ma clique. Je pense avec ma bite. Si je me réincarne en pigeon, je chie sur la tête d’un flic.» ▬ Si on a les yeux bleus c’est à cause des gyrophares...

Signa by bat'phanie + Punch by Seth Guex

Re: /flashback/ call 911 now (micah)

le Mer 4 Juil - 23:01
Invité
avatar
Invité
call 911 now
micah&nina

Oui, malheureusement..., sa réponse en dit long, portée par une voix faible. Il se protège, et remonte le drap comme le ferait un gamin apeuré. A retenir ses larmes, probablement par fierté, elle en déduit qu'il n'est pas de ceux qui acceptent de se laisser submerger. Encore moins devant quelqu'un, qui ne lui est pas familier. Ce n'est pas de la pitié, mais une profonde compassion qu'elle éprouve, de le voir dans une telle posture. Si grande que dans un élan presque incontrôlé, elle se voit poser sa main sur la sienne. Un simple geste qui se veut apaisant, sans mot dire. L'empathie qu'elle éprouve est d'autant plus forte qu'elle ne peut s'empêcher de voir son frère, l'imaginer là, à sa place comme il l'a déjà été. Si bien que son image se confond dans la sienne, l'espace d'un instant. Elle se reprend, lorsqu'elle enregistre enfin, qu'il n'est pas question de Graham. D'un déjà-vu troublant à l'allusion la plus subtile, un rien suffit pour que ses pensées la ramène à lui. Sans arrêt. C'est infernal, et ça la bouffe à Nina, ça pèse souvent trop lourd, sur ses frêles épaules d'adolescente.

Un peu troublée, elle rompt finalement ce contact inopiné qu'elle a engagé et dans lequel elle ne se reconnaît pas. Le dénommé Micah se présente, son regard s'emplit de reconnaissance et il la remercie. “Nina.”, qu'elle lui répond alors, un sourire vient se dessiner au coin de ses lèvres. J'ai été vraiment trop con Elle intercepte en silence sa remarque qu'il n'a murmuré de toute façon que pour lui-même. Elle a suffisamment de jugeote pour se garder de lui demander pourquoi. Elle n'estime pas avoir besoin de détails, et lui, d'avoir à les ressasser. Excuse moi pour les ennuis que je t'ai peut-être donné, qu'il lui lâche finalement en portant davantage la voix au départ de l'infirmière. Ce à quoi elle répond par un léger haussement d'épaules “Y a pas d'urgence, on m'attend pas vraiment alors...”, son sourire s'atténue un peu, sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte. Rapidement, elle enchaîne. “D'ailleurs, ils veulent que tu leur donnes un nom, quelqu'un à contacter.” Un réponse qu'elle appréhende un peu d'entendre. Car elle sait, que personne n'a encore témoigné son inquiétude. Mais la concernant, aucun pouvoir ne lui sera conféré d'agir. C'est bien beau de s'être trouvée au bon endroit, au bon moment. Mais ça n'empêche pas le fait qu'avant tout, elle n'est personne. Malgré toute la bonne volonté dont elle serait prête à faire preuve, ce n'est pas sur elle qu'il pourra compter pour le tirer d'ici.
Made by Neon Demon


@micah b. ortiz

Re: /flashback/ call 911 now (micah)

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant