Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

what do you mean. (alejandro)

le Lun 9 Avr - 23:11
avatar
I'm a Mother Fucker



50%



Messages : 203
Date d'inscription : 11/03/2018
Avatar : Eleanor Calder
Crédits : © bbchat
Âge du personnage : 24 ans
Nationalité(s) : Anglaise
Signe astrologique : Cancer
Mon personnage, en 5 mots : Réfléchie - Honnête - Extravertie - Sensible - Impulsive
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Organisatrice de mariage & "Nourrice"
Études (passées ou en cours) : Etudes basiques anglaises, pas d'études supérieures
Hobby : Tir à l'arme de poing
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 25
http://www.its-all-my-fault.com/t415-sarah-e-whitehead-sweet-crehttp://www.its-all-my-fault.com/t858-sarah-e-whitehead-best-song-everhttp://www.its-all-my-fault.com/t860-sarah-e-whitehead-213-483-3613http://www.its-all-my-fault.com/t861-sarah_pelle

Nous étions vendredi soir et il fallait avouer que Soheile avait trouvé les mots pour me faire sortir et passer une telle soirée. Pourquoi ? Parce que je n'étais pas du tout du genre à aime le sport, en règle général. J'en regardais très peu à la télévision et à part de l'activité sportive au lit, je n'en faisais pas du tout. Ce n'était pas mon grand délire et ça ne le serait probablement jamais. Aller marcher des heures, courir des kilomètres, sans façon. Je préférais barboter dans l'eau que nager, par exemple. Alors ce soir, elle m'avait donné rendez-vous sur le stade d'un quartier de L.A. pour voir un ami à elle s'entraîner. En soit, je n'avais pas tout compris, mais forcément, en écrivant les mots « footballer » dans une phrase, je n'avais pas résister. Sérieusement, vous en connaissez beaucoup des joueurs moches ? Mh, pas moi, je dois l'avouer. J'avais mis un petit moment avant d'arriver, ayant une petite « course » à faire avant dans le quartier et je n'étais pas franchement à l'heure. Plusieurs hommes étaient entrain de courir et je ne voyais pas ma meilleure amie dans les tribunes. Génial, j'espérais qu'elle ne m'ait pas oublié, j'aurais l'air idiote de reluquer des mecs toute seule sans pouvoir en discuter avec elle. Ça ferait voyeuse.. même si je n'étais pas du genre à me cacher quand je ressentais une attirance pour un homme. Les habitudes ont la vie dure.

Prenant place au plus proche possible de la pelouse, j'écrivais rapidement un SMS à Soh pour lui demander ce qu'elle faisait et à quelle heure elle arrivait. Il faisait encore doux, mais je sentais que j'allais très vite avoir froid et je doute que piquer un pull dans les vestiaires soit une excellente idée.. Quoique ? Après quelques minutes à les regarder courir, ils débutaient des exercices spécifiques et je me disais que je n'avais rien à perdre. L'air de rien, je quittais ma place pour aller dans les vestiaires. Une bonne odeur de mâles me parvenait et je souriais de plus belle. Plusieurs sacs étaient posés et j'en pris un au pif. Un pull gris, pas trop grand – bon, sur moi, si – et plutôt agréable à porter. Je le passais l'air de rien avant de reprendre ma place dans les tribunes. Je me sentais mille fois mieux comme ça et j'étais prête à admirer ces beaux footballers entrain de jouer. J'étais un peu agacée que Soh ne me réponde pas, mais je lui ferais gentiment payer une autre fois. De toute façon, j'étais bien trop préoccupée par ces petites fesses qui se baladaient sur le terrain.

Quelques minutes plus tard, l'entraînement prit fin. J'allais partir, me disant que je reviendrais pour faire ma petite sélection, mais je me rendais compte que j'avais toujours ce fameux pull sur moi. Attendant un peu – histoire de ne pas tomber sur eux en sortant de la douche – je revenais vers les vestiaires en remarquant qu'il ne restait plus qu'une personne entrain de fouiller partout. « Tu cherches quelque chose ? » lui demandais-je avec un sourire malicieux. Autant être claire.. Au moment où il s'était retourné, je crois que j'abandonnais le fait de revenir ultérieurement pour faire du repérage. Retirant mon – enfin, son – pull, je laissais apparaître une robe très fine avec un léger décolleté. En même temps, j'avais songé un long moment de repartir avec un bel homme pour finir la soirée. « Tiens » lui dis=s-je doucement. « Je ne suis pas du genre à voler les affaires des autres, mais.. enfin voilà.. » murmurais-je en me rapprochant de lui pour lui tendre son vêtement. Depuis quand est-ce que j'étais du genre à m'excuse comme ça ? À être troubler par un inconnu qui débarque de nul part ?


i miss you
NO TEARS LEFT TO CRY
CAN YOU SEE MY HEART BEATING FOR YOU ?

   

Re: what do you mean. (alejandro)

le Mer 18 Avr - 19:06
Invité
avatar
Invité

J’me sens bizarre ce matin. Comme si je n’avais pas la même sensation de satisfaction que d’habitude lorsque je me réveillais. Je savais bien que mon éternelle joie à aller au travail allait bien s’estomper un de ces quatre mais jamai je n’aurais pu imaginer que ce soit aussi rapidement. Pourtant, j’avais tout pour être grave heureux en fait. Mon meilleur pote était aussi mon coéquipier, je pouvais vivre de ma passion sans rien demander à personne et j’étais libre. Pourtant, il manquait toujours quelque chose. Allongé dans mon lit, je pensais à ma mère, à cette promesse que je lui avais faite de la ramener avec moi aux States. Le regard perdu, il me fallut bien quelques minutes pour reprendre mes esprits. c'était tellement compliqué que je ne pouvais pas faire comme si cela n'avait pas d'impact sur la vie. et pourtant, je savais bien que je ne pourrais jamais vivre sans elle. un soupir. quelques larmes et j'allume une clope. quelques taffes sont aspirées avant que je ne me lève, prenant un café tandis que mon esprit se faisait moins vague.

une douche prise et quelques habits enfilés, me voilà enfin prêt à aller au boulot. collant un sourire des plus faux contre mes lèvres, enfilant ma paire fétiche de lunettes de soleil, je m'avance tranquillement vers la sortie de ma villa. évitant soigneusement les questions des journalistes, je montais dans ma voiture de sport sans un mot avant de prendre le chemin du club. il ne me fallut pas longtemps pour le rejoindre, me prêtant habilement au jeu des flashs avant de rejoindre mes coéquipiers. les saluant un par un, je mettais ma tenue d'un pas vif avant de sortir sur le terrain en premier, impatient de taper dans le ballon. un sourire radieux, je m'entraînais avec mes potes toujours aussi ravi qu'au premier jour tandis que je marquais quelques buts, bien servi par un de mes coéquipiers.

l'entraînement dura quelques longues heures avant que je ne rejoigne le vestiaire. profitant d'une bonne douche, je me préparais ensuite à rejoindre la soirée d'un pote qui fêtait son anniversaire ce soir. et pourtant, à mon grand damn, je ne retrouvais pas mon sweat. intrigué, j'me demandais si un de mes potes n'avait pas pris mon sweat sans faire exprès. faisant le tour du vestiaire, je ne remarquais pas la jeune femme présente dans mon dos jusqu'à ce qu'elle me demande si je cherchais quelque chose. étonné, je me retournais arborant un petit air insolent avant d'ajouter « je savais pas qu'on avait des filles dans l'équipe maintenant » d'une voix amusée avant de reprendre mon bien d'une main, pas gêné le moins du monde par mon torse nu sous ses yeux. l'entendre tenter de me donner une explication me fit sourire à nouveau. j'étais loin d'être rancunier et encore moins revanchard surtout envers une femme. je me contentais donc de l'enfiler avant de prendre mon sac. lui glissant un nouveau regard, j'ajoutais simplement « viens avec moi » d'une voix douce avant d'ajouter à nouveau « si tu préfères faire connaissance dans un lieu moins ... suant si tu vois ce que j'veux dire » dans un rire tandis que je lui ouvrais la porte en parfait gentleman que j'étais.

Re: what do you mean. (alejandro)

le Jeu 19 Avr - 22:15
avatar
I'm a Mother Fucker



50%



Messages : 203
Date d'inscription : 11/03/2018
Avatar : Eleanor Calder
Crédits : © bbchat
Âge du personnage : 24 ans
Nationalité(s) : Anglaise
Signe astrologique : Cancer
Mon personnage, en 5 mots : Réfléchie - Honnête - Extravertie - Sensible - Impulsive
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Organisatrice de mariage & "Nourrice"
Études (passées ou en cours) : Etudes basiques anglaises, pas d'études supérieures
Hobby : Tir à l'arme de poing
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 25
http://www.its-all-my-fault.com/t415-sarah-e-whitehead-sweet-crehttp://www.its-all-my-fault.com/t858-sarah-e-whitehead-best-song-everhttp://www.its-all-my-fault.com/t860-sarah-e-whitehead-213-483-3613http://www.its-all-my-fault.com/t861-sarah_pelle

Perdre mon temps me déplaisait complètement. Je haïssais le fait d'attendre dans le vide, parler dans le vent et j'en passe. Pour moi, les choses devaient être concrètes ou abstraites, mais exister et avoir un sens, quel qu'il soit. Ce soir, c'était tout à fait particulier. Je devais passer la soirée avec ma meilleure amie, mais celle-ci avait décidé d'être absente. Je me vengerais à ma façon, avant d'être rapidement attirée par ces hommes qui courraient sur le terrain. Au vue des gens présents, ce devait être de bon joueur et j'étais intriguée par les photographes, ne comprenant pas bien qui ils visaient avec leur appareil photo. Quoiqu'il en soit, si l'un d'entre eux venait à être riche et/ou célèbre, ça ne m'atteindrait pas. Qui ne rêverait pas d'être millionnaire ? Et bien, moi. J'aimais me débrouiller par moi-même, avec un travail peu légal et l'autre aléatoire. La liberté, l'autonomie, l'indépendance, je n'aspirais pas à plus que cela. Le bonheur n'est pas un but, mais à chemin à parcourir petit à petit. En ce moment, le mien était de faire tout et.. quelque peu n'importe quoi, je l'avoue. En cette soirée, j'avais prévu de rester sage en présence de Soh alors.. vu qu'elle n'est pas là.. ce serait compliqué à tenir, je l'admets.

Mon regard zieutait sur le terrain avant d'avoir froid et quoi de mieux que d'emprunter le pull de l'un des joueurs ? De toute façon, il ne le remarquerait pas car je lui rendrais avant ou.. pas du tout et auquel cas, tant pis ! Regardant ces belles paires de fesses jouer avec une balle, je me rapprochais légèrement dans les gradins, ne voyant pas le temps passé alors que l'entraînement se terminait. Alors que je comptais partir, l'air de rien, je me disais que rendre ce vêtement serait plus sympathique. Autant être sociable et puis.. peut-être que je croiserais un bel homme avec lequel passer la nuit ? Retournant dans le vestiaire, je me retrouvais rapidement face à face avec un joueur et pas n'importe lequel.. celui qui cherchait son pull en question. Son air et sa manière de me répondre m'amusaient beaucoup. Tiens, il sait jouer ? « Comme quoi, tout peut arriver dans la vie » dis-je doucement, en ne pouvant me retenir de détailler sous torse nu devant mes yeux.

Sans savoir pourquoi, voilà que je me mis à me justifier. Ce n'était pas du tout mon genre. Loin de là, d'ailleurs et.. Pourquoi est-ce que je restais là, à lui faire la conversation ? Son sourire rendait son visage si lumineux, rayonnant. Il enfila son pull – sur lui, il paraît nettement moins grand, il faut avouer – avant de finir son sac et de.. De. Quoi ? Je tentais de cacher ma surprise à sa proposition. L'accompagner ? Partir avec un inconnu sans savoir ce que serait notre soirée ensemble ? Bien sûr que j'allais accepté ! Son explication me fit rire doucement alors que j'allais passer la porte. « ça me dit bien » soufflais-je à sa hauteur avant de sortir du vestiaire grâce à son petit côté gentlemen. J'aurais pu lui répondre que faire connaissance dans un lit, transpirant l'un contre l'autre, ne me dérangerait pas, mais je n'avais pas envie de brûler les étapes. Il me rendait curieuse et sa façon de faire différait d'autres hommes que je rencontrais ces derniers temps. Remettant doucement mes cheveux en place, je n'étais pas certaine d'avoir très chaud une fois dehors et je ne pourrais plus voler son pull, désormais, malheureusement..


i miss you
NO TEARS LEFT TO CRY
CAN YOU SEE MY HEART BEATING FOR YOU ?

   

Re: what do you mean. (alejandro)

le Lun 14 Mai - 1:33
Invité
avatar
Invité

tu ne savais pas pourquoi tu ressentais que quelque chose n'allait pas comme d'habitude mais tu avais la certitude que rien n'allait se passer comme tu le souhaitais. tu avais suivi l'entraînement comme d'habitude, tu avais participé avec entrain et finalement, tu avais rejoint le vestiaire après tous tes camarades, trop pressés de rentrer chez eux. toi, c'était différent. tu avais pris le temps de te décrasser correctement sous la douche avant de revenir pour chercher ton pull que tu ne trouvais décidément plus. tu avais l'impression de perdre tout et n'importe quoi en ce moment. raison de plus pour retourner le vestiaire car si tu ne portais pas ce pull, tu n'avais rien  à te mettre et, franchement, tu ne souhaitais pas plus que cela attirer l'attention des photographes à la sortie du stade. moyennant une certaine somme, tu n'aurais pas de soucis mais tu préférais tout de même assurer tes arrières. ça valait mieux pour toi. tu faisais un signe à ton pote, Alex, le dernier à partir pour rejoindre sa copine alors que tu t'inquiétais toujours de ne pas mettre la main sur tes affaires. te grattant le crâne, tu allais rapidement savoir d'où venait le souci.

me tournant vers la porte, tu remarquais qu'une jolie demoiselle se tenait dans son encadrement et tu ne pus t'empêcher de sourire en la taquinant un peu. tu savais très bien que c'était impossible qu'une fille ait pu intégrer ton équipe mais tu te donnais à coeur joie de la mettre un peu mal à l'aise. cela semblait pourtant être raté au vu du fait que cette jeune femme semblait même plus à l'aise que toi. à sa réponse, tu ne pus que renchérir d'un rire suave et amusé tandis que tu savais très bien où toute cette histoire finirait. sûrement chez toi pour tout dire. le regard espiègle, tu lui répondis alors « j'pensais pas être un gars aussi chanceux, comme quoi » tandis que tu te retenais de rire à nouveau. tu savais que tu étais capable de faire preuve d'un certain charme et pourtant, aujourd'hui, tu tentais de te calmer et de te retenir comme si tu ne voulais pas brusquer celle qui se trouvait face à toi.

tu enfilais alors ton pull, ne la quittant pas du regard alors que sa manière de vouloir se justifier la rendait incroyablement belle et sexy. ou tout du moins très attirante pour le coup. c'était peut-être pour cela que tu lui avais proposé de venir avec toi malgré le fait qu'elle ne te connaissais pas. et puis, au pire, elle pouvait toujours porter plainte contre toi, avec ta notoriété, tu ne serais pas difficile à trouver. tandis qu'elle acceptait, tu la guidais jusqu'à la sortie après avoir pris ton pull. remarquant qu'elle pourrait toujours avoir froid, tu la guidais toujours vers la sortie, m'arrêtant face à un grand dressing, prenant une veste assez large, ton manteau en fait, que tu lui tendais d'un geste amical avant d'ajouter « tiens, tu risques d'avoir froid ou de devoir te cacher des photographes, ça devrait t'aider à arriver jusqu'à ma voiture sans être embêtée » d'une voix calme tandis que tu la laissais l'enfiler avant de la tirer par la main vers la porte, te préparant mentalement à devoir la protéger de tous ces flashs, espérant même que personne ne t'avait attendu pour le coup alors que tu le savais, tu y avais droit tous les jours et aujourd'hui ne ferait sûrement pas exception..

Re: what do you mean. (alejandro)

le Jeu 24 Mai - 22:03
avatar
I'm a Mother Fucker



50%



Messages : 203
Date d'inscription : 11/03/2018
Avatar : Eleanor Calder
Crédits : © bbchat
Âge du personnage : 24 ans
Nationalité(s) : Anglaise
Signe astrologique : Cancer
Mon personnage, en 5 mots : Réfléchie - Honnête - Extravertie - Sensible - Impulsive
Quartier de résidence : Northeast
Carrière, métier ou job : Organisatrice de mariage & "Nourrice"
Études (passées ou en cours) : Etudes basiques anglaises, pas d'études supérieures
Hobby : Tir à l'arme de poing
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : C'est ... compliqué
Age : 25
http://www.its-all-my-fault.com/t415-sarah-e-whitehead-sweet-crehttp://www.its-all-my-fault.com/t858-sarah-e-whitehead-best-song-everhttp://www.its-all-my-fault.com/t860-sarah-e-whitehead-213-483-3613http://www.its-all-my-fault.com/t861-sarah_pelle

Trouver un homme avec de la répartie t'amusait énormément. Il semblait vouloir te déstabiliser, mais tu avais plus d'un tour dans ton sac et il avait l'air de s'en rendre bien compte. Son charme ne te laissait pas du tout indifférente, mais tu ne savais pas quoi faire. Après tout, son pull lui était rendu et il fallait que tu appelles ta meilleure amie pour l'incendier de son absence sans te prévenir. Néanmoins, tu n'avais pas forcément envie de suivre le plan initial. De toute manière, les règles, ce n'était pas ton truc. T'es libre, tellement, sans attache à rien ni personne. Tu sais que tu ne peux compter que sur toi, et toi seule. Ton caractère, tu ne veux l'imposer à personne alors tu t'apprêtais déjà à repartir sans rien demander de plus. Cette rencontre, tu n'avais pas envie qu'elle s'arrête en si bon chemin, mais est-ce que tu allais encore tout foirer ? Passer une simple nuit et c'est tout ? Probablement, car l'entendre dire qu'il était chanceux t'assurait d'une suite éventuelle. Ton regard avait du mal à se détacher de son corps, caché rapidement par ce pull que tu avais emprunté sans demander sa permission. Tu ne regrettais pas, car ça aurait cassé tout le charme de votre rencontre.

Bredouillant pour te justifier, le beau footballeur semblait s'amuser de ta légère gêne. Qu'il se ne moque pas trop, sinon tu allais sortir les griffes gentiment. Tu ne loupais pas d'accepter de le suivre, ne sachant pas du tout où il comptait t'emmener. Ailleurs ? Chez lui ? Tu n'avais pas le moindre doute sur la fin de votre soirée commune et tu ne t'inquiétais pas de suivre un parfait inconnu. Le suivant, tu t'arrêtais juste avant de sortir, souriant en voyant un manteau t'être tendu. Quel gentleman. « Merci beaucoup » dis-tu avec douceur, en écoutant la suite.. très curieuse à tes yeux. Tu étais un peu surprise de l'entendre parler de photographes. Tu faisais rapidement le lien entre le fait d'être professionnel du ballon rond et des poursuiveurs prêt à tout pour avoir le cliché parfait. Enfilant la veste, tu remontais le col pour éviter d'être vue. Pas que tu n'avais pas envie de t'afficher avec un homme aussi séduisant mais.. Tu n'aimes pas avoir d'attention sur toi autre que celle d'un partenaire.

Ta main dans la sienne, ton sourire ne te quittait plus. À peine dehors, tu fus presque aveuglée par les flashs des appareils photos. Quel intérêt de pister autant des gens ? Vu le nombre de personnes, tu avais l'impression que l'homme à tes côtés valait des millions. Tu n'étais pas du genre à amasser de l'argent, tu te débrouillais pour être tranquille et avoir une vie confortable, rien de plus. Tu entendais des dizaines de personne te héler, souhaitant savoir ton prénom alors que tu faisais en sorte de ne pas montrer ton visage. T'auraient-ils photographié quand tu les regardais s'entraîner ? Tu espérais que non. Montant dans la voiture du bel inconnu, tu soupirais fortement, plaquant ta main sur ton visage vers la vitre pour éviter d'être vue alors que tu ne te détendais qu'une fois loin de toute cette agitation. « J'espère que tu ne le prends pas mal si je ne sais pas qui tu es » murmurais-tu, un peu embêtée en tournant ton regard vers lui, soulagée que plus aucun flash ne te fasse tourner la tête.


i miss you
NO TEARS LEFT TO CRY
CAN YOU SEE MY HEART BEATING FOR YOU ?

   

Re: what do you mean. (alejandro)

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant