Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
IT’S ALL MY FAULT,
YESTERDAY'S NEWS |48

now we're all messed up

le Dim 8 Avr - 18:35
Réputation du message : 100% (1 vote)
.
avatar
MEMBER OF THE MONTH



60%



Messages : 520
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Emily Didonato.
Crédits : Liloo59.
Autres comptes : Aaron Campbell (ft. Henry Cavill) & Andreas Klein (ft. Marcus Hedbrandh).
Âge du personnage : 27 ans (12/08/1991).
Nationalité(s) : Américaine.
Signe astrologique : Lion
Mon personnage, en 5 mots : Passionnée. Extravertie. Franche. Joueuse. Manipulatrice.
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chorégraphe en danse contemporaine au Millenium Dance Complex.
Études (passées ou en cours) : Diplômée en danse à l'UCLA.
Hobby : Faire des folies.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Marié(e)
Avec : Kai Norton (mariage à Las Vegas)
http://www.its-all-my-fault.com/t332-alice-collins-slave-to-http://www.its-all-my-fault.com/t758-alice-collins-213-666-1800http://www.its-all-my-fault.com/t762-alicelamalicehttp://www.its-all-my-fault.com/t1732-alice-collins-sunshine-girl

April 2018, at Alice's appartment

now we're all messed up
Bloeme et Alice



C’est sur un air de Beyonce, littéralement féministe, qu’Alice s’est décidée à mettre de l’ordre dans sa chambre. Peut-on encore appeler ça une chambre lorsque le désordre est si présent que l’on ne discerne plus vraiment le lit du bureau ? Et quand bien même ce serait exagéré, il est clair qu’il n’y a rien d’accueillant dans un espace où les sous-vêtements trainent au sol avec des rouges à lèvres, des bouquins sur l’histoire de l’art, et tout un tas d’autres choses qui constituent son temple de fille bordélique. Mais comme pour beaucoup de personnes vivant dans le bordel, il s’agit d’une organisation toute particulière dans laquelle eux-mêmes se retrouvent. C’est pourquoi Alice ne perd pas trois heures de son temps à ranger sa chambre. A vrai dire, c’est même plutôt rapide et ce, malgré les interventions aussi régulières qu’inutiles de sa colocataire Dylan à travers l’encadrement de la porte. Elle n’est pas aidée, mais elle s’en sort bien, capable de déployer une énergie remarquable quand cela est nécessaire (et pas seulement). “Mais tu vas accueillir l’homme de ta vie ce soir dans ta piaule ou quoi ?” Alice lui balance un oreiller sur la tête en guise de première réponse. “Tu déconnes ? L’homme de ma vie ne viendra jamais ici, c’est moi qui irai dans sa villa à 10 millions.” Son rire résonnerait presque par dessus la voix de la reine de la pop. “Je n’en pouvais juste plus de mettre une heure à chercher mon mascara favori dans tout ce foutoir.” Facétieuse, elle tire la langue à sa colocataire qui disparait de nouveau dans le loft, un pot de glace à la main. Juste la routine.

Ce n’est pas l’homme de sa vie qui vient voir Alice ce soir, c’est simplement l’une de ses amies. Mais pas n’importe laquelle ; non, il s’agit de l’une des plus folles, toujours prête à faire des folies, à l’instar de la danseuse. C’est ce qui les a rapprochées il y a quelques années en arrière, outre leur personnalité similaire, lorsqu’elles se sont rencontrées sur un tournage de série télévisée. Ce soir elles vont se retrouver chez elle pour refaire le monde encore, à moins que ce ne soit juste pour mater un film avec des popcorns, mais quoi qu’il en soit ce sera une soirée et une nuit parfaites. Au mur, Alice rajoute des photos d’elle et de ses amis. A ce rythme, les murs blancs ne seront bientôt plus qu’un vieux souvenir.

A genoux sur son bureau, l’étudiante est en train de fixer une large photo d’Ezekiel et elle, collés l’un à l’autre dans un sofa, lorsque la sonnette de l’appartement retentit. Elle termine son collage avant de descendre ouvrir la porte, et quand la belle blonde apparaît, Alice se rapproche pour la serrer dans ses bras. “Un peu plus et tu devais m’aider à ranger mes petites culottes. Tu l’as échappé belle.” Elle se met à rire et accueille Bloeme chez elle, espace dans lequel elle est déjà venue quelques fois. Dylan lui fait un signe de main depuis le salon où elle est en train de mater une série de téléréalité. Alice quant à elle traîne Bloeme jusqu’à sa chambre à l’étage, où tout est désormais plutôt bien rangé.  “Comment tu vas, depuis nos dernières folies ?”



You are the colour
IF YOU ONLY KNEW
FOR THE STAR IN THE SKY THAT'S YOU

Re: now we're all messed up

le Dim 8 Avr - 20:10
Invité
avatar
Invité
“Un peu plus et tu devais m’aider à ranger mes petites culottes. Tu l’as échappé belle.”

C’est ainsi que t’accueilles ton amie. Tu l’embrasses et riant. Cela faisait quelques années que tu avais rencontré Alice sur le plateau de ta série mais tu avais l’impression que vous aviez grandi ensemble tant vous vous compreniez. Et pour dire : c’était comme si tu avais une sœur jumelle tant vous vous ressembliez dans votre attitude. Et ça te plaisait bien à toi qui avait toujours du mal à te lier avec des filles. Avec elle, ça avait coulé de source. Surtout qu’elle était une danseuse très douée et que tu ne te débrouillais pas mal non plus. Mais tu n’avais jamais envisagé d’en faire un métier. Ton truc à toi, c’était la comédie et rien d’autre.

« Tu sais bien à quel point je suis enthousiaste à l’idée de me retrouver en présence de tes petites culottes, non ? »

Tu te laisses entrainer à l’étage sans opposer de résistance aucune. Tu connaissais les lieux pour y être venue plus d’une fois mais il y a quelques petits changements de ci de là. Un réajustement dans la déco ou dans le rangement, un nouvel achat… Mais c’était toujours un endroit familier où tu te sentais à l’aise. A peine arrivée dans la chambre, tu te laisses tomber sur le lit avec un soupire d’aise.


« Oh rien… chuis restée bloquée dans un ascenseur… la routine quoi. Et toi ? »

Et Dieu sait que tu détestes foncièrement les endroits exigus… Bien qu’en charmante compagnie à ce moment-là, tu ne tenais pas franchement à remettre ça de sitôt. Ton placard à balais était plus grand que cette boîte de métal et tu n’y mettrais jamais les pieds, c’était sûr.

« Je bosse tellement que j’ai pas le temps d’avoir une vie en ce moment… Je n’en peux plus… J’ai besoin de me détendre ! De faire la fête ! De profiter ! »

Re: now we're all messed up

le Sam 21 Avr - 17:26
avatar
MEMBER OF THE MONTH



60%



Messages : 520
Date d'inscription : 10/03/2018
Avatar : Emily Didonato.
Crédits : Liloo59.
Autres comptes : Aaron Campbell (ft. Henry Cavill) & Andreas Klein (ft. Marcus Hedbrandh).
Âge du personnage : 27 ans (12/08/1991).
Nationalité(s) : Américaine.
Signe astrologique : Lion
Mon personnage, en 5 mots : Passionnée. Extravertie. Franche. Joueuse. Manipulatrice.
Quartier de résidence : Westside
Carrière, métier ou job : Chorégraphe en danse contemporaine au Millenium Dance Complex.
Études (passées ou en cours) : Diplômée en danse à l'UCLA.
Hobby : Faire des folies.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Marié(e)
Avec : Kai Norton (mariage à Las Vegas)
http://www.its-all-my-fault.com/t332-alice-collins-slave-to-http://www.its-all-my-fault.com/t758-alice-collins-213-666-1800http://www.its-all-my-fault.com/t762-alicelamalicehttp://www.its-all-my-fault.com/t1732-alice-collins-sunshine-girl
Bloeme était comme la soeur qu’Alice n’avait jamais eue. Si physiquement elles n’avaient pas grand chose en commun, elles possédaient néanmoins une personnalité tout feu tout flamme assez semblable. Ce qui est sûr, c’est que l’on ne peut pas s’ennuyer avec deux filles comme elles dans les parages. Pour preuve, à peine quelques secondes après leurs retrouvailles, les voici qui parlent déjà de culottes. “Ah s’il n’y avait que les culottes. Ma chambre était tellement bordélique que j’ai pris peur toute seule en ouvrant les yeux ce matin.” Alice rit à cœur joie en entraînant son amie à l’étage. Sa chambre fait à peu près la même taille que les autres présentes dans le loft, mais elle est probablement la plus colorée et la plus lumineuse de toutes. Car l’espace de vie d’Alice doit être à son image, rayonnant et chaleureux. Plein de bonnes ondes et surtout positives.

Rejoignant très vite Bloeme sur le lit, la danseuse ne perd pas une miette des nouvelles de son amie. Oh évidemment elle a envie de faire la fête, de profiter de la vie à l’instar de Bloeme ! C’est ainsi qu’elle est faite, à toujours préférer la compagnie des gens que la solitude, à toujours préférer les ambiances festives aux ambiances moroses. “Depuis quand Bloeme Pietersen oublie de s’amuser à cause du boulot ?! Entre se retrouver bloquée dans l’ascenseur et ça, c’est triste ce que tu racontes !” Elle hausse les sourcils et s’installe sur le flan, son visage dans la paume de ses mains. Observant un moment Bloeme, elle revient sur la péripétie dans l’ascenseur. “Quoique être bloquée dans l’ascenseur, ça peut être sacrément drôle si t’étais avec quelqu’un. Fais-moi rêver.” Elle se moque d’avance de la poisse de son amie, mais elle risque de le regretter...



You are the colour
IF YOU ONLY KNEW
FOR THE STAR IN THE SKY THAT'S YOU

Re: now we're all messed up

Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant